AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Compose à l'ombre [Tristan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Guthrie
Elève X-men confirmé de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 24
Camp + groupe : Elève X-Men
Pouvoirs : Modification Surhumaine de sa voix. Possède des ailes. Régénération.
Date d'inscription : 14/07/2008

Mutant life
Métier: Auteur/Compositeur /Chanteur/Musicien.
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Compose à l'ombre [Tristan]   Mer 16 Juil - 0:16

Jay venait de quitter l'institut, et il prit la direction du parc. Il faisait beau et assez chaud aujourd'hui, alors pourquoi pas prendre l'air accompagné de sa guitare, de feuilles de papier d'un crayon ? Icare en avait assez de rester enfermé et prendre l'air ne pourrait que lui faire du bien. C'est vrai qu'en ce moment, Jay jouait au glandeur .... il ne quittait sa chambre que pour manger, aller au toilettes, bref que pour les trucs indispensables. Sinon, il ne sortait plus. La dernière fois qu'il avait quitter l'institut, c'était pour aller en ville. Cela devait dater d'au moins un mois, peut-être plus. Faut dire qu'avec le virus Genesis, on avait pas tellement non plus l'envie de traîner dans New-York, mais avec Jay, c'était carrément comme si il était en quarantaine à l'institut ^^'. Il s'éloigna donc de l'institut pour se rapprocher du bois et s'installa à l'ombre d'un arbre.

Une brise de vent se fit sentir et Jay commença à écrire. Pendant deux minutes, il écrivit non-stop mais il s'arrêta et déchira la feuille. Non, c'était nul. Nouvelle tentative. Deux minutes, plus tard, une nouvelle feuille déchirée. Oui, il y avait pas grand chose à dire à part que .... il n'était plus autant créatif ni inspiré qu'avant. Faut dire qu'il avait également beaucoup de préoccupation, et ça aidait pas .... De l'antidote mutant jusqu'au virus Genesis en passant par la mort de Julia.... C'est vrai que ça remontait à loins, mais d'un coté, Joshua ne cessait d'y penser. Il avait pourtant crut qu'il était passé à autre chose, mais depuis que le gouvernement avait changé et surtout depuis l'arrivée du nouveau président des Etats-Unis, il ne pouvait que se rendre compte à quel point Julia fut une personne exceptionnelle .....

Peu lui importait qu'il soit mutant, elle l'aimait pour ce qu'il était vraiment, peu lui importait qu'il ait des ailes dans le dos. Et Jay ne pouvait cesser de se croire un minimum coupable de sa mort. Elle s'était suicidée dans l'espoir de le retrouver, mais il en avait été autrement. Bref, continuer à ruminer tout ça ne pouvait que faire de tord à Jay et il se reconcentra sur sa feuille de papier et recommença à écrire. Cinq minutes plus tard, il attrapa sa guitare et commença à jouer quelques accords, tout en chantant les paroles qu'il venait d'écrire. Puis, il sentit la présence de quelqu'un derrière lui. Il se retourna mais ne vit personne. Mais il était sur que quelqu'un s'était trouvé derrière lui quelques secondes plus tôt. Il se reconcentra sur sa guitare et recommença à jouer.


[Aucune Inspiration ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Tristan Troy
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 27
Camp + groupe : x men
Pouvoirs : Agilitée et sens accrus
Date d'inscription : 11/06/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   Jeu 17 Juil - 22:31




Suite a un copieux repas dans le self, on vit l’enfant des ténèbres dans sa chambre écroulé dans sur son lit. Les bras contre son corps, les yeux fermaient, on penserait qu’il s’était endormi pour digérer. En réalité Tristan était entrain de se reposer de cette chaleur épouvantable, il était décu de rien pouvoir faire a cause du soleil alors qu’il avait toute une après midi de libre. Saleté de soleil, pourquoi faux toujours que tu te viennes quand je peux sortir ? Je vais encore devoir rester comme un con enfermé dans ma chambre, j’ai vraiment pas envie ! Je suis en débardeur noir avec un pantalon en toile, mais je creve quand même de chaud ! Cas désespéré le troy, décidément il n’était pas près de sitôt de devenir copain avec le soleil. Tristan avait beau pester contre le temps, il ne pouvait pas le changer a moins de supplier Ororo pour provoquer la pluie. Il ne le ferait pas par simple courtoisie pour les autres élèves, ceux qui adoraient bronzer dans le parc pendant des heures et des heures. Il prenait son mal en patience, de toute facon il n avait pas beaucoup le choix.

Aumoins on ne pouvait pas le déranger la ou il était, un peu de calme après une matinée de cours ça lui faisait un grand bien. Il repensait a tout et a rien, laissant son esprit vagabonder il regardait le plafond blanc. Sans savoir la raison, il se demandait s’il n allait pas mettre des petites étoiles histoire qu’il est pas qu’un vulgaire plafond a regarder quand il s’ennuyait. Des étoiles ou bien des moutons, pourquoi pas les deux ensembles ? Le jeune homme préférait les petites étoiles, c’était jolie de voir dans le noir les étoiles avant de dormir , il croyait tout le temps que c’était un vrai ciel. Pour le moment c’était qu’un progé en tete histoire de s’occuper le temps, peut etre qu’il le fera quand il sortira en ville mais d ici la, il l aura sûrement zappé. L’enfant des ténèbres avait meurt d envie de faire un petit tour au parc, malheureusement il avait peur de se choper un coup de chaud sur le crâne ou un cou de soleil. Des choses qui n’aimaient pas du tout avoir comme après il passait plus de temps a se lamenter de ses maux de tete, comme la fois ou il avait passé toute une semaine de vacances dans sa tante entrain de dormir pour éviter les mal de tete.

Cependant il tournait en rond dans sa chambre, il ne savait pas quoi faire mise a part de regarder les autres se promener. Non pas question de se lamenter ici a cause d’un simple soleil de merde, allez Tristan leve toi et sors toi un peu de ces murs. L’enfant des ténèbres était tellement motivé qu’il en oublia de mettre une pair de chaussures, enfin pas trop grave comme il avait l habitude de marcher pied nu. La température était super dans l’institut xavier, ni trop chaud ni trop froid, et cela grâce au ventilateur qu’on avait gentilment installer. Cependant ce petit confort semblait plaire a personne, vu que Tristan avait remarqué que le bâtiment était presque vide. Et ben heureusement que j ai pas été voir Ororo pour le temps, sinon j’aurais tous les mutants sur le dos. A force de traîner dans le château, il trouvait rapidement la sortie. C’était avec une grande surprise qui franchissait la porte, il faisait terriblement chaud et le soleil lui taper sur la tete, désespéré il tentait de trouver un petit nuage mais c’était sans espoir. Heureusement pour lui qu’il y avait toujours des petits coins frais dans le parc, genre sous les arbres ou bien pres de la fontaine. Content d’avoir réussit de sortir de sa chambre, il marchait tranquillement vers l’espace verdure. Ça n’avait pas tellement changé depuis la derniere fois qu’il était venu, mise a part deux ou trois fleures. L’enfant des ténèbres essayait de se dépecher a repairer un endroit tranquille quand soudain il entendit un son étrange, grâce a ses pouvoirs.

Ce son ressemblait pas a une voie d homme ni a un bruit d animaux, c’était plutôt un enchaînement long telle qu’un instrument pouvait faire. Reste a savoir qui le jouait et ce que c’était, curieux comme tout Tristan essayait de repérer du mieux qu’il pouvait le son. Ben oui pas facile avec le soleil qui lui taper sur la tete, de plus que le son était vraiment pas fort, il devait se concentrait au mieux. Quelques temps plus tard, il tombait sur un jeune homme de l’institut qui faisait de la guitare. Le jeune blond n allait pas tout de suite le voir, il s’amusait a l’espionner pendant deux minutes, il s amusait a le regarder jouer. Autour du musicien il y avait des fiches, surement des partision pensait Tristan en jouant avec lui. Drôle de voir que le petit n avait même pas vu sa présence comme s’il était devenue un petit fantôme qui s amuse a faire peur aux autres. Ce petit jeux laissait très vite le jeune troy, c est pourquoi il se reprochait du jeune homme. Un peut trop doucement pour penser qu’il aurait peur. Comme toujours, il avait la salle manie d apparaître sans prévenir. Le jeune troy roulait des yeux en lui disant bien gentiment avec une pointe d humour.

« Je trouve que vous jouez bien… désolé pour vous avoir fait peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/x-men-f38/rekikou-tristan-t370
Joshua Guthrie
Elève X-men confirmé de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 24
Camp + groupe : Elève X-Men
Pouvoirs : Modification Surhumaine de sa voix. Possède des ailes. Régénération.
Date d'inscription : 14/07/2008

Mutant life
Métier: Auteur/Compositeur /Chanteur/Musicien.
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   Mer 23 Juil - 0:20

Jay avait regardé de tout les cotés. Non, il ne croyait pas avoir rêvé, il avait vraiment entendu quelqu'un marcher derrière lui, enfin pas très loin d'où il se trouvait déjà. C'était sûrement une impression mais Joshua avait continué à regarder autour de lui, sur que quelqu'un était entrain de l'espionner. Oh et il laissa tomber. Si on voulait l'espionner, qu'on le fasse, Jay s'en fichait un peu, il décida de plus se concentrer sur sa guitare que sur les éventuels espions de l'institut ><. Non ça ne rendait pas bien, de quelques coups de stylos, Joshua modifia quelque chose sur sa feuille et continua à jouer. Enfin quelqu'un sortit de l'ombre et s'approcha. Alors assit, Jay leva les yeux vers la personne qui s’approchait de lui. C’était un gars, pas bien plus vieux que lui. Jay sourit. Il ne le connaissait pas. Mais après tout, Icare pourrait apprendre à le connaître et enfin se faire un ami. Parce que s’il voudrait, Icare pourrait avoir des amis, mais il n’avait pas ou plus vraiment l’habitude d’aller vers les gens, comme si il était méfiant. Et les gens devaient ressentir cette certaine méfiance. Oui, il était temps de s’ouvrir aux autres. Joshua avait déjà assez passer de temps tout seul, et il manquait terriblement de gens avec qui parler, se confier, entre autres. Jay sourit au compliment du gars, il lui faisait plaisir, ça faisait bien d’entendre parfois des mots comme ça.

« Je fais tout pour en tout cas »

Il sourit à l’inconnu et recommença à jouer. Une nouvelle fois insatisfait, il reprit sa fiche et tout en écrivant on ne sait quoi dessus. De temps en temps, il jeta des coup d’œil à l’autre gars pour ce qu’il faisait, mais il ne semblait pas bouger. Jay se demandait pourquoi il restait ici à regarder Jay gribouiller sur sa fiche, et jouer quelques accords. Pas qu’il le dérangeait, mais si les rôles s’inverseraient, Jay trouverait le gars un peu ennuyeux. Jay devait l’être. Il devait peut-être rester car il aimait sa musique ? Ça serait cool ça. A quoi pouvait-il penser également. Oh et puis il se posait trop de questions, il serait peut-être temps de causer non ?? Qu’est-ce qu’il pouvait manquer de tact parfois ….. Se tournant une nouvelle fois vers l’inconnu, Icare dit :

« Je m’appelle Jay et toi ? On ne s’est jamais vu ici ? »

Ce dernier se concentra sur sa guitare tout en veillant à ne pas manquer la réponse du gars si il allait lui répondre. Jay réessaya plusieurs des accords, puis modifia quelque chose sur sa feuille de papier, mais non, visiblement, ce n’était pas son jour, il n’avait pas vraiment d’inspiration. Enfin ouais, il n’arrivait à rien. En réalité ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait. Ça durait comme ça, voilà maintenant trois quatre jours. Il était sorti prendre l’air et jouer de sa gratte en espérant que l’envie de composer et d’écrire reviendrait, mais non. C’était assez étrange vu que écrire des chansons et composer des musiques était sa passion et également son loisir primaire. Il avait beau le nier, Joshua traversait une mauvaise passe. Et cela se faisait ressentir sur ce qu’il aimait le plus faire. Il n’avait pourtant pas vraiment de vraie raison de se plaindre, sa vie n’était pas si moche. La vie de l’institut n’était pas si désagréable. Il avait de quoi vivre : un foyer, de quoi manger, etc. Et en plus de ça, il venait de se dénicher un petit boulot dans un bar du nord de la ville, qui s’appelle The Clurichaun. Bon ce n’était pas non plus le top, il s’en rendait compte, mais c’était pas si mal après tout. Il avait besoin d’argent car il ne savait si il pourrait et si il voudrait rester éternellement à l’institut. A un certain moment, il serait bien obliger de mener sa vie. Son plus grand rêve était de pouvoir percer dans la musique et il espérait toujours que son rêve se réalise même si à certain moment, ce possible futur moment de sa vie lui semblait si loin ou si impossible.

C’était sur que jouer dans un bar où rare seront ceux qui feront attention à lui ne l’aiderait pas à réaliser son rêve, mais il maintenait toujours l’espoir que quelque un le remarque. C’était ce rêve qui était la cause de l’acharnement de Joshua à bosser sur sa guitare nuit et jours malgré l’envie disparue où le manque « d’inspiration ». Voilà de nombreuses minutes que Joshua avait arrêter de jouer que plus personne ne parlait. Icare n’avait même pas fait attention et il se demandait comme l’inconnue ne s’était pas encore tiré vu le peu de chose à faire ici ou le flagrant ennuie qu’on pouvait ressentir lorsqu’on se trouvait avec Jay. Ce dernier décida de sortir de sa « torpeur » et dit enfin :

« Je n’arrive à rien. Je sais pas ce que j’ai mais va falloir que je me remue, parce que en ce moment, musicalement, c’est le néant cosmique. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Tristan Troy
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 27
Camp + groupe : x men
Pouvoirs : Agilitée et sens accrus
Date d'inscription : 11/06/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   Mer 23 Juil - 17:50


Découvrez The Police!



L’enfant des ténèbres prenait toujours un malin plaisir de rester planquer derrière un arbre pour observer le comportement des autres, ça le faisait toujours rire de les voir fonctionnés. De l’espionnage ? Non on pouvait pas dire ça venant de lui, s’il le faisait c’était plutôt pour se divertir, s’amuser un peu de temps en temps ça lui faisait pas de mal. On peu dire que ce n’était qu’un simple petit jeu pour lui, il le faisait souvent quand il n’avait pas grand-chose a faire. Jouer les esprits frappeurs était bien un petit passe temps efficace contre l’ennuie. Là Tristan avait trouvé le gros lot, enfin façon de parler hein ? De plus qu’il n avait fait que suivre la mélodie, et voila qu’il était tombé sur un jeune homme qui était assis dans l herbe en qui jouant de la guitare. Il jouait pas si mal que ça aux yeux du jeune troy, normal lui il n’avait jamais touché a un instrument de musique de sa vie, sans compter lorsqu’il jouait de la flûte dans son collège. Il remarquait avec honte qu’il a même pas demander la permission de s’asseoir près de lui, si ça se trouve il le gênait peut être dans son activité ou pire qu’il s’était carément assis sur une de ses fiches . Rien que par cette pensait il vérifiait tout de suite que ce n’était pas le cas, ouf rassurer de ne sentir rien a part que de l’herbe ! Une chose de sur pensait il, maintenant a savoir s’il ne le dérangeait pas. Tristan qui râlait a chaque fois qu’il ne trouvait pas un endroit ou il pouvait lire en paix, le jeune inconnue voudrait sûrement la paix pour jouer de la guitare.

Cette pensée travailler énormément l’enfant des ténèbres, il ne savait plus s il restait avec le jeune homme ou s’il repartait a la recherche d’un endroit frais. Il existait et ça se voyait bien a son attitude, en effet il regardait partout sans arrêt comme si il avait peur de quelque chose. Par chance l’homme pris enfin la parole sur un petit sourire amical, le jeune Troy ne faisait que lui répondre a son sourire avant de continuer de le regarder jouer. Tristan sentit un petit énervement chez lui, tiens aurait il un manque de confiance dans ce qu’il faisait ? Tristan s’en fichait un peu, enfin non mais il n’avait pas du tout envie de jouer les phycologue de service en pleine après midi, surtout qu’il était un peu occupé a lutter contre une chaleur épouvantable même a l’ombre des arbres. C’était bien pour cela qu’il ne lui parlait pas beaucoup, il se détendait en même temps qu’il écoutait la mélodie de la guitare. On n’aura tout vu la, c’était bien la première fois ou on voyait l’enfant des ténèbres profitait de quelque un ! Allez Tristan parle lui enfin, après tu vas encore chialé qu’on te trouve ennuyant ! Mais non Tristan s’en foutait royalement de l avis des autres, ce qui laisserait croire qu’il était égocentrique. Cependant l’autre jeune homme se présenta normalement et il demandait a notre cher troy s’il ne l’avait pas déjà vu ? Surement dans les couloirs ou bien dans les cours, son visage me dit quelque chose. Ah mais oui, c’est le jeune homme que j’avais croisé l’autre jour dans les couloirs quand j’avais encore oublier de prendre mes affaire dans le salon. Pour une fois qu’il n’y avait pas chercher pendant deux cent ans dans son esprit, il décidait enfin de prendre la parole avec un petit sourire sur le coté de la bouche.

« Et moi Tristan, Tristan troy… je vous ai déjà vu un soir, mais j avais pas beaucoup de temps. »

Simple mais efficase, voila bien ce qu’on pouvait dire des phrases de l’enfant des ténèbres. Il allait tout le temps droit au but sans passé par les quatre chemin, sans doute pour cette raison qu’on pensait tout le temps qu’il ne parlait jamais. Cependant il avait une motivation plus forte que lui qui lui passer dans l’esprit, il avait meurt d’envie d essayer de jouer avec la guitare de ce jeune homme. Il n’osait pas lui demander, cependant on sentait bien en lui une certaine agitation. De la guitare pourquoi pas ? Je peux quand même essayer non ? Oui ben si c’est le cas, on lui conseil de te dire non ! Tu te souviens comment tu manipulais ta flûte, exactement comme tu prenait un marteau sans compter que tu n’arrivais jamais a sortir deux ou trois sons. A cette pensée Tristan s’avoua bien vaincu, il avait un peu oublier ses années au collège et surtout en cours de musique. Il renonçait a lui demander en le fixant du regard comme un enfant qui était fasciner devant une découverte, de toute façon on savait bien qu’il n avait pas du tout la langue pendu. Pendant ce temps, le jeune homme a coté de Tristan s’énervait avec sa partition de guitare, laissant cela de coté il se plaignait a Tristan. celui-ci ne pu s’empêcher de sourire, amusé de voir comme les gens manquaient confiance en eux. C’est vrai quoi ? Même Tristan dans ses moments les plus noir, avait la sale magnie de se rabaisser pour trois fois rien. En comprennent son état, il le consolait un peu sur un petit mumure.

« Pourtant, je trouve que vous arrivez bien… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/x-men-f38/rekikou-tristan-t370
Joshua Guthrie
Elève X-men confirmé de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 24
Camp + groupe : Elève X-Men
Pouvoirs : Modification Surhumaine de sa voix. Possède des ailes. Régénération.
Date d'inscription : 14/07/2008

Mutant life
Métier: Auteur/Compositeur /Chanteur/Musicien.
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   Ven 25 Juil - 23:57

L’autre gars semblait s’ennuyer lui aussi vu qu’il était venu à la rencontre de Joshua. L’institut était aussi ennuyeux que ça ? Non, il devait juste être dans le même cas que Joshua. Faut dire que ce dernier, à part jouer de sa guitare ou chanter, il n’avait presque aucune autre activité. C’était triste pour quelque un de son âge… Peut-être devrait-il sortir, rencontrer des gens en dehors de l’institut. New York n’était plus un endroit pour lui comme pour tout les autres mutants. La cause ? Genesis. Jay ne tenait à être contaminé, jusqu’à rester séquestré dans l’institut. Ça devait être la première fois depuis un bon bout de temps qu’il quittait l’intérieur de l’institut pour profiter du parc. Pourtant le parc était très beau, il valait la peine d’y passer du temps, mais Jay n’avait pas tellement eu la tête à ça ces derniers temps. Fallait préciser qu’il n’avait la tête à rien en ce moment, et son inspiration musical le ressentait violemment.

Donc ce n’était pas une super passe pour Icare ses derniers jours, et même ses derniers mois. Il ne supportait même plus l’ambiance de l’institut, c’est pourquoi il fuyait tout le monde dans l’école, et qu’il s’enfermait dans sa chambre qu’il ne quittait seulement pour manger, ou aller au toilettes. Et encore, il lui arrivait souvent de rater des repas. N’ayant pas vraiment d’ami, personne ne s’inquiéter de son sort, et ça l’arrangeait presque. Mais la solitude le rendait malade. Même si ce n’était pas un habitué des grandes foules et des tonnes d’amis, il ne supportait plus de passer toutes ses journées seuls. C’était à en devenir malade ! Parfois, il lui prenait l’envie d’aller dîner avec les autres de rencontrer pleins de personnes géniales et de se faire des amis. Seulement, il n’y allait pas. Peut-être n’osait-il pas ? Ou peut-être n’en avait-il pas vraiment envi dans une partie de lui-même ??

Jay vit l’autre gars se lever et tâter le sol comme pour voir si il était assit sur quelque chose. Jay fronça les sourcils comme pour interroger avec le visage le gars assit en face de lui. Mais quand ce dernier se retourna vers Icare, Jay tourna la tête et laissa tomba. Personne ne parlait, et cela semblait être la conséquences de la chaleur caniculaire qu’il y avait à New York ces derniers temps. A ce moment-là, Joshua se demanda comment pouvait-il rester enfermer dans sa chambre avec un temps pareille ? Pourquoi pas profiter de la piscine de l’institut ? Jay ne s’était jamais baigné dans cette piscine, à part peut-être une seule fois il y un bon bout de temps. Peut-être à son arrivée à l’institut. Lorsque Jay s’était présenté au blonds, ce dernier lui répondit :


« Et moi Tristan, Tristan Troy… je vous ai déjà vu un soir, mais j avais pas beaucoup de temps. »

Joshua hocha la tête, et sourit. Assez expéditif comme présentation, mais Joshua préférait ça au grands discours, il s’ennuyait déjà assez en ce moment ^^’. Contrairement à Tristan, Jay ne se souvenait pas l’avoir déjà vu et c’était un miracle que le blond ait put l’apercevoir parce qu’il ne sortait que très rarement. Icare ré attrapa sa guitare pour réessayer son morceau. Peut-être aurait-il plus de chance cette fois. Oh et puis, il faisait chaud, et Jay avait comme on pourrait dire « la flemme » de se concentrer. Jay s’allo dans l’herbe et regarda les nuages. Il l’avait fait souvent ça …. Surtout à l’époque où Julia était encore là, ils le faisaient souvent tout les deux, que ce soit de regarder les nuages pour leurs trouver des formes idiotes, ou plutôt d’admirer les étoiles là nuit pour trouver des noms débiles au constellations. Cette époque semblait si lointaine à présent.

Enfin Jay vit que Tristan regardait beaucoup sa guitare…. Peut-être la trouvait-il belle ? Ou peut-être voulait-il la prendre….. Joshua avait essayer une nouvelle de fois de jouer sa partition, mais non, quelque chose n’allait pas, et Icare en avait assez de se prendre la tête, c’est pourquoi il s’arrêta immédiatement et décida de penser à autres choses à lieu de se lamenter. C’est alors que Tristan parla. Il complimenta Jay sur sa musique, et ce dernier ne put s’empêcher de sourire, gêné. Peut-être disait-il ça simplement pour calmer Joshua, mais ce compliment faisait toujours plaisir et le guitariste lui en était reconnaissant, même s’il mentait. Autre chose d’étrange, Tristan le vouvoyer. C’est alors que Jay dit :

« Tu peux me tutoyer hein ? Sinon c’est gentil ce que tu as dis, mais tu trouves vraiment ?? »

Jay sourit et décida d’aller marcher un peu. Il fit signe à Tristan de le suivre. Il rangea sa guitare dans son étui et rangea également ses feuilles dans une poche. Sa guitare dans le dos, il commença à avancer, dans la direction du bois. Alors, il se tourna vers Tristan et dit :

« Alors t’es un mutant toi aussi ? C’est quoi tes "pouvoirs" ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Tristan Troy
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 27
Camp + groupe : x men
Pouvoirs : Agilitée et sens accrus
Date d'inscription : 11/06/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   Dim 27 Juil - 18:06

L’enfant des ténèbres se mémorait toutes les fois ou il avait pu jouer de la flûte, et toute les fois ce terminer en drame. Il se souvenait surtout d’un jour ou quelque un lui avait fait une très mauvaise blague lors de son contrôle, c’était justement une jeune fille qui s’était pris un vent par Tristan suite a une tentative de dragues. Marie était son nom selon ses souvenirs, déçu de ne pas avoir réussit a conquérir le cœur du jeune homme, elle lui avait mis des miettes de gâteau mouillé dans sa flûte. Dégourdit et rêveur qu’était le jeune troy, il n’aurait pas eut l’idée de vérifier l’état de son instrument avant de souffler dedans. Il avait bien eut la honte au moment ou il s’appercu qu’il y avait toutes les miettes de biscuit qui sortaient de partout, lui qui avait passé une nuit entière a répéter son morceau. Enfin c’était avec ce souvenir amer qu’il ne préférait pas toucher a la guitare de son interlocuteur, même s’il bouillait d’envie.

Oui, il trouvait ça magnifique d’entendre des sons sortir d’une boite grâce a des cordes, c’était pas souvent qu’il s’accrochait a un instrument. Il avouait qu’il n’était pas attiré pas le monde de la musique, il ne connaissait que quelque groupes par ci par la mais sans plus. Bien pour ça qu’il baissait souvent les yeux lorsqu’il se retrouvait avec un groupe de personne qui discutaient de rock ou autres. Il était tout peteux a coté, bien pour cela qu’il jouait de son coté silencieux pour ne pas se taper la honte. Et pour le peux de fois ou on lui demandait son avis, il faisait timidement un petit signe positif de la tête. Tristan avait la peur au ventre que le mutant le questionnait sur ses goûts musicaux, la il ne pourrait sûrement pas compter sur d’autres personnes pour lui sauver la mise. Il ne laissait pas pour autant apparaître cette crainte, il continuait toujours a se détendre sur l’herbe en écoutent la musique du petit. celui-ci inquiet de son jeu lui reposait la même question que tout a l’heure. Le jeune homme lui souria encore et lui répondit calmement.

« bien sur, je ne suis pas quelque un qui dit des choses que je ne pense pas.. »

Tout semblait s’arranger pour lui, son mal de ventre disparut sans raison et un petit vent tournoyait dans le parc de façon a ce qu’il caressait le visage de l’enfant des ténèbres. Finalement il était pas si mal que ça dehors, lui qui ronchonnait de la chaleur deux heures plutôt. Rien n’était si bon de s’allonger dans l herbe pendant des heures et des heures sans penser a quoi que se soit, la belle vie quoi ! Il laissait son esprit vagabondait n’importes ou et sans raison particulière, les yeux de Tristan aussi faisaient tout et importe quoi comme un petit gamin qui s‘amusait insouciant du monde extérieur .

Quand soudain il appercu au loin une silhouette rousse avec un jeune homme a coté, mal rassuré il se relevait brusquement en manquant de peu de faire tomber son ami. La il utilisait ses pouvoirs pour tenter de savoir qui sa pouvait bien etre, il avait du mal mais il reconnue avec douleur que c’était sa jeune sœur Leia. Apparemment la sœur aussi était de sortie et sûrement pas toute seule, Tristan se sentit bizzar a cette vue et encore une fois il n’ avait pas eut le courage pour aller la voir. Il la regardait pendant dix minutes, oubliant ou et avec qui il était, il sentit un pincement désagréable dans son âme lorsqu’il se rendit compte que sa sœur ne pouvait même pas le voir. Toujours la même chose avec ses deux la, ils souffraient de ne pas se parler alors qu’ils ne faisaient rien pour arranger les choses, l’ironie du sors n’est pas Tristan ? Ce dernier connaissait très bien ce mot la, l’ironie de cette situation lui pesait bien dans son esprit. Curieux de savoir ce qu’elle faisait, il tendait l’oreil mais cette fois ci sans succès, les vois étaient trop loin et la musique du musiciens était trop forte. Pour ne pas finir la journée a déprimer comme avant, il lâchait l’affaire. Il se forçait de la regarder avec peine, et tentait tant bien que mal a penser a autre chose. Des choses positifs de la vie, il se disait trop jeune pour se noyer dans des histoires de famille a ne plus en finir. Enfin un peu étrange vu qu’il était lui-même dans une histoire toujours pas résolue depuis son enfance, peut être avec le temps. Ah, par chance le jeune homme a coté voulait bouger, temps mieux pensait Tristan qui n aurait pu la vue sur sa sœur. Cependant il avait la flemme de bouger de la, trop content d avoir trouvé un petit coin d’ombre, allez au soleil ne l’enchantait pas vraiment. Finalement il décidait pour ne plus voir sa sœur et pour rester avec le jeune mutant, de le suivre sans rien dire. A quelques pas de la alors qu’il y avait un grand silence pesant sur les deux jeune mutants, l’un demandait les pouvoirs a l’autre. L’enfant des ténèbres qui était encore en train de penser a sa sœur, revenait soudain a la réalitée en clignotant nerveusement les yeux. Évidement c’était pas Tristan qui avait parler, mais il était bien amusé de voir que le jeune homme avait de la tchat. Le fait de discuter avec lui ne le derrangeait pas plus que cela; c est pourquoi il y répondit calmement.

« mes sens sont décuplés et je suis agile et toi ? Et tu es depuis combien de temps a l’institut »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/x-men-f38/rekikou-tristan-t370
Joshua Guthrie
Elève X-men confirmé de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 24
Camp + groupe : Elève X-Men
Pouvoirs : Modification Surhumaine de sa voix. Possède des ailes. Régénération.
Date d'inscription : 14/07/2008

Mutant life
Métier: Auteur/Compositeur /Chanteur/Musicien.
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   Mar 29 Juil - 20:19

La dernière question de Joshua était un tantinet débile. Il était vrai que si Tristan habitait à l’institut, il y avait 90 % de chance qu’il soit mutant, comme presque tous, ici. Mais Icare était assez curieux de savoir quels étaient les ou le pouvoir de Tristan. C’était un peu banal comme question quand on rencontrait quelque un à l’institut, mais Jay ne voyait pas quoi dire d’autres. Fallait préciser que ce dernier n’était pas du genre à aller vers les gens et à être très bavard. On pourrait plutôt le qualifier de réservé et même d’assez timide. Ce n’était pas non plus maladif mais il donnait pas tellement l’impression de vouloir rencontrer des gens même si au fond de lui, il le désirait ardemment. La solitude, il en avait plus que marre. Ce qui lui manquait, c’étaient des amis sur qui compter, avec qui parler, partager des choses …. En faite, il pourrait très bien faire ces choses avec sa famille, mais il ne le voyait que très rarement ces derniers temps, presque pas du tout. C’est vrai qu’il ne s’était même pas inquiété jusque là, ou très peu et il se demanda où pouvait être Paige ou les autres … Puis Tristan parla :

« Bien sûr, je ne suis pas quelqu'un qui dit des choses que je ne pense pas.. »

Jay leva les yeux vers lui. Tristan avait peut-être cru que Jay faisait allusion à l’hypocrisie en lui demandant si il trouvait vraiment qu’il jouait bien. Ce n’était pas du tout l’intention de Jay et cela serait dommage si Tristan avait cru cela. Enfin, Jay pensa à autres choses. Mais ne parla pas pour autant, et les deux garçons ne parlèrent plus pendant un petit moment, allongé dans l’herbe, scrutant le ciel. Jay aperçut alors une silhouette un peu plus loin. Une jeune fille, rousse. Il semblerait que Tristan l’ait aperçu également, mais ce dernier réagit assez …. Violemment. Jay lui lança un regard interrogateur, mais le jeune blond ne s’en aperçut pas. Icare se demandait pourquoi il avait réagi de cette façon, mais peut-être serait-ce trop indiscret ? Et c’était qui cette fille ? Joshua ne l’avait jamais vu non plus. C’était sa copine ? Oh, est-ce que cela concernait Jay ? Non. Mais, parfois, le rouquin ne pouvait empêcher de dissimuler une certaine curiosité disons…. assez flagrante. En effet, le guitariste jetait des regards à Tristan mais aussi à la fille rousse. C’est alors que, malgré lui, il demanda à son convive :

« C’est qui elle ? Tu la connais ? »

Il baissa les yeux, et essaya de transmettre de l’excuse et de l’embarras à travers l’expression de son visage. Mais il y a aussi quelque chose d’étrange… la façon dans laquelle Tristan s’était levé, avec une certaine habileté. C’était peut-être ça son pouvoir ? Alors que Jay jouait avec sa guitare, ce dernier vit que Tristan essayait d’entendre ce que disait la jeune fille rousse entouré d’autres personnes, mais qui par politesse, ne demandait pas à Icare d’arrêter sa musique. Mais faisant, pour une fois, preuve de tact, Joshua arrêta de jouer, mais non, lui non plus, il n’entendait rien, les voix étaient trop lointaines. C’est alors que le guitariste se leva pour se balader un peu et Tristan le suivit. Lorsque le rouquin demanda au blond quels étaient ses pouvoirs, ce dernier sembla revenir à la réalité, perdu, quelque secondes plus tôt, dans ses pensées. Il cligna des yeux pendant un certain moment et répondit calmement :

« Mes sens sont décuplés et je suis agile et toi ? Et tu es depuis combien de temps à l’institut ? »

Alors, là, bonne question, Icare ne se souvenait plus du tout depuis combien de temps il vivait à l’institut. Cela devait bien durer de quelques années, aller 2 ans ? Il ne savait pas quoi répondre à Tristan et répondit, en essayant de dissimuler sa nervosité :

« Je dois être ici depuis au moins deux ans, à peu près… A vrai dire, je ne me souviens plus vraiment… Quant à mes pouvoirs, je peux modeler ma voix de façon surhumaine… je peux émettre des sons que je ne pourrais pas émettre normalement. Sinon, je suis capable de me régénérer, à mes dépens …. »

Tristan venait peut-être de ne pas s’en rendre compte, mais Joshua venait, lui, de parler d’une partie de son passé … Sa régénération… Un jour qu’il n’avait pas toujours été heureux d’avoir …. Non seulement, s’il ne l’aurait pas, il ne serait plus là et également, ce don lui rappelait de mauvais souvenirs, des choses qu’il souhaitait plus tout oublier. Ce souvenir, c’était Julia. Julia qu’il avait vraiment aimé, mais qu’il avait perdu, alors qu’ils auraient dû être réunis. Malgré qu’il souhaitait oublier, Icare y pensait régulièrement, ces souvenirs étaient ancrés en lui, ancrés dans son esprit, dans son cœur. C’était peut-être à cause de ça qu’il n’arrivait plus à avancer dans la vie … Il aurait tant aimé la rejoindre …. Enfin, il sortit de sa rêverie et remarqua qu’il avait, une nouvelle fois, eu une période de blanc, où personne n’avait émit le moindre sons. Enfin il dit :

« Et toi ça fait combien de temps que tu es ici ? »

En marchant, il sentit quelque chose dans son dos et se souvint qu’il n’avait pas cité tous les effets de sa mutation à Tristan. Icare attendit que le jeune blond réponde à la question précédente et ajouta :

« En réalité, je ne t’ai pas cité tout les effets de ma … mutation. Enfin, je possède dans le dos…. Des grandes ailes qui ressemble à des ailes d’oiseaux… elles sont rouges… Je te les montrerai un de ces jours … »

Et les deux jeunes hommes continuèrent à marcher …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compose à l'ombre [Tristan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compose à l'ombre [Tristan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tristan et Yseult
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» "L'ombre de Sarapis"
» [Peinkofer, Michael] L'ombre de Thot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Institut Charles Xavier :: Extérieur de l'Institut :: Parc-
Sauter vers: