AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fin de journée éreintante...[Pv Billy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma Frost
Neutre de catégorie 5
avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 30
Camp + groupe : Aucun, pour le moment
Pouvoirs : Télépathie, Contrôle Mental, Peau en diamant
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Fin de journée éreintante...[Pv Billy]   Lun 2 Juin - 0:32

    Il devait être aux alentours de 19:00 et le ciel était menaçant, les nuages gris laissant filtrer une averse des plus tenaces qui battait inlassablement les trottoirs de New-York. Un éclair déchira le ciel à travers les immenses gratte-ciels qui s’élevaient avec rigueur et le fracas retentit quelques secondes plus tard, électrisant l’atmosphère environnante. New-York sous la pluie et l’orage était une chose à voir. L’agitation des passants pressés de rejoindre un abri convenable rendait la ville étrangement euphorisante. D’une intersection de deux rues, surgit une silhouette féminine, maltraitée comme la plupart des piétons par la pluie battante. Le manteau beige relevée jusqu’au niveau de la tête, elle déambula jusqu’au premier bar qui croisait sa route. La jeune femme s’engouffra à l’intérieur alors que deux autres personnes quittaient les lieux, prêts à braver les intempéries pour rejoindre leur domicile. Poussant un soupir, les cheveux mouillés retombant devant son visage fin, Emma rabaissa son manteau dans un geste précis puis elle écarta les bras pour regarder l’étendue des dégâts. Ses vêtements étaient complètement trempés et lui collaient à la peau, rien de vraiment agréable. Elle secoua légèrement la tête, ramenant ses cheveux en arrière puis posa son regard sur l’intérieur du bar ; il y avait une ambiance plutôt joviale malgré le temps de chien qui gérait l’extérieur. Elle s’avança en direction du bar, sa démarche restant malgré tout d’une prestance inégalable. Elle enleva son manteau qu’elle posa sur le tabouret voisin puis prit place en faisant signe au barman.
    Rien de mieux pour clôturer une journée éprouvante qu’un bon verre de vin blanc. Emma Frost voyait en moyenne une quinzaine de patients par jour, passant de soucis familiaux à trouble du comportement. Evidemment, elle n’hésitait pas à utiliser ses pouvoirs dans certaines situations. Psychologiquement, ses patients se révélaient être instables, et ils avaient besoin d’une seule chose : être guidés. Et quoi de mieux pour cela qu’un petit coup de main psychique ?
    Alors qu’elle était plongée dans ses pensées, soutenant sa tête évasivement, le barman lui tendit son verre de vin, l’extirpant de sa rêverie.


    **Jolie…**

    La jeune femme saisit la pensée de celui-ci par inadvertance, et se contenta d’arquer un sourcil avec amusement. Entendre les pensées des autres était parfois particulièrement dérangeant, surtout lorsque l’on ne s’y attendait pas, mais Emma commençait à avoir l’habitude de ce genre ‘d’incident’. Elle porta le verre à ses lèvres, buvant une gorgée de l’excellente cuvée que lui avait servie le barman, puis elle laissa son regard divaguer sur les individus présents dans le bar. Des couples, des amis, des personnes plus ou moins âgées qui partageaient un moment de connivence. Quant à elle, elle était seule. Mais cela aussi c’était une habitude.

    **Vivement Dimanche**

    **Je t’aime**

    **Je suis certaine qu’il me trompe**

    Un tas de pensées parvinrent à Emma et elle dut fermer les paupières durant quelques secondes pour échapper à l’instabilité qui s’éprenait d’elle. Il arrivait parfois que ses pouvoirs lui échappent, mais en général, elle finissait toujours par retrouver son équilibre psychique. Elle avait déjà senti le poids de la culpabilité, lorsque, émotionnellement dépassée, elle avait plongé dans le coma, voire tué de nombreuses personnes. Le contrôle mental était un pouvoir obscur, et si celui qui le possédait n’était pas en mesure de garder son sang-froid, cela pouvait vite dégénérer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Callahan
Apprenti médecin
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 28
Camp + groupe : X-men
Pouvoirs : Mimic - Métamorphe
Date d'inscription : 08/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fin de journée éreintante...[Pv Billy]   Lun 2 Juin - 3:01

Aussi loin que puissent remonter ses souvenirs, Time Square était le véritable quartier de Billy. Depuis son arrivée à New-York, le jeune Irlandais n'avait jamais trouvé meilleur foyer que celui de la sixième avenue, qu'il se plaisait à descendre, de jour comme de nuit.
À l'instant présent, le cadran de sa montre affichait onze heure passées, et si la nuit était fraîche, Billy, le col de son caban relevé, une cigarette entre les lèvres, se plaisait à observer la ferveur active de cette ville qui ne semblait jamais s'éteindre, aussi reculée dans la nuit soit l'heure.
Ce que Billy affectionnait le plus, à vrai dire, c'était d'observer les gens. L'Irlandais avait une curiosité naturelle pour les êtres humains et collectionnait les petites rencontres de hasard, comme celle déroulée plus tôt dans la soirée, au croisement de la vingt-troisième rue, à quelques pâtés de maisons de Hell's Kitchen, où Billy avait croisé la route de deux petites filles d'à peine neuf ans, l'une des deux tenant quelque chose dans le creux de son poing refermé. Et lorsque Billy l'avait questionnée, la gamine lui avait dévoilé son trésor : une tête de poulet, présentée comme s'il se faisait coutume ordinaire que de transporter avec soi une tête de poulet fraîchement tranchée.
Il n'y avait que Billy pour se trouver dans des situations aussi surréalistes.
La cigarette se consumait lentement, jusqu'à ce que les cendres n'atteignent le filtre doré. Billy relâcha son mégot, le laissant chuter directement dans le caniveau pour s'éteindre dans un dernier enfumage à la surface d'une petite flaque d'eau, laissée là par la pluie qui avait frappée la ville plus tôt dans la journée.
Une douleur le pris à l'estomac, faible, passive, mais présente. Il avait faim. Il se tourna vers le premier étalage qu'il trouva près de lui, une sandwicherie typique de cette ville. Il y acheta un hamburger et reprit sa route, mangeant lentement, avec un plaisir non dissimulé, ce repas chaud bien peu diététique, certes, mais si bon ..
Billy se décida à quitter le trottoir, laissant passer un taxi flambant jaune avant de traverser la route désormais dégagée, et rejoint le versant opposé de l'avenue.
Il était dix-neuf heure, désormais, et le col relevé de son caban noir constituait l'ultime rempart destiné à préserver Billy du froid des nuits New-Yorkaises. Le jeune Irlandais s'approchait du pont de South Sea Port, et lorsqu'il l'eut atteint, il s'accouda à sa rambarde, décidant alors de passer un instant à observer les remous provoqués par le faible courant auprès des piliers du pont.
Et ce fut là qu'il la vit. Une jeune fille de vingt ans, peut-être un peu plus, peut-être un peu moins, mais pas franchement plus, ni franchement moins. De longs cheveux noirs, des yeux d'un brun profond et envoûtant, belle comme le jour, sublimée par la nuit, debout sur la rambarde, à quelques pouces de lui, à peine. Peut-être un peu plus, peut-être un peu moins, mais pas franchement plus, ni franchement moins.
Le sourire que Billy arborait depuis le début de la soirée se fit un peu plus large. Décidément, cette journée semblait particulièrement agréable.


- " Salut .. "

Puis elle sauta .. Ouaip ! Un suicide en directe ! Ou une tentative, du moins, car si la jeune fille n'avait pas adressée le moindre regard au jeune Irlandais, ce dernier l'avait parfaitement vue, et il n'était pas près à laisser mourir une aussi belle fille. Alors à son tour, il sauta.
La différence entre la jeune fille et Billy était que lui, contrairement à elle, il avait des ailes. D'ailleurs, il les sortit. Ces deux majestueuses ailes de plumes blanches semblèrent, en une fraction de seconde, pousser directement de son dos, pour se tendre aussi rapidement qu'elles étaient apparues, lui permettant ainsi de fendre les airs afin de rattraper la jeune fille en chute libre, avant de se redresser pour planer, afin d'amortir le vol de l'Irlandais, qui retenait maintenant entre ses bras la jeune brune.
Quelques battements d'ailes plus tard, tous deux étaient de retour sur la terre ferme, ou plutôt sur le goudron, puisque la quasi totalité de la ville était recouverte, au niveau du sol, du moins, de goudron.
Billy déposa la jeune fille, et se plongea son regard dans le sien, arborant un sourire malicieux, avant de prendre sa voix la plus langoureuse, pour répondre à cette brunette qui déjà, lui demandait qui il était ..


- " Je suis un ange .. "

La jeune fille se recula lentement. Son visage, étrangement, ne comportait pas le moindre rictus d'admiration, ni même d'attirance, au contraire même ..

- " Non .. Vous êtes un monstre ! "

Puis elle fit volte face et prit la fuite à toute jambes, laissant là Billy dans son incompréhension. Hey, ce n'était pas du tout ce qui était prévu ! Normalement, elle aurait dû l'embrasser, là, n'importe quel scénariste de film de série B l'aurait su, c'est comme ça que ça se passe au cinéma. Mais visiblement, cette fille n'était vraiment pas calée, niveau ciné ..

- " Ouais, euh, d'abord, c'est celui qui dit qui est, hein ! "

Billy la regarda un instant partir, laissant ses ailes disparaître d'elles-même, puis il se réadossa à la rambarde du pont, cala une nouvelle cigarette entre ses lèvres qu'il alluma rapidement, laissant la faible lueur de son briquet éclairer un instant son visage.

L'assaut fut violent, et traite. Car le coup lui fut porté directement dans la nuque. Billy s'écroula sur le sol, avant de se relever péniblement et (n'oublions pas que Billy est réputé pour n'avoir ni le goût du combat, ni le moindre courage en lui) de prendre la fuite aussi bien qu'il le pu. Mais quelques regards par dessus son épaule lui firent se rendre compte que ses asseyants, trois gros types mal rasés avec des cheveux longs, le poursuivaient toujours.
Il s'engouffra alors dans le premier stand qu'il trouva, un bar dont il poussa les portes en trombe, mais cela eu effet de le ralentir considérablement, si bien qu'à peine eut-il posé le pas dans le modeste établissement que déjà, l'un de ses asseyants le ramenait à terre d'un coup de pied dans les reins.


- " À mort, Mutos ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost
Neutre de catégorie 5
avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 30
Camp + groupe : Aucun, pour le moment
Pouvoirs : Télépathie, Contrôle Mental, Peau en diamant
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Fin de journée éreintante...[Pv Billy]   Lun 2 Juin - 4:02

    Emma porta une nouvelle fois son verre à ses lèvres et en termina le contenu. Son regard se reporta lentement sur les vitres qui reflétaient la nuit tombée. Elle jeta un œil à sa montre et constata qu’elle avait bien passé trois quarts d’heure dans ce bar. Le temps passait si vite et les journées étaient si courtes. Elle poussa un soupir de lassitude alors qu’elle passait une main sur son visage en signe de dépit. Alors qu’elle s’apprêtait à saisir son manteau pour l’enfiler, les doubles portes du bar s’ouvrirent avec grand fracas, la faisant irrémédiablement sursauter. Elle se retourna, les yeux arrondis par la stupéfaction, comme la plupart des clients, et vit surgir un jeune homme, la mine affolée et le pas titubant. Elle se plaqua instinctivement contre le bar, observant la scène avec surprise. Ses barrières psychiques cédèrent soudainement et un flot de pensée lui parvint de plein fouet. L’affolement de l’inconnu qui venait de pénétrer dans le bar était presque palpable et Emma ne put réprimer une expression de perplexité intense. Pas besoin d’être perspicace pour comprendre son problème. Deux hommes surgirent à la suite du jeune et commencèrent à le frapper violemment, l’insultant de « Mutos » avec insolence. Le regard de la jeune femme se posa sur les diverses personnes qui se trouvaient prés d’elle mais aucune ne bougeait. Les humains… Ils étaient d’un égoïsme maladif, surtout lorsqu’il faisait preuve de discrimination. Même si Emma n’aimait pas user de ses pouvoirs en public, des fois, elle y était bien obligée, et à la vue de ce mutant en fâcheuse posture, elle ne pouvait se résigner à rien faire. Elle avança d’un pas, son regard fixant sévèrement les deux humains rageurs.

    * Que crois-tu ? Que cherches-tu ? Que fais-tu ? Qui sème le vent récolte la tempête *

    La voix suave et inquiétante de la télépathe résonna dans l’esprit des deux assaillants, leur arrachant des yeux ronds et un mouvement de surprise. Ils regardèrent tous deux de droite à gauche avec la ferme intention de voir d’où cela provenait.

    * Il ne t’a rien fait. Es-tu un meurtrier ? Va-t-en ! Va-t-en ! *

    « Putain ?! Qui fait ça ? Sort de ma tête ! » S’écria l’un, paniqué. « C’est toi ?! »

    L’homme empoigna fermement le jeune mutant par le col pour le redresser, ses yeux lançants des éclairs. Emma détestait se montrer au grand jour, mais cela ne pouvait plus durer. Les humains pouvaient être d’une stupidité affligeante parfois. Elle s’avança encore, retenant ainsi l’attention des deux concernés.

    « Je vous déconseille fortement de faire cela… » Lâcha-t-elle, ses lèvres sensuelles s’étirant dans un sourire en coin.

    * Oh oui je vous le déconseille…*

    Il suffit d’un clignement de paupières et d’une concentration passagère pour que les deux humains se sentent assaillis par leur propres souvenirs, par des voix toujours plus intenses. L’esprit d’un humain peut-être extrêmement vulnérable et lorsqu’il se sent dépassé, le cerveau élève devant lui une défense ; la syncope. Les assaillants saisirent leur tête entre leurs mains, l’air désemparé et commencèrent à hurler que cela cesse, suscitant des regards perplexes et effrayés chez chacun des clients présents dans l’enceinte du bar. Une étincelle inquiétante animait les iris azurés de la télépathe, alors que la colère guidait son pouvoir pour repousser ces imbéciles. Alors qu’ils posaient genoux à terre, laissant échapper des râles de douleur de leur bouche béante, Emma saisit ses affaires et attrapa le jeune mutant par le bras pour le conduire dehors, desserrant peu à peu l’étreinte psychique qu’elle exerçait sur les deux humains.

    A peine à l’air libre, elle ne prit pas le temps d’observer son petit protégé, trop occupé à l’amener vers une ruelle non fréquentée. Lorsqu’elle constata qu’ils étaient assez loin du bar en ébullition, elle s’arrêta et plongea son regard dans celui du jeune homme. Ses cheveux bruns étaient en bataille et une barbe mal rasée lui donnait l’air d’un baroudeur.


    « Est-ce que ça va ? » Lui demanda-elle en le détaillant de la tête aux pieds.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin de journée éreintante...[Pv Billy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de journée éreintante...[Pv Billy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Journée Mondiale de la poste 09/10/10
» J'ai passé une journée de dingue !
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou
» Journées du Patrimoine 2009 Crépy en Valois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: New York :: Nord :: Bar The Clurichaun-
Sauter vers: