AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Mer 11 Juin - 11:09



    Il faisait nuit noire dans les rues de New-York et seuls les lampadaires éclairaient les lieux, créant ainsi une ambiance particulièrement sombre et mystérieuse. Les habitants de ce quartier étaient tous couchés, préférant passer une bonne nuit complète que de faire la fête afin d'être en pleine forme le lendemain au boulot. Les volets, les portes, les portails étaient fermés et rien ne paraissait pouvoir troubler la quiétude des lieux. Même les chiens et les chats du quartier s'étaient endormis laissant le quartier dans le silence le plus total. Il ne manquait plus que le brouillard pour se sentir dans un cimetière!

    Mais il arrive toujours un moment où quelque chose, ou plutôt quelqu'un vient troubler cette quiétude. Cette nuit-là Sergio et Isaac avaient quitté la Confrérie afin de rejoindre le quartier et ses habitations afin de tester les aptitudes de Sergio sur le terrain. Isaac n'était peut-être pas le meilleut élément de la Confrérie mais cela n'empêchait pas qu'il savait y faire avec les nouveaux. Il avait toujours des idées (plus ou moins bonnes) pour vérifier les capacités d'une personne lors de petites excursions improvisées. Isaac connaissait cette ville comme sa poche car il y était né et y avait grandi au côté de son frère. Les techniques d'intrusions n'avaient plus de secret pour lui et, depuis l'apparition de son pouvoir, les alarmes dernier cri ne les gênaient pas tant que ça. Contrairement à certains, ou plutôt certaines, de ses collègues confréristes, Isaac ne pouvait pas faire ce qu'il voulait d'un système électrique. Lui, se contentait d'absorber ou de décupler les charges électriques afin d'éteindre ou bien de griller les circuits des alarmes empêchant ainsi de se faire prendre par les propriétaires et bien sûr par la police.

    Isaac avait prit soin de prendre des gants avant de quitter la Confrérie, preuve qu'il avait l'habitude de ce genre de vols. Comme ils étaient deux, Isaac avait pris deux paires (piquant apparemment la paire d'un autre confrériste, mais peu importe). Une fois arrivés devant une villa plutôt fortunée, les deux jeunes hommes s'arrêtèrent. Un haut portail leur faisait face empêchant d'entrer aisément. Isaac arcqua un sourcil et esquissa un sourire malin. Il chuchota alors:


    - Je t'explique le plan de cette petite virée: on passe le portail, on évite d'attirer les gardes et de réveiller les chiens.

    Il laissa un petit moment de silence et rajouta:

    - Une fois devant cette fenêtre, il montra du doigt une fenêtre au loin située au rez-de-chaussée, on grimpe afin de rejoindre le balcon. Tu n'auras qu'à me suivre. Après... on improvise.

    "On improvise"... voilà l'expression qu'adorait sortir Isaac. En effet, le jeune homme était assez impulsif et n'aimait pas trop agir selon un plan précis. Ces "supérieurs" l'avaient d'ailleurs bien compris et lui donnaient rarement des ordres précis pour une mission. Il suffisait de lui expliquer la façon d'entrer, le chose à faire et après Isaac se chargeait de tout le reste, obéissant à un don naturel pour passer inaperçu. Etant assez sportif, il trouvait toujours des moyens de contourner des obstacles en sollicitant les capacités de son corps: endurance, souplesse, musculature, etc. Il vallait mieux pour Sergio qu'il arrive à le suivre. De toute façon, vu la carrure du petit nouveau de la Confrérie, il était évident qu'il avait le sport dans le sang et que ce qu'ils allaient faire n'allait sûrement pas poser de problème au jeune homme.

_________________


Dernière édition par Isaac Mist le Jeu 19 Juin - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Mer 11 Juin - 12:02

Malgré une légère fatigue due à l'heure assez avancée, Sergio se sentit subitement revigoré par cette mission improvisée. Improvisation, c'était visiblement bien là le maître principe de cet Isaac. Il n'en souffla toutefois mot, se contentant d'espérer que d'autres confréristes seraient... plus professionnels.

De nuit comme de jour, tous les quartiers chics se ressemblaient. Pour un peu, il se serait cru revenu chez ses parents. De belles grosses baraques, avec des gros portails, et sans doute des alarmes des plus performantes pour protéger les quelques trésors que certains paranoïaques préféraient garder en permanence sous leur matelas plutôt qu'en sécurité dans une banque. Mais d'expérience, il savait que ces gens là ne faisaient pas confiance aux banques, tout simplement parce qu'ils faisaient partie de leurs conseils d'administration...

Sergio écouta distraitement le plan. Passer le portail, ne pas se faire remarquer, entrer, et pour la suite, advienne que pourra. Pas de plan de sortie... ça promettait.

Il enfila ses gants, et effleura un des barreaux du portail.


"Fonte blanche. Ça ne me posera pas de problèmes particuliers pour m'en débarrasser."

Sitôt dit, sitôt fait, Sergio plissa légèrement les yeux en une attitude concentrée, et le portail commença à se décomposer en fines particules, le tout dans un bruit semblable à celui de la pluie. En quelques longues secondes, il n'en restait rien de plus qu'un peu de poussière, que le frais vent de la nuit aurait tôt fait de disperser. Il tiqua alors et se tourna rapidement vers Isaac, semblant un peu pressant.

"Tu ferais mieux de t'occuper de l'alarme, avant qu'elle ne remarque que le portail s'est fait la malle."
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Mer 11 Juin - 21:36

    Le portail sembla devenir poussière sous les doigts habiles du jeune et nouveau confrériste. Il fallait avouer qu'il était doué même s'il ne s'en doutait apparemment pas. Tout venait de se passer en silence. C'était un vrai travail de pro. Sergio se tourna alors vers Isaac, l'air pressé, lui conseillant de s'occuper de l'alarme avant qu'elle ne se déclenche. Le portail - ou du moins ce qu'il en restait - n'était pas bien loin de la porte, ce qui permit à Isaac d'accéder rapidement à l'alarme, positionné dans un boitier semblable à un disjoncteur. Isaac s'éloigna alors de son jeune compère et s'approcha du boitier en question. Il l'ouvrit en grillant le couvercle de la boîte et observa les multiples fils qui s'entremêlaient. Isaac tandis ses doigts afin d'avoir la paume face au système et utilisa son pouvoir pour envoyer une grosse décharge électrique afin de griller (ou plutot carboniser) l'alarme, qui n'eut même pas le temps de se déclencher pour signaler l'infraction.

    L'insomniaque fit alors signe à Sergio de le suivre afin qu'ils contournent le bâtiment et puissent atteindre le balcon, accessible par un petit peu d'escalade. Pas un mot ne fut prononcé car les gestes étaient aisément compréhensibles dans ce genre de situation. Isaac fut le premier à monter sur la fenêtre, longer une murette et accéder au balcon. Vérifiant que personne ne les observait, il attendit que Sergio le rejoigne et se tapit dans le noir afin d'être sur que personne ne se trouvait dans la pièce qui donnait sur le balcon. Il était donc désormais temps d'improviser, la partie allait ainsi devenir vraiment intéressante. Une telle villa était sans nulle doute gardée par des vigiles - autant à l'extérieur qu'à l'intérieur - et rentrer dans le bâtiment déclencherait surement un petit jeu de cache-cache suivi du jeu du chat et de la souris.

    Isaac resta dos au mur afin de ne pas être surpris par un vigile qui pourrait passer par là, et fit signe à Sergio de se charger de la porte fenêtre. Il était temps qu'il fasse preuve d'originalité, tout en restant silencieux. La soirée ne venait que de commencer pour eux deux et elle ne risquait pas de s'arrêter avant un petit moment vu la taille de la villa. Ce bâtiment était vraiment immense et il faudrait surement pas loin de 10 minutes pour passer de la cuisine à la porte d'entrée xD Ben ouais c'est pas pour rien qu'il y a des domestiques pour accueillir les gens à l'entrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Mer 11 Juin - 23:05

Sergio observa le grillage de l'alarme sans rien dire, constatant simplement qu'Isaac était bel et bien capable de cambrioler sans trop de soucis. Mais un relent d'inquiétude demeurait. L'alarme électronique était une chose, mais l'absence de portail, et un boîtier cramé, ça finirait forcément par attirer l'attention, si des gardiens faisaient des rondes. Il avait été imprudent. Ce n'était pas une très bonne idée de tout détruire, songea-t-il. Il fallait faire preuve de plus de subtilité à l'avenir.

Il suivit Isaac au pas de course aussi discrètement que possible, jetant des coups d'œil furtifs dans toutes les directions. Pourvu qu'il n'y ait personne... Pourvu qu'il n'y ait personne. Ce n'était vraiment pas le moment de se faire pincer alors que sa nouvelle vie commençait à peine. Un petit peu d'escalade plus tard, et une subite gratitude pour son prof de sport qui le faisait grimper à la corde, Sergio et Isaac se retrouvèrent sur le balcon.

Visiblement, la porte-fenêtre serait à nouveau pour lui. Était-ce là son avenir ? Faire ouvreur ?
Cette fois-ci, il ne se ferait pas avoir comme avec le portail à vouloir crâner. Il avait testé une solution plus discrète à la confrérie, et entendait bien renouveler l'opération. Du bout des doigts, il chercha la position des loquets maintenant la porte fenêtre fermée et, les uns après les autres, il les fit disparaître, de sorte que plus rien ne la maintienne verrouillée.

Une boule se forma dans son estomac. Et s'il y avait des caméras ? Et s'il y avait des détecteurs de mouvement ? Des alarmes volumétriques ? Il hocha la tête en direction d'Isaac, et mit une petite impulsion à la porte fenêtre pour qu'elle s'ouvre spontanément. Qui sait... Peut-être en se cachant bien, des gens pourraient croire qu'un courant d'air l'avait ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Mer 11 Juin - 23:56

    Et oui la discrétion ne semblait pas faire partie du vocabulaire d'Isaac. Le jeune homme était effectivement un adepte des infractions un peu bourrines. Adorant mettre le chaos autour de lui, il n'hésitait pas à user de ses dons pour mettre en pièce les lieux qu'il cambriolait. Sa connaissance des infractions en tout genre était telle qu'il ne laissait jamais de preuve montrant qu'il était impliqué, hormis un petit détail: les alarmes se mettent étrangement à griller durant la nuit chez les riches, bizarre hein xD Cela passait parfois pour un disfonctionnement mais les inspecteurs se doutaient bien que l'infraction était le fruit d'une personne avide de sensation car peu de choses étaient volées. C'était un peu une manière de signer ce délis comme on pourrait marquer "moi" à la fin d'une lettre... pas très pratique pour déterminer l'auteur de la faute mais ça met quand même en rogne de savoir que quelqu'un s'est introduit chez vous malgré tous les systèmes de sécurité.

    Sergio fit preuve de discrétion lorsqu'il ouvrit la porte fenêtre. Le geste fut rapide malgré la concentration nécessitée par le jeune homme, donnant presque l'impression que la porte était ouverte à leur arrivée. Isaac tira doucement la porte-fenêtre afin de laisser une ouverture assez large pour laisser passer un homme. Posant le premier le pied dans la pièce, Isaac se baissa et commença à marcher silencieusement. Sa façon de se déplacer montrait qu'il était aux aguets mais qu'il savait exactement ce qu'il faisait. Sergio n'avait qu'à le suivre pour être sur de ne pas faire tomber un quelconque objet. Une fois qu'ils eurent fait le tour de la pièce et vérifié qu'aucun vigile n'arrivaient, Isaac se dirigea vers une étagère où était entreposée livres et objets de collection en tout genre, provenant apparemment de voyages au quatre coins du monde. Cela passait de la satuette en ivoire au masque fait de bois rare en passant par des perles de couleurs diverses: hum ça pourrait rapporter un bon petit paquet de fric ça!

    Alors que tout semblait se dérouler à merveille, une lueur apparut sous la porte menant dans le couloir: un vigile approchait, ses pas résonnant au fur et à mesure qu'il avançait vers la pièce. Isaac et Sergio eurent le réflexe de se regarder, surpris par cette évènement et se tapirent dans le noir, cachés par les épais rideaux noirâtres de ce qui semblait être un salon. Chacun fit silence, ralentissant au mieux sa respiration et cessant tout mouvements suspects. Le vigile entra alors dans la pièce, balayant le lieu avec la lumière de sa lampe torche. Avait-il vu ou enendu quelque chose? Si tel était le cas, l'humain risquait de se retrouver confronter à deux mutants capables de choses dangereuses pour sauver leur peau. Isaac tentait tant bien que mal de réfreiner ses envies de tout faire griller autour de lui et garda son calme pour calmer son pouvoir qui agissait bien souvent en fonction de ses sentiments. L'adrénaline montant dans son corps, il était possible que cela déclenche chez lui une réaction inconsciente créant des décharges, mais heureusement pour lui, il réussit à se contenir cette fois-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 12 Juin - 15:40

Et les voilà entrés. Un salon, ou plutôt, une bibliothèque. Sergio entra à la suite d'Isaac, tentant tant bien que mal d'être discret, même si au bout du compte, à quoi bon ? Il ne semblait y avoir personne. La seule chose à vérifier était de ne pas faire grincer le parquet, ce genre de choses là.

Plutôt une bibliothèque en effet. Pas mal de trésors. Un globe trotter ? Ce serait étonnant. Peut-être plutôt un riche collectionneur qui aimait s'entourer de choses exotiques pour plaire en société. Il n'était pas malaisé de s'imaginer qu'il y avait un certain nombre de filles exotiques, enfermées dans une quelconque chambre au sous-sol ou sous les combles...

C'est alors qu'un soudain regain de luminosité attira son attention. Quelqu'un venait. Naturellement, c'était bien le moment ! Sergio commença à paniquer. Ce n'était pas du tout prévu ça ! Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire ? Il n'avait jamais été capable de se battre, et il n'avait aucune envie de terminer aussi tôt sa carrière d'activiste mutant à cause d'un test qui aurait mal tourné ! Il avait été idiot et imprudent... Un cambriolage, même si on ne prenait rien, présentait toujours le risque de se faire pincer et ennuyer par des tonnes de gens tous plus honorables les uns que les autres...

Rapidement, ils s'installèrent derrière un rideau. Il fallait qu'il garde son calme. Sergio ferma les yeux, mais il sentait la panique s'insinuer en lui. Et cette désagréable sensation. Il fallait impérativement garder la tête froide, sans quoi ils courraient à la catastrophe. Visiblement, le vigile était armé d'une lampe de poche... Bon sang, pourvu qu'il ne vise pas les rideaux, pourvu que...

Sergio se concentra à nouveau. Il fallait le faire. De loin sans voir, ce serait plus dur, mais pourquoi pas ? Des informations défilaient dans sa tête : bois cuir laine plumes plastique acier fonte... Bon sang... Il ne le trouverait jamais. Finalement, il le trouva, minuscule et brûant. Le filament de l'ampoule. Rester calme. Rester calme. Rester calme. Il essaya à nouveau de calmer sa respiration. Vas-tu fondre saleté ?

Puis la lampe torche s'éteignit brusquement, et Sergio s'arrêta de respirer. Il avait réussi. Mais une autre pensée lui saisit les entrailles... Et s'il allumait la lumière de la pièce ? Il fut assailli de tremblements qu'il avait de plus en plus de mal à contenir et agrippa Isaac, priant pour qu'il ait une idée géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 12 Juin - 19:32

    La lampe du vigile passa furtivement dans la pièce et commença à défaillir jusqu'à s'éteindre. L'appareil venait apparemment de griller. Vu les conditions, il était évident que cela venait directement de Sergio... mais c'est qu'il est doué le p'tit! Cependant, malgré ce léger soulagement, il était évident que le vigile n'allait pas en rester là et risquait d'allumer la lumière et donc de se rendre compte de la présence des deux jeunes voleurs. Isaac sentit la main de son compère qui l'agrippa, se doutant qu'il commençait à paniquer face à cette situation délicate.

    Les méninges de l'insomniaque ne mirent pas bien longtemps pour trouver une solution à ce problème. Pour une fois, l'idée qui lui vint ne fut pas de tout casser... étrange venant de lui. Quelle était donc cette idée lumineuse? Disons qu'Isaac avait compris qu'il fallait vite distraire le vigile avant qu'il ne se rende compte de leur présence dans la bibliothèque. Isaac se concentra (contrairement à d'habitude) afin d'augmenter la précision et la portée de son pouvoir. Ses sourcils se froncèrent, ses poings se serrèrent et ses yeux passèrent étrangement de la couleur noisette à un bleu électrique. Il ferma un peu les yeux, laissant ainsi juste une très faible lueur sortir de ses pupilles, visible uniquement par Sergio qui était tout près de lui. Son corps fut alors parcouru d'une décharge d'énergie enivrante, signe que son pouvoir allait faire une nouvelle fois ses preuves. Son esprit était principalement concentré sur les lampes du couloir (au nombre d'une dizaine vu la longueur du couloir) et fit surchauffer une par une les ampoules afin de les faire exploser. Le bruit des bouts de verre attira le vigile qui semblait penser que quelqu'un était dans le couloir. L'homme partit dans le couloir, étonné de ne trouver tout ces bouts de verre sur le sol et commença à s'éloigner vers le fond du couloir, à l'opposé de la bibliothèque.

    Isaac eut alors un instant d'immobilisme, tandis qu'il arrêtait d'user de son pouvoir. Les jeunes confréristes attendirent un peu afin d'être sur que le vigile était loin et sortir de leur cachette. Il était temps de savoir s'il fallait continuer ou partir. Bien évidemment, si on demandait l'avis d'Isaac cela pourrait durer toute la nuit vu que les vigiles ne lui faisaient pas peur, bien au contraire. Il adorait savoir qu'il y avait du danger dans ce qu'il faisait et n'hésitait pas à faire des folies pour sentir monter l'adrénaline. Isaac regarda alors Sergio afin de savoir ce qu'il comptait faire par la suite: allait-il oser ou allait-il se défiler? Cette sortie allait apprendre beaucoup de choses à Isaac sur le caractère de son collègue confrériste. Il savait déjà qu'il était sportif et maniait habilement la fonte des objets... il cherchait désormais à déterminer si le jeune homme avait un caractère ambitieux ou fuyant. Il fallait qu'il se prenne au jeu afin de vraiment profiter du moment, oubliant ainsi le fait qu'ils risquent de se faire prendre.

    L'électrokynésiste effleura des doigts une statuette d'ivoire représentant un éléphant. Hum c'était censé apporter la chance ça non? Mouais il pourrait la revendre à un bon prix grâce à ses contacts. Il saisit donc l'objet de petite taille et le glissa dans sa poche puis ferma celle-ci afin d'être sur que l'objet dérobé ne tombe pas et donc ne se brise pas. Ben ouais, Isaac avait un petit problème de cleptomanie et ne pouvait pas s'empêcher de piquer des objets lorsqu'il rentrait dans un lieu inconnu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 12 Juin - 20:18

Des bruits d'explosions. Isaac avait agi, ça ne faisait pas l'ombre d'un doute... Une fois le vigile sorti, et la situation sécurisée, tout du moins le semblait-il, Sergio sortit de sa cachette et alla s'appuyer contre un mur, le temps de reprendre ses esprits.

Sa respiration était haletante, il transpirait à grosse gouttes... L'adrénaline faisait son effet. Ils avaient vraiment eu chaud les miches. Ça commençait à faire un peu trop d'émotions pour lui, et c'est d'un regard distrait qu'il regarda Isaac prendre quelque chose. Avec tout ça, il avait oublié jusqu'à la possibilité de prendre quelque chose. Ça n'intéressait pas du tout Sergio. De l'argent, il pouvait en avoir tant qu'il en voulait... Ce qu'il voulait, c'était se servir de ses pouvoirs, et apprendre à les améliorer.

Malheureusement, ses pensées durent attendre. Des bruits se faisaient à nouveau entendre dans le couloir des pas pressés, des paroles. Ils revenaient. Et cette fois, ils étaient plusieurs... Plusieurs pas, plusieurs lampes. Est-ce qu'ils avaient osé emmener les chiens avec ? Difficile à dire. En tout cas, rien de mieux pour augmenter la panique déjà bien installée d'un apprenti cambrioleur qui n'était visiblement pas du tout fait pour ce métier là.

Sergio jeta un coup d'œil effrayé aux alentours. Dans quel guêpier s'était-il encore fourré ?! Sa tête commençait à lui tourner, il était pris de frissons, et des points lumineux dansaient devant son regard. Ce n'était pas bon, quelque chose commençait à monter en lui, et ça ne serait sans doute pas très agréable.

D'une voix tremblante qu'il essayait de rendre assurée, il murmura


"Il faut qu'on parte d'ici... Rapidement... Je ne me sens pas bien du tout."
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 12 Juin - 23:43


Découvrez Trapt!



    Hum, visiblement l’escapade des deux jeunes confréristes avaient été remarqué par les vigiles qui semblaient pressés d’en finir. Leurs pas étaient rapides, leurs voix pressantes et les lueurs de leurs lampes éclairaient le sombre couloir à la manière des spots d’une discothèque. Ils ne venaient sûrement pas pour prendre le thé avec les intrus, ça c’était clair. Sergio regardait les alentours d’un air effrayé sous le regard amusé de son compère confrériste qui ne cessait de rigoler intérieurement en voyant les diverses expressions qui naissaient tour à tour sur son visage. Les deux voleurs ne décrochèrent pas un mot afin de ne pas attirer encore plus l’attention sur eux: dire le moindre mot aurait été comme crier « eh oh! On est là! Je suis un voleur et je vos attends! » … bref y’a pas plus idiot. Le silence, voilà ce que devaient garder Sergio et Isaac pour ne pas se faire prendre.

    Sergio avait une drôle de tête, un peu comme s’il venait de se recevoir un coup sur la tête. Le stress semblait l’envahir totalement, l’empêchant de réagir face à la situation. Isaac prit donc les devants quand celui-ci lui annonça qu’il ne se sentait pas bien. Était-ce un effet secondaire dû au stress? Peut-être… Isaac n’en savait absolument rien et, à vrai dire, il s’en fichait royalement. Au moment présent, il ne pensait qu’à une chose: quitter cette pièce sans se retrouver roué de coups ou trouer comme une passoire à la suite de tirs. Il attrapa Sergio par le bras, lui faisant ainsi un peu retrouver ses esprits et le tira pour qu’il approche de la porte-fenêtre toujours entrouverte. Il lui fit signe d’aller sur le balcon qu’ils avaient déjà « visité » lors de leur entrée peu conventionnelle et quitta à son tour la bibliothèque d‘un pas pressé. Il aurait pu demander à Sergio de refermer cette porte-fenêtre ou même de la souder mais ils n’avaient pas assez de temps et il était temps de quitter les lieux rapidement. Les voix se faisaient plus fortes, montrant l’arrivée imminente des vigiles. Sergio et Isaac descendirent du balcon en sautant … une roulade fut d’ailleurs nécessaire pour amortir la chute et pour leur permettre de continuer leur course sans effectuer le moindre arrêt.

    Un son connu de tous parvint alors à leurs oreilles: les aboiements des chiens de garde. Ces animaux venaient apparemment d’être lâchés par les vigiles et avaient senti l’odeur des intrus. N’importe lequel de ces chiens arriverait malheureusement à surpasser un homme à la course aisément et les deux confréristes devaient trouver un moyen de les éviter avant de finir en steak pour l’un de ces molosses. Il était impossible de rejoindre la grille (ou du moins l’emplacement de la grille) en raison de la présence des animaux donc ils entreprirent de contourner le bâtiment dans une course effrénée. Pourchassés par les vigiles et leurs bestioles poilus, ils n’eurent d’autres choix que de laisser place à leurs talents sportifs afin de passer les divers obstacles qui constituaient l’extérieur de la demeure. De temps à autres, des petites murettes avaient été dressées afin d’y déposer des ornements divers tels que des pot de fleurs, des petites fontaines et autres babioles. Et hop, c’est là qu’on dit « VIVE LE SAUT EN HAUTEUR ET LE SAUT DE HAIES !!!» xD Les vigiles eurent eux aussi à passer ces obstacles pour suivre les intrus mais ils privilégièrent bien sur le travail d’équipe en tentant de les encercler. Isaac profita alors que le terrain se retrouve soudain sans obstacle pour dire à Sergio, la respiration haletante parce qu’ils étaient toujours en train de courir de façon effrénée:

    - Jt’avais dit que ça allait être super!

    Et il était content le p’tit Isaac!! XD Pour lui, se faire poursuivre par ces types s’étaient son petit passe-temps, son occupation favorite et il ne s’en lassait jamais. C’était d’ailleurs amusant de faire tourner en bourrique ces hommes qui étaient censés connaître les lieux mieux que les intrus. Soudain les lumières extérieures de la villa s’éteignirent. Tout tomba dans le noir le plus total… les vigiles avaient-ils coupés le contact? Et bien non… il est vrai qu’il est plus aisé de courir lorsqu’on sait où aller mais il ne fallait pas oublier une chose: les deux intrus n’étaient pas de simples humains et l’un d’eux étaient capables de générer de l’électricité et donc de la lumière (peut-être pas comme une lampe torche mais c’était assez lorsque l’on désirait trouver son chemin. Isaac serra ses poings tandis qu’un son, semblable au bruit de la foudre s’abattant sur une arbre, se faisait entendre et annonçait la création d’énergie électrique. Le tout était bien sur de contenir l’énergie pour l’empêcher de partir n’importe où… c’était donc pour cela qu’Isaac du se concentrer plus que d’habitude afin de ne pas griller son partenaire (ce serait bête quand même de le griller maintenant)

_________________


Dernière édition par Isaac Mist le Ven 13 Juin - 21:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Ven 13 Juin - 0:48

De la folie pure. Sergio vit défiler la suite comme s'il était étranger à la scène. Son corps ne lui répondait plus vraiment, et son esprit semblait raisonner au ralenti.

À vrai dire, il ne comprenait pas réellement ce qui lui arrivait. Sauter du balcon, puis courir. Encore, et encore, et encore et encore. Courir, sauter, avec des chiens aux trousses. Mais bon sang, qu'est-ce qui lui avait pris de dire oui. Si au moins il pouvait faire un truc utile ? Il essaya de faire appel à son pouvoir, mais un flot incompréhensible lui parvenait à son sens matériel. Mis à part quelques termes : brique, terre cuite, bois... Rien dont il ne pourrait tirer quoi que ce soit d'utile. Et de toutes façons, de quoi avait-il besoin en cet instant précis ? D'un miracle !

Ni plus ni moins qu'un miracle ! Il se sentait comme un couillon avec un couteau suisse multi-usages dont il n'avait pas la moindre idée de quelle lame tirer. Mais au moins, la tête semblait avoir cessé de lui tourner. A moins qu'il ne s'y soit simplement fait. Je t'avais dit que ça allait être super. Bon sang... S'il s'était attendu à cela ! Il fallait vraiment être dingue pour faire des trucs pareils... Et depuis le temps qu'il n'avait pas dormi. Quelque chose tiqua : acier, poudre noire, plastique... Des armes à feu. Ils n'étaient pas loin... Matraques pas loin non plus, même s'il allait de soi que c'était les chiens qui l'effrayait le plus. Non qu'il avait particulièrement peur des chiens, mais un bestiaux d'attaque dressé ne connaissait pas vraiment la pitié, et ne se laisserait pas amadouer par des diamants si facilement.

Isaac semblait faire usage de ses pouvoirs. Au moins avait-il une idée de ce qu'il fallait faire ! Bien que l'extinction des lumières de la ville lui laissait présager le pire... Pour un peu, il allait tout faire sauter. Tout faire sauter... Tout faire sauter... une sorte d'echo envahit sa tête, alors qu'un bourdonnement montait à ses oreilles, et de nouveau des lumières devant ses yeux. Bon sang, qu'est-ce qui se passait.

Sergio s'arrêta, il n'en pouvait plus de toutes façons. Qu'Isaac coure, tant mieux pour lui, mais il ne pourrait pas aller plus loin. Il essaya tant bien que mal de reprendre son souffle, et se tourna pour voir où en étaient les assaillants... Des hommes avec des torches, et des chiens. Il faisait une proie trop facile. Plastique, émail, crocs, acier, armes... puis un autre son de cloche se fit entendre, azote, azote, azote azote... Bon sang... ça couvrait tout le reste d'un bruit assourdissant. Sergio tomba à genoux. Il ne comprenait que trop bien ce qui allait se passer. Mais comme avait dit Isaac... Autant que ce soit naturel.

Il compta dans sa tête... Azote, azote, azote azote.... Néant. Une détonation assourdissante retentit au niveau des poursuivants, accompagné d'un intense flash, et d'une onde de choc qui projeta les vigiles et les chiens au loin.

Sergio était vidé. Au moins, il n'entendait plus rien du côté de son sens matériel, ça faisait un peu plus calme. Chancelant, il se remit sur ses pieds. L'explosion leur fournirait sans doute un peu de répit, encore fallait-il qu'il retrouve Isaac, et surtout, qu'ils se carapatent fissa de cette maison de dingue, dans un bon lit bien chaud. Ca risquait de ne pas être évident... D'autres vigiles n'allaient pas tarder à arriver, et sans doute la police aussi. Voire l'armée ?

Voilà... un lit. Avec un gros edredon en plumes. Et un thé avec des sablés. une montagne de sablés.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Ven 13 Juin - 22:43

    Isaac fut surpris d'entendre cette puissante détonation qui avait sûrement touché les vigiles ainsi que leurs chiens de garde. Sous le coup de la surprise, il stoppa net sa course et se tourna pour voir d'où provenait le bruit. Il se rendit alors compte que Sergio n'était plus là et comprit donc que ce dernier était l'auteur de cette détonation. Un sourire de satisfaction naquit sur son visage alors qu'il trottinait en rebroussant chemin afin de retrouver son confrère. Il ne tarda pas à le rattraper et lui dit sur un air plein de fierté envers l'autre confrériste:

    - ça c'est ce que j'appelle du beau boulot !

    Il l'aida ensuite à se tenait debout, comprenant qu'une telle sollicitation de son pouvoir avait dû le vider de son énergie. Isaac quant à lui avait réduit la luminosité dégagée par ses mains afin de permettre le contact avec le corps du confrériste pour l'aider à marcher. Peut-être avait-il senti une petite sensation semblable à de l'électricité statique mais rien de douloureux ou de désagréable car Isaac faisait de son mieux pour contenir son énergie. Son partenaire de jeu - car ceci était visiblement un jeu pour Isaac qui faisait ce genre d’effraction pour la énième fois - venait de gravir plusieurs échelons dans l’estime d’Isaac qui le considérait désormais comme l’un des siens, un véritable confrériste. Il murmura alors:

    - Bienvenue à la Confrérie mon pote.

    Le sourire qu’il arbora par la suite était un de ces fameux sourire contagieux qui vous donnait envie de profiter de la vie tout comme le faisait Isaac jour après jour. Bien que ce petit jeu soit très distrayant pour l'électrokynésiste, il sut faire la part des choses et décida qu'il était temps de quitter les lieux. L'explosion leur laissait le temps et l'espace nécessaire pour quitter la demeure et il ne fallait pas hésiter. Soutenant toujours Sergio afin de l'aider à marcher sans vaciller, il regarda une dernière fois ce qu'il restait du portail et se dirigea vers un lieu plus calme où les vigiles ne les chercheraient sûrement pas... où?

    Des murs de briques rouges, des lettres faites de néon dont l'un d'eux semblait grillé, une porte verte métallique close... le bâtiment était un lieu de débauche où se côtoyaient alcool, drogue et autres. Isaac avait des relations avec les gars qui tenaient ce club privé et put ainsi entrer après avoir salué le vigile d'une poignet de main bien virile. Sergio put lui aussi pénétrer dans le lieu sans problème du fait qu'Isaac l'ait présenté à l'entrée comme un vieil ami. Les vigiles ne pouvaient pas entrer ici et, de plus, le lieu était dans une ruelle isolée, presque inconnu des personnes inconnues du club. Sergio allait peut-être avoir ce fameux oreiller et quelques sablés... quoi que les sablés étaient plutôt des biscuits apéros et l'oreiller était un tabouret de bar... alors, il est venu le temps de trinquer, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Ven 13 Juin - 22:58

Sergio se sentait tout vaseux... Comme ces moments où on se relève trop vite, et que la tête tourne, les oreilles se remplissent de coton, et le regard se couvre d'un voile noir. Il ne comprit pas vraiment ce qui lui arrivait, si ce n'était qu'Isaac était revenu. Bon, c'était déjà ça. Et qu'il se faisait entraîner vers la sortie, avec force coups de jus pour le réveiller.

Il reçut le message comme s'il avait été émis de la Lune, et y répondit avec un décalage tel que ça semblait totalement hors propos.


"Je sais même pas ce que j'ai fait... On s'en est sorti ? On est vivant ?"

Le pauvre vieux... Complètement à l'ouest. Mais il reprenait ses esprits, et se mit à son tour à sourire, en réponse à Isaac. Cette proximité lui semblait un peu étrange, lui qui avait toujours été plus ou moins solitaire, ou bien forcé à l'être ? Le fait de se retrouver à faire les 400 coups avec quelqu'un... était assez nouveau, mais pas forcément désagréable.

Il devenait de plus en plus clair qu'il se faisait traîner dans un club... euh... dans un bar à hôtesses faudrait-il plutôt dire. Le genre d'endroit qu'il évitait comme la peste. Toujours garder l'esprit clair en affaires, et ne jamais se laisser distraire. Trois choses peuvent faire vaciller un homme : l'argent, la bière, et les nanas... Une fois ces trois concepts maîtrisés, il n'y avait plus vraiment de risque.

Et visiblement, dans cet endroit, il y avait plutôt intérêt à avoir un sacré contrôle de soi ! Sergio se gratta la tempe, pour essayer de réactiver toutes ses fonctions cérébrales, et alla se vautrer, entraîné par Isaac, dans un de ces divans un peu isolé, avec une table ronde au milieu. C'était ce qui semblait être le plus confortable, et à sa grande surprise, il appris sitôt ses fesses posées qu'il s'agissait de vrai cuir. Il se laissa aller à la détente un instant, puis dit à Isaac.


"C'était de la folie pure... Si on s'était fait pincer, ça aurait été la cata... Enfin bon, tu vois ce que je veux dire quand je t'ai dit que des fois, ça pétait un peu..."

Il semblait presque se sentir coupable. Rétrospectivement, il était clair que l'explosion leur avait plus ou moins sauvé la mise, mais au bout du compte, il y aurait peut-être eu un autre moyen.

"Tu t'imagines si j'avais fait sauter toute la baraque ? On aurait fait les gros titres pour la peine... Ça m'énerve. J'ai tout le temps l'impression que les choses sont à portée de main, et... je ne comprends rien de ce que je dois faire."

Il se réinstalla, puis s'octroya à nouveau un sourire charmeur.

"En tout cas, pour la prochaine leçon, ce sera... n'importe où, mais plus soft."
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Ven 13 Juin - 23:34

    Alala les nanas ! C'était le pécher pignon d'Isaac et il ne s'en cachait pas. véritable tombeur de ces dames, il passait rarement la nuit seul et était conscient de son potentiel de séduction. Pourtant, il n'avait jamais vraiment eu de réelle relation. Peut-être avait-il peur de s'engager dans une relation sérieuse... bref, on s'en fout, car ce soir Isaac avait déjà en vue quelques serveuses à qui il avait déjà décroché de magnifiques sourires. Quel tombeur! Sergio quant à lui semblait vraiment dans les vappes, la peau passant du ton hâlé à une couleur semblable à un cachet d'aspirine. Décidément, le jeune homme avait eu trop d'émotions pour aujourd'hui. Mais il finirait par s'y habituer à force de cotoyer Isaac, c'était sur et certain. Il exprima son inquiétude face à ce qu'il avait fait. "Et si ceci" , "Et si cela" , mais il avait pas fini d'en dire des choses stupides?!! Il était temps de se décontracté, de profiter du moment présent et de faire une dernière fois la fête avant de rentrer.

    - Arrêtes de tout dramatiser et dis toi que tu nous as sauvé la mise vieux.

    Il lui donna alors une tappe amicale sur l'épaule et claqua des doigts pour appeler une serveuse. Une jeune femme arriva, se faisant dévorer des yeux par l'électrokynésiste, et sortit un calepin de sa poche, machant un cheewing-gum de façon un peu exagérée et demanda ce qu'ils désiraient. Isaac était lui aussi affalé sur le canapé de cuir et dit:

    - Une bonne bière pour mon pote et pareil pour moi.

    Isaac s'étira de tout son long en émettant un petit gémissent montrant qu'il se détendait et écouta Sergio qui lui disait qui parlait déjà d'une prochaine leçon. Alala ce mec était vraiment excellent! Isaac posa ses pieds sur la table tout en attrapant la bouteille de bière que lui tendait la serveuse et lança à Sergio:

    -La prochaine fois t'auras qu'à choisir ce qu'on fera. Comme ça tu te mettras toi même au défi, ça te fera avancer plus vite.

    Il leva alors sa bouteille afin de trinquer avec son nouvel ami et lui dit:

    - A la liberté!

    Les deux jeunes hommes étaient loin d'être seuls dans ce lieu où se cotoyaient divers hommes et femmes plus ou moins fréquentables. Au bar, des motards tatoués et percés vidaient des choppes de bière tandis qu'il braillaient des phrases sans sens destinées aux serveuses qui les ignoraient. Une atmosphère de fumée et d'alcool baignait les lieux tandis que du hard rock passait au travers des bafles situées au quatre coins de la pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Ven 13 Juin - 23:50

Sergio parvenait, lentement mais sûrement, à reprendre des couleurs. Isaac lui, draguait. La belle vie. Nanas, bières, et fric facile. C'était vraiment ça la confrérie ? Étrange... Il avait toujours vu Magneto comme une sorte de génie inspiré, mais subitement, la confrérie lui semblait plus terne. Plus vaine. En tout cas, ce n'était pas vraiment le moment de faire part de ces craintes alors que visiblement, il avait réussi son bizutage.

Ne pas dramatiser. Oui, après tout, ils s'en étaient sortis... Et personne ne le connaissait. Enfin, normalement. Il attrapa la bouteille de bière, et posa la main sur la capsule pour la dévisser avant de se raviser. Il fallait que ce soit naturel. Un bref regard plus loin, la capsule volait en éclats... Avec le goulot de la bouteille, projetant une gerbe de mousse.


"Merde ! s'exclama-t-il aussi discrètement que possible pour ne pas trop attirer l'attention. Il devait être un peu fatigué. Ou bien, il ne savait plus viser.

Au bout du compte, tant mieux. Lui qui cherchait une excuse pour ne pas boire... Il se renfonça dans son fauteuil, laissant Isaac boire. Cette endroit était étouffant, dans tous les sens du terme. Entre la musique, la fumée, et cette bande de braillards, il recommençait à avoir mal au crâne.

Un bruit étrange se fit entendre en provenance des énormes hauts parleurs qui se retournèrent comme un parapluie alors que l'aimant qui les faisait bouger fusait comme une balle et fit voler en éclats le miroir du bar, provoquant un début d'émeute chez les motards.

Sergio regarda Isaac, d'un air un peu gêné. Puis sa bouche un peu pincée se fendit d'un sourire un peu plus énigmatique. Toujours au bar, un motard se levait, de longs fils de skaï fondu collé aux fesses, provoquant l'hilarité de ses camarades, le plongeant ainsi dans une fureur noire. Et ce n'était que le début !
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Lun 16 Juin - 20:01

( HJ: Je profite du temps que j'ai pour poster :P )

------------------------------------------------------------------

    Vous savez ce qu’il se passe quand un groupe de motards bien imbibés d’alcool se lance dans une belle baston? Imaginez-vous dans cette ambiance bien lourde à cause de l’odeur de cigarette et d’alcool, ces hommes portant des bandanas en guide de couvre-chef, leurs bras couverts de tatouages, la barbe coupée façon Robinson et une engueulade comme vous n’en avez jamais entendu. Et vas-y que ça braille dans tous les sens!!! Les insultes fusent entre les clients tandis que certains commencent à se briser des bouteilles d’alcool sur le crâne ou alors s’échangent des coups de poing en pleine figure. De plus, le motard au skaï fondu ne cesse de crier dans tous les sens tout en cherchant à cacher son caleçon rose fushia qui déclenche l’hilarité de ces compères. Isaac et Sergio s’échangèrent des regards complices, se mettant à rire discrètement face à la situation qui était vraiment comique. Les ivrognes avaient pour la plupart du mal à tenir debout et finissaient par s’écrouler par terre ou sur le bar dans un grand boum. Ceci déclencha alors un fou rire chez Isaac qui dut se tenir les côtes tellement son rire était énorme. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas autant rit d’ailleurs.

    Un des motards saisit soudain l’électrokynésiste par le col de son t-shirt en lui braillant des choses incompréhensibles, faisant en même temps profiter à Isaac l’odeur de son haleine fétide due à un mélange d’alcool forts, peu conseillés. Une sensation de nausée monta en Isaac qui tourna la tête afin de pouvoir enfin respirer un air à peu près sain ( j’ai bien dit « à peu près » car un air plein de fumée et d’alcool c’est pas le top ). L'inconnu commença à le secouer dans tout les sens comme un pommier déclenchant l'agacement puis l'énervement du confrériste. Il adressa un regard disrcet à Sergio accompagné d'un sourire qui voulait tout dire.

    Les poings d'Isaac commencèrent à s'entourer de petites étincelles puis celles-ci devinrent peu à peu une sorte d'aura électrique qui brillait quelque peu dans la pièce. L'action surprenante qu'effectuait le mutant ne fut même pas remarqué par les clients et le barman, trop occupés à se battre ou à se souler encore plus. Isaac ne tarda donc pas à poser sa main sur la barbe du motard. Celle-ci commença à conduire l'électricité dans le corps de l'homme puis se mit à bruler sous l'effet de l'electricité. Le motard lâcha vivement Isaac, tandis que celui-ci désactivait les auras électriques et se mordillait le pouce pour ne pas exploser de rire face à cet homme qui hurlait en essayant d'éteindre sa barbe. Il finit par plonger sa tête dans ce liquide inconnu des clients: de l'eau xD Alors qu'il sortait sa tête du liquide, les deux mutants purent observer la 'transformation' hilarante du motard... sa barbe avait complètement disparu, carbonisé par les flammes et son menton était rougi par une brulure au premier degré. Isaac lança alors à Sergio avant de rire à nouveau:


    - C'est pratique pour se raser tu vois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Lun 16 Juin - 21:13

Sergio se fendit d'un petit sourire. Contrairement à Isaac, il n'était pas aussi expansif. Même si le spectacle ne manquait pas d'un certain comique, et lui plaisait beaucoup, il n'était pas du genre à s'esclaffer en bruyants éclats.

Il était toutefois difficile de résister au comique de cette bande de babouins en train de vociférer. Sergio sourit alors franchement, un vrai sourire amusé, illuminant son visage, creusant quelques légères rides, et dévoilant ses dents. Il était assez rare de le voir aussi enjoué. Son sourire se referma toutefois quand Isaac se fit attraper... Même si la suite était on ne peut plus prévisible.

Toutefois, le motard ne mourut pas, ce qui fut la source d'un regain de respect envers Isaac : jusque là, il s'était montré insouciant, profiteur... voleur... Mais pas un assassin. D'autres n'auraient sans doute pas hésité, mais pour Sergio, c'était la chose la plus atroce de tuer quelqu'un. À moins de ne pas avoir d'autre choix, mais jusqu'ici...

En tout cas, il en avait eu pour son argent. La barbe bien roussie. Sergio gratifia Isaac d'un clin d'oeil. En effet, c'était bien pratique pour se raser. Sergio ne savait pas encore faire ça. Ses rares tentatives pour détecter la matière vivante se soldaient par une bonne céphalée tant c'était complexe. Mais il y avait encore quelques petites choses amusantes à faire... Cuivre, ivoire, laiton... Un bon fût...

Ces braves motards étaient vraiment imbibés, mais ils allaient découvrir ce que signifiait réellement se noyer dans la bière, alors qu'un geyser de mousse d'orge et de malt était projeté du bar, où même le barman commençait à hurler au mutant. Les motards étaient plus ou moins éberlués... Certains essayaient de s'échapper à l'innodation, alors que d'autres... Avaient la bouche grande ouverte.

Sergio releva les pieds sur sa banquette, au cas où il y aurait une innondation jusqu'ici, puis il dit benoîtement.


"Tu es sûr qu'ils voudront encore de toi après tout ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 19 Juin - 19:39

[Et me voilà enfin de retour!! Pour vous jouer un mauvais tour!! Hum... bref, cette fois-ci je vais être beaucoup plus présent :) ]

-----------------------------------------------------------------

    La scène déjà hilarante atteint son paroxysme quand Sergio fit usage de son don étonnant et fit jaillir des jets de bière qui firent vite réagir les clients et le barman. En effet, alors que certains partaient ou hurlaient leur rage dans tout les sens, d'autres semblaient être persuadés qu'ils venaient d'arriver au paradis. Ben quoi, au paradis on boit pas de la bière à volonté? Non? Bon tant pis...

    Isaac arrangea son col, précédemment froissé par l'ivrogne qui l'avait empoigné et menacé. Après avoir vu ce revirement de situation dû à l'apparition d'une 'fontaine' au beau milieu de la pièce, l'électrokynésiste se retourna vers Sergio qui lui demandait si la troupe voudrait encore de lui après ça. Un sourire apparut sur son visage, symbole de son amusement face à la situation. Ce n'était pas la première fois que le lieu était inondé de bière et que des bastons étaient déclenchées. A vrai dire, c'était le quotidien de ce lieu de débauche car les clients étaient apparemment de vraies piles et des boules de nerfs ambulantes. Isaac posa alors son bras de façon virile sur l'épaule de Sergio et lui lança, comme s'il parlait à un bon pote:


    - Ici, tu pourrais te trimballer en pyjama pendant toute la soirée qu'ils auraient déjà tout zappé le lendemain. Un peu comme si tu venais pour la première fois. Pratique non?

    Isaac et son sens du pratique, c'était toute une histoire! Bien qu'il ait dit que ce n'était pas bien grave qu'une telle situation se déroule dans le bar, Isaac vida sa bière d'un trait et fit signe à Sergio de le suivre histoire de quitter les lieux en douce avant que quelque chose ne dérape. Il était temps de rentrer à la Confrérie et Isaac le savait bien. En bon mentor, il cherchait à ne pas mettre son 'élève' en difficulté... du moins pas le premier jour car il n'hésitait sûrement pas à le faire plus tard histoire de le tester de temps en temps. C'était une sorte de côté compétitif mais c'était aussi sa méthode pour permettre à certains de booster leurs capacités lors de situations délicates.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 19 Juin - 19:55

Sergio hocha la tête quand Isaac lui expliqua que l'endroit n'était pas trop regardant. Ils avaient sans doute une très bonne assurance ! Il rougit vaguement quand Isaac l'attrapa, encore un geste d'affection qu'il n'avait jamais connu jusqu'ici, tout paria qu'il était.

Rentrer à la maison... à la confrérie. Il réalisa alors que la nuit était vraiment très avancée. Il n'avait pas vu le temps passer, après cette journée de dingue, mais au fond de lui, il se sentit tout d'un coup épuisé. Comme si toute la fatigue accumulée se rappelait à son bon souvenir."


"Oui... Rentrons, je suis crevé. Quand est-ce qu'on fera des trucs sérieux ?"

Demanda-t-il sottement avant de bailler bruyamment. En partant, il eut un petit pincement quand même... Leur laisser un petit quelque chose en compensation ne serait peut-être pas du luxe. En sortant, il les gratifia simplement d'un sourire et d'un petit signe. Ce serait déjà pas mal, de toutes façons, il n'avait plus d'énergie.

Heureusement, le retour à la confrérie fut plus calme... Avec cette histoire de couvre-feu, les nuits devenaient de plus en plus dangereuses.


--> Edit Isa: Attention, c'est 15 lignes minimum. Ton post est très limite.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Mist
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Age : 28
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Electrokynésie et Booster
Date d'inscription : 03/06/2008

Mutant life
Métier: Voleur ça compte? xD
Jauge de pouvoirs:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   Jeu 19 Juin - 22:14

[Topic terminé]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une villa... deux voleurs... un test. (PV: Sergio) [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PROPORTA] Test de l'étui Alu / Cuir
» [Collection] Deux heures de mystère (Carquois)
» 2 lignes roses(test de grossesse)
» [TEST] Protection écran Brando.
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: New York :: Nord :: Habitations-
Sauter vers: