AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Xander Hamilton
Modérateur
Neutre de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 30
Camp + groupe : Le mien
Pouvoirs : Hémokinésie
Date d'inscription : 24/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Ven 30 Mai - 15:42

L'amphithéâtre résonnait des conversations entre conférienciers, le Capitole était en ebullition depuis quelques temps, notamment depuis l'accession au rang de premier Ministre par un mutant bleu et poilu.
Les mutants... S'il y avait bien un sujet qui revenait sans cesses ces dernières années, c'était bien la question des mutants, doit-on leur donner ceci, doit-on leur accorder cela? Autant de questions que les politiciens ne cessaient de se poser.

Comme dans tous les débats, il y avaient les pours et les contres, les contres étant les plus virulents et les pours ayant de plus en plus de mal à défendre leur cause. Car la côte des mutant auprès des humains diminuait régulièrement, l'incident d'Alcatraz avait prouvé à quel point ils étaient dangereux et incontrôlable. Et pourtant on leur donnait aujourd'hui les mêmes droits qu'aux humains, on les laissait déambuler parmi des populations innoncentes.
Nombreux étaient les sceptiques qui considéraient les mutants comme une menace à prendre au sérieux, ils étaient plus rares à proposer des solutions aussi radicales que Xander Hamilton.
Alors que la rumeur incessante diminuait, il gravit les quelques marches qui le menèrent sur le piedestal, là où les micros l'attendaient.

Il tapota légèrement le micro afin d'en vérifier le bon fonctionnement, ce qui eut pour effet de taire les dernières paroles de l'assemblée. Il riva alors des pupilles rouges sang vers les personnes présentes, beaucoup de civils, quelques politiciens, il ne reconnut aucune tête. Qu'il aurait aimé les massacrer, comme ça, d'un clignement d'yeux, les voir exploser comme des bulles de savon, repeignant tout l'amphithéâtre de rouge, il n'en fit pourtant rien. Sa soif de sang devait sacrifier à son plan, il devait rester le plus irréprochable possible.

Il se râcla ostensiblement la gorge, et jeta un rapide coup do'eil à sa fiche, afin de ne pas se tromper dans son discours. Puis il commença, sa voix presque sussurante, désagréablement douceureuse, capable de faire hérisser les poils.


"Chers concitoyens, vous êtes-vous déjà demandé comment naissait un mutant?
Est-ce le fruit d'une union contre-nature? Une grossesse modifiée par la nature? Ou bien réellement un pas dans l'évolution, comme nombreux semble le prétendre?
De tout temps, il a toujours existé des êtres différents, malformés, doués de capacités hors du commun, bien souvent dangereuses... Les a-t-on pourtant considérés comme autre chose que des monstres? Des erreurs de la nature, bon pour une éxécution sommaire, de la main de leur parents eux-même, horrifié de de la chose qu'ils avaient mise au monde.

Si les mutants sont réellement différents, sont-ils pour autant supérieurs à nous? Je veux dire par là, leurs qualités morales, et citoyennes. Ont-ils le même sens du dévoir que peuvent avoir les humains?
Je peux sans conteste affirmer que non. Car les événements tragiques impliquant des mutants font la une de tous les quotidiens, chaque jour un nouveau mutant enfreint la loi, convaincu que son pouvoir le place au-dessus de nous, pauvres humains.
Alors qu'en est-il du beau discours de l'égalité, de la solidarité? Il est bien beau de rêver d'une utopie où tous les hommes et les mutants vivraient main dans la main, heureux et comblé, où le crime serait banni et où la famine et la guerre auraient disparues.
Tout ceci ne sont que les divaguations d'esprits faibles et rêveurs, convaincu que la violence se combat par l'amour, et que la guerre se gagne par des échanges de fleurs et un lâché de colombes.

Si les hommes n'ont jamais réussit à s'entendre, de tous temps, pourquoi les mutants et les humains y arriveraient-ils? La vérité est que les pouvoirs des mutants les font régresser, ils en deviennent dépendant, tombent sous leur contrôle et ne sont alors plus dominer que par leurs plus bas instincts.
Dans leur esprit il n'y a plus que la violence, l'envie de détruire. Ils deviennent des bêtes, vivantes pour assouvir leurs besoins élémentaires.
Les mutants se moquent des humains, nous considèrent comme sacrifiables. Convaincu par une mégalomanie virulente qu'ils sont le chaînon supérieur de l'évolution, nous ne devenons à leurs yeux plus rien d'autres que des rebus, des êtres faibles et sans défenses, qui ne méritent même plus le respect.

Et loin de se satisfaire de nous, ils se battent entre eux, amenant leurs guerres intestines jusque dans nos rues, s'amusant à se jeter des voitures ou à se balancer des éclairs sans se soucier des innoncents pris entre leurs feux.
Et ils osent se prétendre supérieurs?
Afin de les satisfaire, et pour éviter une révolte sanglante, nous sommes obligés de céder à leurs pressions et d'accepter les leurs au sein même du gouvernement. le Ministre Hank McCoy est là pour le prouver.
Pourtant que fait-il? A-t-il engagé une seule mesure qui ne parle d'autre chose que des mutants?
Maintenant que nous avons été infiltré jusqu'au plus haut niveau de notre hierarchie, nous n'avons plus qu'à attendre qu'ils sapent tout notre système pour le remplacer par un système favorable à eux seuls.

Pourtant, il pourrait en être autrement. Et cela en partit grâce à cette nouvelle invetion qu'est The Cure. Symbole d'une tentative désespérée de sauver l'humanité de la menace mutante. Même si, pour éviter une guerre civile, elle a régulée et n'est distribuée qu'à ceux qui le désirent.
Pourquoi se priver d'en faire une arme? Devons attendre que les mutants aient totalement pris le contrôle de nos vies pour nous décider à contre-attaquer, alors qu'il sera trop tard pour le faire?
Les mutants doivent être dominés, en les privant de leur pouvoir, nous prenons le contrôle sur eux, et si le sérum s'avère efficace, ils pourront alors être réintégrés à l'espèce humaine.
Quand à ceux qui refuseront de prendre le sérum, ils devront être éloignés de toute population, parqués dans des camps qui les accueilleront comme les criminles qu'ils sont, et où ils pourront s'étriper sans risquer la vie d'autrui...

Je concluerais enfin pour affirmer que nous avons le pouvoir de ne pas être les plus faibles. Mais que nous devront nous montrer forts pour en faire usage.
Ensemble, nous devons faire pressions sur le gouvernement, pour lui faire retrouver la voie de la raison.
Pour la liberté et la longévité de notre espèce...

Merci à tous."


il marqua une courte pause, remettant ses papiers dans l'ordre, et se préparant mentalement aux questions qui viendraient inéluctablement.

"Si vous avez des questions..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Ven 30 Mai - 20:37

Depuis qu'il avait perdu son Job, ce n'était plus qu'une question de temps pour que le propriétaire de sa chambre de bonne le foute à la porte. Il ne perdait pourtant pas de vue ce qui l'avait amené à New York : ce qu'il était, un mutant. Et c'était aussi cette raison qui l'avait amené jusqu'à Washington et ici, au Capitole. Une conférence dans la chambre devait se dérouler pour débattre des limites des utilisations du prolongement de l'antidote : The cure. Mathéo se tenait là depuis un bon moment à écouter quelques discours, y prétends plus ou moins attention, depuis la tribune des visiteur. Il n'était qu'un simple citoyen et ne faisait que se renseigner sur la destiné futur mais surtout proche, des mutants... De sa destinée. Un homme aux allures plutôt peu commune monta finalement sur le piédestal. Mathéo n'eut aucun mal à apercevoir cette corpulence massive, ces traits effrayant, ce sourire diabolique amis poli... Il inclina un peu la tête pour voir par dessus ses lunettes et immédiatement ses pupilles commencèrent à s'emballer. Il vit le visage terrible de cet homme rebutant se rapprocher de lui, venir de plus en plus près. Il put apprécier toute l'horreur de ces pupilles rouge sang, de ces traits crispant et surtout cet air joviale et pourtant mortuaire.
Mathéo ferma alors les yeux, redressa la tête, et lorsqu'il rouvrit les yeux, attendit que ses lunettes corrigent de nouveau ces yeux particuliers. Mathéo n'avait pas eu à forcer : il ne se trouvait pas si loin de sa cible visuel et n'avait qu'un peu mal aux yeux. Il commença à se frotter les paupières, attendant que la douleur se dissipe et écoutant le début du discourt. Après quelques minutes, il ne fixer plus que sans expression cet homme. Mathéo ne savait quoi penser de cet inconnu, se demandant s'il devait se rallier à son point de vu ou bien se sentir touché... Le jeune homme resta là, impassible, fixant toujours ce drôle de personnage qui attendait patiemment des questions.

Dans l'assemblait, un préfet défendant apparemment la cause des mutant prit la parole à travers son micro.

-Les erreurs du passé ne vous ont-elle pas suffit Hamilton? Combien de fois faudra-t-il que la triste histoire de l'humanité ne se répète encore pour que vous compreniez que la violence ne résout rien! Nous n'avons donc pas perdu assez d'hommes et de femme dans des guerres stupides? Les nazis voulaient éradiquer les juifs et ont bien faillis réussir! Nous ne voudront pas mieux qu'eux, contre qui nous nous sommes battu si durement il y a seulement quelques dizaines d'années en suivant vos conseils! Nous ne voudrons pas mettre la race arienne au pouvoir mais les humains! Nous ne voudront que ce qu'ils ont voulu : éradiquer nos opposants!
Qu'en à votre solution de parcage, vous ne faites que me faire penser qu'à nos ancêtres colons chassant de leurs terres les peaux rouges! Nous remercions nos pères de nous avoir légué cette terre, mais qui, possédant ne serait-ce qu'un peu humain, ne regrette pas la violence que utilisé pour l'avoir?
Les États Unis sont une nation démocratique Hamilton! Comment osez-vous nous proposer ce régime dictatorial! Les Mutants naissent chaque jour de famille tout à fait normale comme la votre ou la leur...

Le ministre était debout et fit un grand geste pour désigner l'assembler tout entière.

-Les mutants sont des citoyens comme les autres, né de parents américains, sur le sol américain et se soumettant pour la plupart au lois américaine! Il paraitrait, selon le témoignage de plusieurs militaire présent sur Alkatraz que des mutants se serait mis de leur côtés et les aurait défendu contre l'assault de leurs assaillants! Quelles personnes, présente dans ce capitole, est en mesure d'affirmer n'avoir jamais enfreint la moindre infraction de sa vie! Il y a des hors la loi et de simples citoyens chez les mutants comme chez les humains!
Nous sommes tous égaux Hamilton! Que vous le vouliez ou non!

Quelques applaudissements retentir dans l'assemblée, certains membres, tout à l'heure enfin prêts à se rallier à l'orateur encore en place, semblaient de nouveau hésitant... La rumeur s'éleva de nouveau, beaucoup commentant les arguments de chacun et d'autre critiquant ouvertement et à voix forte l'orateur de son choix. Le ministre qui s'était levé se rassit, fusillant du regard son opposant, tandis que dans la tribune des visiteurs, Mathéo n'avait perdu aucune miette du discourt et se sentait comme complètement perdu en lui même alors qu'un voile noir semblait planer quelque part dans son inconscient et le troublait plus encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Sam 31 Mai - 21:33

Pour une fois Kitty avait abandonné ses vieux jeans et ses t-shirt afin d'opter pour un tailleur noir. Les cheveux soigneusement attachés et la démarche peu assuré sur les premiers mètres, à cause de légers talons, elle sortie de l'institut. Aujourd'hui se tenait une conférence sur les mutants, l'antidote et tout ce qui touchait au sujet. Ce genre de conférence, il était peu propable qu'elle la manque. L'adolescente avait fait partie des premières loges durant l'affrontement de l'ancienne prison, et de ce fait elle voulait s'informer des moindres bruits, réformes ou idée qu'il pouvait y avoir à ce sujet. Elle ne souhaitait pas revivre ce qui s'était passé et pourtant, au fond d'elle même, elle savait que cela finirait par revenir un jour. Le voyage à Whashington n'était pas vraiment une chose aisée, mais elle n'aurai manqué ça pour rien au monde, préférant se préparer à la moindre décision. La dernière fois, ça lui était un peu tombé dessus sans prévenir, alors cette fois elle ne voulait pas être à la rue sur le sujet 'mutant'. Après tout, elle était directement concernée, comme plein d'autres.

Une fois arrivée en ville trouver le capitol ne fut pas réellement difficile, mais elle avait prit du retard en venant et la conférence avait déjà commencée. Peu importe, maintenant qu'elle était là, elle entrerait et même si on venait à lui interdire. Bien que l'idée d'user de pouvoirs dans ce genre d'endroit lui faisait un peu froid dans le dos. Mais elle s'était imaginée le pire sénario pour rien car elle pu entrer sans la moindre encombre, c'était ouvert à tout le monde. Elle arriva pendant le discours d'un homme, mais voulant se faire la plus petite possible elle s'empressa d'aller s'asseoir discrètement sur un des siège de l'assemblée. A coté d'elle un jeune homme avec des lunettes. Elle s'excusa d'un signe de tête pour la gène qu'occasionnait une arrivée si tardive et s'installa en sortant un bloc note et un stylo. Si de nouveau truc était mit en place et si une idée était proposée, elle voulait pouvoir tout analyser une fois rentrée. Et ce n'est qu'à ce moment précis que son attention fut porté sur l'orateur et son discours.

'La vérité c'est que les pouvoirs des mutants les font regresser [...]'. Kitty avait du mal à en croire ses oreilles, alors voilà comment était perçu les mutants ? Comme un frein à l'évolution des humains ? Comme un fléau qui ne voulait que le pouvoir ? Elle était bien consciente que les mutants faisaient peur, mais de là à les voir de cette manière c'était tout de même exagérer. Elle s'enfonça un peu plus dans son siège, se sentait un peu mal à l'aise de devoir écouter ce genre de paroles sans avoir la moindre réaction. Oui, elle se voyait mal se lever et protester ouvertement en rappelant qu'il y avait quand même un sacré groupe de mutant qui avaiet prété main forte au humain il y a un an. Avoir ce genre de réaction lui mettrait directement l'étiquette de 'mutante' sur le front et vu le nombre de personne qui acquiésait aux paroles de l'homme, il était surement mal venue de faire savoir qui elle était.

Et puis cet homme qui parlait, qui semblait être en horreur devant les mutant filait la chair de poule. Il semblait à l'aise dans son discours, parlant calement et sans hausser la voix à des moments qui ne le meritaient pas. Il savait comment parler aux gens et comment avoir leur attention. Pourtant... Pourtant il faisait peur, son regard était flittant, ses paroles étaient horribles alors qu'elles semblaient naturelles à dire. Kitty posa un coude sur l'acoudorie et se mise à soutenir sa tête du revers de la main. L'homme parlait du vaccin, du fait qu'il ne comprenait pas pourquoi cela ne pouvait pas être une arme. Il pensait que le serum devait être obligatoire pour que les mutants ne le soient plus et seulement de cette manière il pourront réintégrer la société, sinon ils seraient parqués dans leur coin. Des idées de ce genre existaient donc encore ? Kitty n'avait pas vécue la guerre qui avait oposée les allemand aux juifs, et jusqu'à présent elle était bien contente de ne pas y avoir participé. Et voilà que ce type voulait faire la même chose. Ho, bien sur on ne chassait plus les juifs, mais les mutants. A chaque génération sa bête noire. C'était horrible de penser de cette manière. Mais Kitty n'osait toujours rien dire, et elle ne dirait surement rien. Elle était venue écouter et pas prendre part pour ne pas faire connaitre son statut. Mais sa façon de réagir aux paroles, traduisaient surement son dégout pour ce qui venait d'être dit, bien qu'elle essayait de masquer ses expressions dans le creu de sa main.

Le discours prit fin et l'homme demanda si des questions devaient être posées. Kitty regarda autour d'elle, quelqu'un allait bien lui dire que c'était intolérable de penser de cette manière tout de même ? Mais beaucoup semblaient approuver et cette vu lui fit peur. Pourquoi les gens étaient si obtus envers les mutants, pourquoi voyaient-ils que les mauvais mutants ? Après tout même parmis les humains on trouvait des gens affreux, c'était pareil du côté mutant c'est pas pour autant qu'il s'agissait d'une majorité ou pire, d'une généralité. Un préfet se décida alors à répondre. Mutant ou pas, il était fermement contre l'idée de l'orateur et Kitty regarda cette nouvelle personne avec les yeux plein d'espoir. Tout le monde n'était pas contre eux, c'était déjà une bonne chose. Les arguments qu'il avançait était parfait, c'était tout à fait ce que pouvait penser l'adolescente et certaines personnes semblaient même douter de leur précédente opinion.

Quand l'homme eu finit de montrer son opposition certaines personnes se mirent à applaudir. Et si Kitty ne se montrait pas aussi demonstrative, elle ne pu s'empêcher de sourire avec joie à cette défense grandement menée. Elle en profita pour jeter un coup d'oeil à son voisin qui durant tout le discours avec fixé l'orateur. C'était étrange, il avait simplement regarder sons emettre le moindre signe physique d'une opinion favorable ou non à ce qui avait été dit. Pouvait-on réellement rester impassible face à ce genre de discours ? Quoiqu'il en soit, l'adolescente reporta son attention sur le premier orateur, se demandant se qu'il allait répondre à cela. Entre temps, elle avait prit la peine d'écrire sur sa feuille blanche toutes les idées qu'il avait emit. En rentrant, elle irait surement en parler à un professeur pour savoir si il y a lieu de s'inquiéter ou non. Bien qu'ils seront probablement au courant avant qu'elle rentre.


Dernière édition par Kitty Pryde le Lun 2 Juin - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Sam 31 Mai - 22:26

Que penser? Comment réagir? Fallait-il s'énerver? Se morfondre de la bêtise humaine? Maudire les mutants idiots aux complexes d'infériorité? Détester les mutants mégalomanes en quête de pouvoir?

Une chose était sûr pour Mathéo, ce préfet aux yeux rouge n'était qu'un fou... Ces yeux couleur de sang étaient certainement la marque d'une mutation. Aucun humain ne pouvait posséder des pigments de cette couleur. C'était la conclusion à laquelle était arrivé le jeune homme à force de réflexion et de questionnement. La nouvelle question était maintenant "pourquoi?". Pourquoi ce mutant proposait-il un tel traitement à sa propre espèce...

Mat' décrocha enfin son regard perçant de ce froid orateur et commença à s'occuper des personnes l'entourant. La tribune ne semblait pas majoritaire au mutants, beaucoup critiquaient le préfet s'opposant à cet Hamilton. Pourtant, quelques uns semblait douter mais la personne attirant le plus l'attention de Mathéo fut cette jeune fille aux allures de lycéenne qu'il n'avait pas souvenir avoir vu en d'assaillant au début de la conférence. Elle souriait... Tout le monde avait un visage grave, perplexe, voir railleur mais aucun ne semblait joyeux... Lequel de ces deux discours avait bien pu donner l'envie de sourire à cette demoiselle...

Il replongeait dans ses méditations lorsqu'il aperçu l'allure très soignée de la jeune fille. Il posa les yeux sur son vieux pull détendu et son pantalon noir large... Il se demanda alors si c'était une tenue pour à une conférence... Il regarda la salle remplit de monde un instant puis reporta son regard sur la jeune fille, résolu à arborer son apparence ordinaire : son apparence d'original...
Le SEF (sans emploi fixe) aperçu un calepin dans les mains de la jeune fille. Elle y avait griffonné les grands axes du discours de l'homme aux yeux rouge et semblait attentive à ce qu'il allait dire maintenant. Mathéo chercha une raison de lui adresser la parole, il ne savait pas pourquoi il en avait envie, mais il n'en eu pas le temps : Hamilton reprit.

Le jeune homme détourna de nouveau le regard de la jeune fille et le reporta sur le vieux fou au milieu de l'amphithéâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Emma Frost
Neutre de catégorie 5
avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 31
Camp + groupe : Aucun, pour le moment
Pouvoirs : Télépathie, Contrôle Mental, Peau en diamant
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Dim 1 Juin - 22:35

    Les conférences… Elles avaient toujours été d’un amusement certain pour la Reine Blanche. Entendre les pensées de centaines de personnes, frôlant l’insolence alors que leurs mots restaient dans la mesure du respect, c’était réellement enivrant. Depuis peu, Emma Frost avait décidé de sortir de l’ombre, de s’intéresser au débat mutant. Non pas parce qu’elle se sentait en danger, mais parce que le monde et l’humanité se plonger peu à peu dans une anarchie considérable. L’antidote à la mutation… Une pitrerie du gouvernement qui pouvait s’avérer bouleversante. Emma se rappelait fermement de son adolescence douloureuse, mais elle l’avait surmonté, et elle avait réussi à contrôler ses pouvoirs après un long travail sur elle-même. Si chacun des mutants sur cette planète arrivait comme elle, ou avec l’aide d’autres individus à canaliser leurs pouvoirs, alors, les humains seraient obligés de se plaindre moins souvent. L’enseignement était une chose qu’Emma prenait très à cœur ; cela venait tout naturellement chez elle, et elle se souvenait encore de son aide apportée à ses camarades durant le lycée. Peut-être pourrait-elle apporter son aide ? Tout comme Charles Xavier et ses enfants. Cependant, Emma avait toujours gardé cette réserve à propos des clans actuels, n’étant pas convaincue par leur manière d’agir. Mais seule la rencontre des membres actifs de ces partis pourraient lui en apprendre un peu plus sur la situation ; ils étaient tous fascinants d’une manière ou d’une autre…
    Quoi qu’il en soit, Emma Frost pénétra dans le réputé Capitole de Washington, avec la ferme intention d’assister à cet échange passionné où elle découvrirait certainement les nouveaux ‘ennemis’ des mutants. Vêtue d’un tailleur blanc moulant parfaitement ses courbes généreuses et dévoilant ses jambes interminables et gracieuses, Emma pénétra dans l’amphithéâtre bondé de politiciens et de civils de tous genres. Son visage dénué d’expression, ses yeux azurés se reportèrent sur l’assemblée, à la recherche d’une place où elle pourrait admirer le spectacle. Elle prit place, comme la plupart des retardataires puis resta immobile, sereine et impassible, comme si ce qu’elle allait entendre ne l’inquiétait pas le moins du monde.
    Un homme fit son entrée, imposant et à la mine glaciale… Un homme qui pourrait en effrayer plus d’un de par ce regard étrange et le mystère qui s’épaississait autour de sa personne. Seulement, Emma n’était pas effrayée, seulement curieuse de voir qui il était. Canalisant un flot de pensées qui lui parvint lorsqu’elle fit agir son pouvoir de télépathe, elle put cerner quelques unes de celles qui traversèrent l'esprit du politicien dénommé Xander Hamilton. Sombre personnage qui dissimulait son envie d’extermination de manière remarquable derrière ce masque d’orateur brillant. Faire bouillir l’assemblée ? Vraiment ? Emma laissa échapper un petit sourire en coin. Qui pouvait bien se douter que cet homme était un meurtrier sous le visage d’un politicien charismatique ? Il savait choisir ses mots, c’était certain, et il pouvait en berner plus d’un, mais les pensées n’échappaient pas à certains des mutants de ce monde, et Monsieur Hamilton ne semblait pas s’en méfier. Un long discours franchit les lèvres du manipulateur exercé. Les pensées qu’il dégageait étaient troublantes, désordonnées, et Emma avait du mal à les organiser pour en comprendre des bribes infimes. Il était un mutant, et son désir de faire bouillir le sang de tous les humains et mutants réunis en disait long sur son pouvoir. La jeune femme plissa les yeux, ne se concentrant pas sur la silhouette qui s’animait devant son micro mais elle fixait ce point invisible qui lui permettait de cerner les pensées d’un individu. A quel jeu jouait-il ? Double jeu intelligent… Se faire promouvoir par les humains en soutenant leurs valeurs pour ensuite acquérir un pouvoir sans limite pour se retourner contre eux, c’était réellement ingénieux. Emma ferma les paupières, n’arrivant plus à maintenir le lien psychique avec le politicien. Ses longs cheveux blonds balayèrent son visage alors qu’elle posait son regard troublé sur Hamilton. Parquer les mutants ? Des idées qui devaient en faire frémir certains. Après que son discours éloquent souleva la foule dans des protestations silencieuses ou des applaudissements naïfs, un autre homme pris la parole, un homme secoué par l’injustice des propos de cet interlocuteur. Très peu de personnes avait le cran de se soulever contre Xander Hamilton. Il fallait lui reconnaître une certaine franchise et un courage avisé.
    Emma posa son regard sur une jeune fille située à quelques rangs plus loin… Une mutante qui bouillait de l’intérieur face aux dires précédemment formulés et qui jetait des regards curieux à son voisin qui se montrait serein. Malgré leur attitude posée, Emma pouvait sentir leur colère et leur indignation.


    « Si vous avez des questions… »


    La jeune femme esquissa un sourire en coin, tentant une approche plutôt rigoureuse avec l’orateur.

    *La liberté et la longévité de leur espèce ? Vous avez une drôle de manière d’exprimer vos désirs. Dire le contraire de ce que vous souhaitez n’est pas très fair-play Monsieur Hamilton… J’ose espérer qu’ils sont bien plus malins que vous ne le pensez…*

    La voix d’Emma était bien évidemment silencieuse, sauf pour le concerné, qui recevait ses informations comme si une personne lui murmurait à l’oreille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander Hamilton
Modérateur
Neutre de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 30
Camp + groupe : Le mien
Pouvoirs : Hémokinésie
Date d'inscription : 24/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 2 Juin - 3:22

Les premières protestations fusèrent, arrachant un sourire terriblement malsain au politicien. Il s'était attendu à des défenseurs des mutants, peut-être même des mutants défenseurs, rien que des braillards se complaisant dans leurs convictions étriqués et certains d'être les "justes" et les "bons". Ils lui faisaient pitié, rien que des insectes gesticulant sous la pression d'un étau dont ils connaissent l'inéluctable but, les écraser dans un bruit désagréablement bref et suintant. Tous ces humains qui ne comprenaient pas que se dandiner stupidement ne servait à rien, car ils n'étaient plus l'espèce dominante.

Et voilà qu'on lui servait du juif par-ci, du Hitler par-là... Les clichés, les arguments bateau que l'on avance à un adversaire que l'on sait plus fort que soi, simplement pour le discréditer auprès de la masse. Un argument qui était d'ordinaire éfficace, et auquel il était difficile de trouver une parade, mais pas aujourd'hui... Aujourd'hui, Xander avait très bien préparé son sujet, et il serait difficile de lui faire perdre la face. Si cet homme croyais avoir remporté la partie par ces simples arguties complètement éculés, il se fourrait le doigt dans l'oeil, jusqu'au nombril.


"Pourquoi comparer deux choses qui ne sont pas comparables? Les Juifs étaient un peuple humain, pacifique qui plus est. Aujourd'hui je vous parle d'une menace bien réelle. Vous faut-il réellement plus d'exemple que celui d'Alcatraz? Combien de soldats sont morts là-bas? Combien de loyaux serviteur de notre nation ont perdu la vie! (Il accentua ses mots, feignant un emportement)Et par la faute de qui? Des mutants! Alors ne venez pas me parler d'analogie avec le système nazi! Je ne propose pas l'extinction d'une race, mais bien de sa réabilitation. (Il s'apaisa, ses pupilles rouges brillèrent d'un éclat sanguin.) Il n'est pas ici question de génocide, mais d'une aide que nous offrons à des personnes malades.
Car oui! Les mutants ne sont que des malades! Dominés par ce "pouvoir" (il avait prononcé le mot avec dégoût), dont ils ignorent tout pour la plupart.
Je ne tolérerai pas que l'on me traite de criminel parce que je propose des solutions révolutionnaires. Complaisez-vous dans votre semblant de quiétude en fermant les yeux sur la réalité, espérant qu'elle ne vous éclaboussera pas de plein fouet, mais ne crachez pas sur ceux qui affrontent cette réalité.
Le parcarge, ne serait qu'une étape intermédiaire, et je préfère parler d'isolement plutôt que de parcage, simplement les tenir éloignés des populations civiles. Afin qu'il ne puisse plus y avoir un seul incident en rapport avec les mutants..."


Il jeta un regard froid sur le prefet qui s'était rassit. Sale rat immonde, rebut d'une humanité pourrissante et décadente.

*Prend donc la défense des mutants, pour faire semblant de ne pas perdre la face, en vérité tu as aussi peur que ceux qui approuvent mes discours.*

Quels pathétiques personnages que ceux qui tentaient de garder la tête hors de l'eau en surfant sur la vague de la défense des mutants, ce n'était qu'une chimère qui ne durerait pas, elle disparaîtrait très bientôt, avec toute l'espèce humaine.
Mais c'est alors que Xander sentit un esprit s'insinuer dans le sien. Un télépathe, un mutant... Que c'était amusant, ils n'avaient peur de rien, mais il aimait encore plus que l'on puisse lire ses pensées. Car quoi de plus frustrant que de savoir la vérité de ne rien pouvoir en faire? Qu'importait les mutants, ils n'étaient que des pions sur l'échiquier du pouvoir, alors que les humains étaient eux les pièces maîtresses.
Son sourire malsain s'élargit encore plus, et il ne dissimula pas un air de fierté, qui ne manquerais pas de faire enrager ses opposants, et d'inquiéter un peu la mutante qui s'amusaient à lui lire les pensées.


Voix intérieure a écrit:
*La liberté et la longévité de leur espèce ? Vous avez une drôle de manière d’exprimer vos désirs. Dire le contraire de ce que vous souhaitez n’est pas très fair-play Monsieur Hamilton… J’ose espérer qu’ils sont bien plus malins que vous ne le pensez…*

Sans bouger les lèvres, il répondit par la pensée à celle qui se trouvait quelque part dans la salle. En même temps, il tentait de repérer où elle se trouvait, il pouvait sentir le sang de tous les humains et mutants, ces derniers étaient plusieurs dans la salle, mais une seule utilisait son pouvoir...

*On ne vous a jamais dit qu'il était très mal élevé de s'introduire dans les pensées sans demander la permission?* Sa voix intérieure était tout aussi désagréable que sa voix normale, peut-être même plus encore.

*J'ai quelque chose d'amusant à vous montrer... Vous saviez que l'utilisation du pouvoir d'un mutant nécéssite l'activation du gêne X? Celui-ci provoque une sorte de mini-impulsion qui parcoure toute votre anatomie et votre sang...*

Alors qu'il parlait, il détaillait les rangs, tout en restant concentré pour d'éventuelles autres questions, un exercice plutôt compliqué, mais qui était possible pour lui, ce n'était pas la première fois qu'il se mesurait à des mutants. Puis il la trouva, une jeune femme blonde, très séduisante dans son tailleur blanc qui révélait des courbes agréables, il en vint même à regretter de devoir lui faire du mal. Mais c'était plus fort que lui, il en mourrait d'envie. Ses pupilles sanguines se fixèrent dans une étreinte glaciale dans celles d'un bleu azur de la jeune femme, et lentement, il fit monter sa température corporelle.

*Et devinez quoi... Je contrôle le sang!*

Il déchaîna son pouvoir comme une vague invisible et impalpable, l'opération qu'il effectuait sur la mutante n'était pas bien complexe et ne lui demandait pas énormément d'énergie, il pouvait donc continuer pendant des heures, sa seule crainte était une attaque télépathique de masse, mais il savait comment faire si jamais elle l'attaquait...

Son sourire toujours rivé aux lèvres, il reporta son attention sur le reste de la salle, maintenant la pression sur le sang de sa victime, il n'avait pas besoin de la regarder pour cela.


"D'autres questions?" Dit-il d'une voix parfaitement calme, presque joviale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost
Neutre de catégorie 5
avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 31
Camp + groupe : Aucun, pour le moment
Pouvoirs : Télépathie, Contrôle Mental, Peau en diamant
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 2 Juin - 4:46

    Le discours du politicien était toujours aussi bien articulé, et même le plus déterminé des opposants aurait pu se remettre en question à l’entente des paroles d’Hamilton. Le tout était tourné d’une telle manière que cela faisait naître des doutes dans l’esprit des moins consentants. Une pensée parvint à la télépathe, une pensée adressée au politicien qui s’était élevé contre l’orateur. Oui, en vérité, il avait aussi peur que tous ceux qui approuvaient son discours. Car en parlant de peur et d’incompréhension, sentiments suscités par les mutants, il était sûr de pouvoir faire croire aux humains qu’il allait dans leur sens. Emma comprit de suite que Xander Hamilton l’avait repéré dans son intrusion psychique. Cela se voyait à son regard, à sa réaction… Aussi obscur et malsain qu’il en avait l’air, le politicien afficha un sourire carnassier à l’assemblée qui lui faisait face. Les pensées qu’il lui adressa la firent sourire ; oh non, elle n’était pas inquiète, mais plutôt amusée par la situation. Les yeux du politicien semblèrent divaguer sur les rangs, à sa recherche. Oui, il la trouverait, c’était certain, mais après tout, elle ne cherchait pas à se cacher. Ce mutant était doué voire puissant, et il lui apprit qu’il agissait sur le sang, ce dont la jeune femme s’était doutée au début de la conférence. Les yeux mesquins de l’homme s’arrêtèrent sur elle, et Emma resta de marbre, se contentant de soutenir son regard avec insistance.

    * Ne me parlez pas de politesse Monsieur Hamilton. Le mensonge n’est pas non plus à l’image de la bonne conduite… *

    Elle esquissa un petit sourire, ses pupilles continuant d’harponner celles de son interlocuteur aux lèvres closes. Le pouvoir sur le sang était quelque chose de particulièrement remarquable, et cela attisait même sa curiosité. Pourquoi avoir peur ? Emma Frost n’était pas du genre à se laisser impressionner, et même si elle se doutait qu’Hamilton allait tester ses pouvoirs sur elle, elle ne le croyait pas assez stupide pour la tuer devant une assemblée entière. Non, Xander Hamilton était bien plus malin que cela.

    * Chercheriez-vous à m’effrayer ? Que comptez vous faire au juste ? Me tuer ? Mais je vous en prie, faites donc… Cela pourrait être amusant… *

    Emma restait impassible et implacable, et pourtant, elle commençait à sentir la chaleur s’éprendre de tous ses membres. Sa respiration s’accélérait, mais elle ne détourna pas le regard, maintenant toujours son emprise psychique sur le mutant. S’il souhaitait la provoquer jusqu’au bout, alors elle n’hésiterait pas… Un bon martèlement de vieux souvenirs douloureux ou de pensées incontrôlables était toujours l’alternative à une fâcheuse posture. Hamilton reporta son attention sur son assemblée, sans pour autant cesser son petit manège bouillonnant. La télépathe arbora un sourire amusé alors qu’elle arquait un sourcil.

    * Au moins, les femmes ne peuvent pas être froides avec vous Monsieur Hamilton… Vous ne les laisserez jamais indifférentes. Mais cessez de faire l’enfant, je suis sûre que vous n’aimeriez pas me contrarier… ? *

    Aucune animosité dans le son de sa voix, seul ce ton suave et enivrant se faisait entendre dans l’esprit du politicien. Malgré son sang qui commençait à surchauffer, Emma savait parfaitement garder son sang-froid. Une perte de contrôle pourrait lui valoir une sacrée cacophonie dans le Capitole bondé, et elle voulait l’éviter. Cependant, si il continuait ainsi, elle se verrait obliger d’agir en conséquent. Ce serait seulement totalement stupide, étant donné que ses intentions d’origine n’étaient nullement d’ordre de l’agression…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 2 Juin - 4:55

Bien sur la couleur des yeux de l'homme n'avait pas échapper à Kitty, mais elle avait bien du mal à se dire qu'il s'agissait d'un mutant. Comment un mutant pouvait faire de telles propositions ? Et puis si il était si convaincue par cet, soit disant, antidote pourquoi est ce qu'il ne s'était pas fait son injection ? Quelque chose ne tournait pas rond dans toute cette histoire. Finalement, elle n'était peut être pas fait pour comprendre ce genre de conférence et c'est pour cette raison qu'elle notait scrupuleusement un tas d'information. elle irai surement voir un de ses profs pour faire part de ses impressions, peut être que ça l'aiderai à y voir un peu plus clair. En tout cas, elle l'espérait vraiment. mais pendant qu'elle prenait ses notes son stylo lui échappa et tomba aux pieds de son voisin de chaîne. Un jeune homme denotant parfaitement, niveau vestimentaire, avec le reste de l'assemblée. mais cela ne la choqua pas outre mesure, elle trouvait même interessant qu'on se ramene dans une tenue de tous les jours, jamais elle aurait faire ça, la preuve en était vu sa tenue.

"Désolé"

laissa t-elle échapper à voix très basse afin que l'homme en question soit le seul à entendre. puis elle se baissa légèrement afin de récuperer son stylo et de reprendre le court de ses notes. L'orateur venait de reprendre en expliquant qu'on ne pouvait pas comparer ce qui s'était passer sous hitler avec ce qui se passait maintenant. Il parla a nouveau de la bataille qui s'était tenue à l'ancienne prison. Et Kitty se remettait à bouillir intérieurement. Elle avait ét là bas à ce moment précis, c'est avec d'autre x-men qu'elle était venue en première ligne pour aider les soldats confrontés aux mutants de la confrérie. Mais ça, Hamilton n'en fit absolument pas la pub. Il deplorait ceux qui étaient mort là bas. Oui, et pour ceux qui avait aider coté mutant, il avait quoi à dire ? Finalement, alors qu'elle s'était jurer de ne rien dire, un flot de paroles sortirent d'elle sans qu'elle en ai vraiment le controle.

"Comme il vient d'être demander, pourquoi vous ne mettez pas dans votre discours le fait qu'il y ai pu avoir des mutants venus préter main forte aux soldats. parce que si c'est vraiment le cas comment pouvez vous mettre tous les mutants dans le même sac. Il n'est pas un peu facil de les critiquer parce qu'ils sont différents ? Après tout, chez les humains aussi on rencontre pas mal de personne qui n'ont rien de saint. la plus part des prisons sont remplies et la majorité ne se trouve pas être des mutants. Pourquoi ne pas simplement accepter qu'il y a des gens avec de mauvaises attention dans les deux camps. Votre méthode ne ressemblait-elle pas plus à une sorte de chasse aux sorcières qui visent à se débarasser de tout ceux qui sont différents de la moyenne ?
Ne croyez vous pas qu'en isolant des personne qui refuse ce traitement cela va créer encore plus de crainte pour les humains et plus de haine pour les mutants qui se seront senti mettre a apart parce qu'ils ont décidés d'accepter leurs differences ?"


Du haut de ses seize ans, elle s'était presque étonnée d'être rester aussi calme dans ses propos et dans sa voix. Aucun debordement de sentiment, pas de marque de stress particulier. Kitty était simplement resté assise les yeux rivés sur Hamilton. Son discours n'était absolument pas 'pro-mutant' c'était plus celui d'une personne qui cherchait à avoir des réponses. Bien sur, on pouvait croire que ces questions montrait qu'elle n'adhérait pas et de ce fait qu'elle était une mutante. Mais ca resterai surement une impression peu verifiable. En aucun cas elle avait admit qu'elle était sur de la presence de mutants à alcatraz, même si elle en était plus que convaincue. enfin bref, elle avait tout de même réfélchie a ce qu'elle allait dire et à la façon dont elle formulerai ses questions. Et puis de toute façon, elle doutait sur le fait qu'on allait luis auter dessus pour ce qu'elle avait dit en lui injectant un de ces "antidotes' alors elle n'avait rien perdu à ce risquer dans son questionnement. Bien que l'age qu'elle avait pouvait quand même surprendre, surtout quand on voyait la moyenne d'age de l'assemblée.


Dernière édition par Kitty Pryde le Lun 2 Juin - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Xander Hamilton
Modérateur
Neutre de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 30
Camp + groupe : Le mien
Pouvoirs : Hémokinésie
Date d'inscription : 24/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 2 Juin - 14:41

How interresting... Enfin une adversaire à sa taille, une personne pour qui l'intimidation n'était qu'un jeu. Ce genre d'adversaire ce faisait rares, et pouvait s'avérer des alliés très intéressants. Il l'avait sous-estimé, il le reconnaissait, aussi énervant que cela soit. Mais il ne referais pas la même erreur. Il n'allait pas la tuer, quel intérêt? Si ce n'est satisfaire un désirsadique particulièrement puissant et brûlant. Il reporta son regard sur la jeune femme. Si elle voulait jouer, il pouvait toujours penser à quelques images plutôt salaces, qui les mettaient en scène tous les deux, mais c'eut été un peu trop goujat à son goût et certainement pas assez fin. Il finit par répondre mentalement à la jeune femme, alors même qu'il cessait la pression sur son sang.

*Je suis un politicien, mademoiselle... Il est bien connu que ceux de mon rang sont de fieffés menteurs, pourquoi ferais-je exception. L'exercice du pouvoir nécéssite de grand talents d'orateur, mais plus encore de menteur. Ne jugez pas trop vite quelque chose qui vous est totalement inconnu, je suis loin d'être le seul à jouer un double jeu.
Mais si vous le désirez, je serais ravi d'en discuter avec vous après cette conférence, dans mon bureau... Peut-être pourrions-nous trouver un terrain d'entente?*


Il tut sa voix intérieure alors qu'une jeune fille s'insurgeait, bien que tout à fait calmement, contre ses propos. Et maintenant on laissait la parole aux enfants. Mais où allait le monde, n'y avait-il aucun respect pour les aîné, pourquoi les jeunes se permettaient-ils de la rmaner sur des sujets qui les dépassaient.
Néanmoins, elle souleva un point important du problèmes, les "gentils mutants", et elle fit allusion au X-Men, bien que subtilement. Xander savait qu'ils avaient été présent lros de l'attaque d'Alcatraz, mais cela uniquement parce qu'il était un mutant, les humain n'avaient qu'une idée vague de ce qui s'était passé là-bas.


"Supposition que tout ceci, vous utilisez même le conditionnel, jeune fille. Personne ne peut prouver qu'il y ait eu des mutants qui se soient battus aux côtés des soldats, et l'histoire paraît somme toute invraisemblable."

Il lâcha un sourire condescendant à la jeune fille, l'air de dire qu'il comprenait qu'elle veuille se raccrocher à n'importe quoi pour étayer sa théorie fumeuse.

"La soit-disant présence d'un groupe de défenseurs mutants me paraît totalement absurde. On recense les attaquant à des centaines, et l'on voudrait nous faire croire qu'un groupe d'une dizaine de mutants, peut-être moins, leur aurait fait face? Allons, c'est du pur délire. Vous vous raccorhcez à des fantômes ma chère petite..."

Il sentait le gêne X dans ses veines, une mutante, elle aussi. Il était content qu'ils soient présent dans la salle. Entendre un tel discours les horrifiait surement, et ce n'était pas pour lui déplaire. Xander se retint de revisionner mentalement son plan, s'il y avait bien une chose sur laquelle il voulait garder un peu de mystère c'était bien ça, non, il allait plutôt penser très fort au fait qu'il avait un plan, sans pour autant en dévoiler le contenu. Peut-être arriverait-il à attiser assez la curiosité de la télépathe pour qu'elle accepte son invitation.
Puis il continua sur sa lancée de révisionniste, s'attaquant désormais directement aux X-Men.


"Quant à ses pseudo-héros, ces "X-Men" comme les surnomment l'opinion populaire, je doute de leur réelle existence, il ne sont qu'un prétexte pour dissimuler les véritables intentions de Charles Xavier et de son Institut, endormir notre vigilance pour mieux nous infiltrer. Encore une chimère destinée à donner une meilleure image des mutants."

Il était fier de son discours, de ses réponses. Semer la zizanie dans l'esprit des gens, leur faire peur pour mieux récupérer leurs voix. Et la télépathe qui s'amusait à entrer dans son esprit ne pouvait que regarder, impuissante, ou se réjouir d'une situation qui pourrait peut-être tourner à son avantage si elle décidait de s'allier à un homme tel que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 2 Juin - 15:30

Kitty traversait la matière, alors bien évidement elle n'avait aucun moyen de savoir qu'un discours sourd c'était installé entre le politicien et une jeune femme de l'assemblée. Cette idée ne lui traversa même pas l'esprit pour être sincère. Et puis, Xander jouait parfaitement le jeu vu que rien ne laissait transparaitre ce discours imprononcé. Elle se concentra dons uniquement sur ce que lui répondait l'orateur. Au conditionnel ? Bien sur qu'elle avait parler de cette manière se voyant même expliquer qu'elle y était réellement, cela aurai été une erreur assez fatidique. N'empêche qu'intérieurement elle s'était mise à hurler.

**J'y étais abruti, alors en quoi c'est invraissemblable ? **

C'est la suite qui s'avéra assez interessante en réalité. Un groupe de peut être moins d'une dixaine de mutant. Oui c'était tout à fait ça, mais qui avait parlé de chiffres jusqu'à présent ? Personne n'avait annoncé de chiffre. savait-il en réalité qu'il y avait bien des mutants durant cet affrontement ? Kitty commençait à le croire sérieusement. Elle avait toujours prit quelques notes, sans pour autant lacher son regard du politicien.


"Je me souviens pas que quelqu'un est fait été d'un recensement, Vous semblez pourtant bien au courant ! Et en quoi cela serait du délire, c'est si peu possible que cela que des mutants puissent se soucier des humains ? Quand les premières personnes qui ont vus des mutant en ont fait état, on disait aussi que c'était du pur délire, alors est ce que ce point ne merite pas d'être verifié avant de partir du principe que les mutants sont tous mauvais ?"

Les x-men une chimère ?! Bin là aussi, elle avait du mal à être d'accord. Elle repassait dans sa tête les raisons qui avait fait qu'elle avait fini à cet institut et les cours qu'elle y suivait. A aucun moment cela ne consistait à détester les humains qui eux détestaient les mutants. Bien au contraire. Alors il était hors de question de croire que l'établissement était une façade pour cacher de mauvaises intentions. Ce type semblait vraiment détester les mutants et cette rancoeur donnait un peu froid dans le dos. Quoiqu'il puisse être dit, il annonçait que c'était pour une mauvaise chose. L'institut était mal vu juste parce que ça faisait peur qu'il puisse y avoir une concentration de mutant au même endroit, et si jeune pour la plus part. Les gens devaient s'imaginer qu'on formattait les élèves là bas, mais ce n'était absolument pas le cas. Alors pourquoi tant d'acharnement ?

"Vous 'Doutez' de leur existence ? Monsieur Hamilton, doit-on en comprendre que ce n'est qu'un avis personnel et que vous ne vous appuyez sur auncune preuve, uniquement sur ce que vous pensez ? Cet institut souleve pas mal de polémique, mais avait vous été vous assurer par vous même de ce qui se faisait là bas avant de dire devant plusieurs personnes vos ressentiments ? Il y a surement pas mal de personne qui seront prête a croire vos dires, mais ça serait un peu stupide de vous croire alors qu'il n'y a pas de preuves tangibles apportées a votre discours."

En tout cas elle espérait que personne ne suivrait ses convictions juste parce qu'il les a dites. Les gens -humains et mutants- avaient quand même la possibilité de penser par eux et de forger leurs propres opinion. Suivre celle de quelqu'un de manière aveugle était complêtement naze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Emma Frost
Neutre de catégorie 5
avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 31
Camp + groupe : Aucun, pour le moment
Pouvoirs : Télépathie, Contrôle Mental, Peau en diamant
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 2 Juin - 17:08

    Emma restait imperturbable puis elle sentit la chaleur quitter son corps peu à peu, preuve qu’Hamilton relâchait son emprise sur son sang. Voilà qui était plus raisonnable… Il lui répondit alors mentalement que c’était bien connu que les politiciens étaient de savants menteurs, et il n’avait pas tort sur ce point là, elle pouvait le lui accorder. L’art de la parole était un savoir qui s’acquérait au fil du temps, fruit de la manipulation et de la ruse. Emma l’avait appris, ce discours, car étant psychiatre, les mots avaient un poids considérable dans son travail. La manipulation ne lui était pas inconnue, cependant, mentir était une chose, se faire passer pour un imposteur en était une autre. Xander Hamilton lui proposa alors de le retrouver dans son bureau à la fin de la conférence, ce qui arracha un sourire à la jeune femme. Le politicien ne perdait jamais le nord, et bien qu’elle se doute que cette rencontre donnerait lieu à des débats endiablés, elle ne pouvait refuser l’invitation de ce dernier. Fouiller dans son esprit à son insu était une chose, et entendre ce qu’il avait à dire était une autre, bien plus amusante…

    * Nous verrons cela Monsieur Hamilton. Vous avez l’air d’être un homme occupé… Réfléchir à des arguments de poids pour convaincre les humains ne doit pas être une tâche facile. *

    Légère ironie dans le ton de sa voix psychique. Une voix féminine brisa soudainement les chuchotements des civils ; celle de la jeune fille mutante qu’elle avait remarqué quelques secondes avant. Une adolescente pleine de bon sens et d’indignation à en croire par le flot de pensées qui saccadaient son esprit. Emma quitta les yeux d’Hamilton pour les poser avec douceur sur la jeune fille qui s’expliquait avec pertinence et attention. Elle avait raison, sur tous les points. Seulement, elle ignorait comme tous les gens de cette assemblée que l’homme qui se tenait face à ce micro jouait un terrible double jeu qui était d’un paradoxe étonnant. Emma savait pertinemment que les mutants qui s’étaient affrontés sur l’île d’Alcatraz étaient les X-Men et la Confrérie ; les X-Men se battant pour une harmonie utopique entre les humains et les mutants et la Confrérie ayant adopté une toute autre manière d’agir, celle de l’extermination de l’humanité. Plutôt extrême comme réaction vous ne trouvez pas ? En fin de compte, Xander Hamilton dissimulait sous son masque de plaidoyer des humains, un terrible dictateur qui souhaitait voir les mutants au pouvoir et les humains à six pieds sous terre. Cercle vicieux infernal ; les mutants ne valaient pas mieux que les humains, tout cela était dans leurs gênes…

    Emma écouta attentivement la réponse du politicien, toujours fidèle à lui-même dans ses paroles, soulevant le doute de la réelle présence des mutants alliés à Alcatraz. La jeune fille en était d’autant plus indignée que ses pensées assuraient qu’elle était présente lors de l’affrontement. Faisait-elle partie de la troupe de Charles Xavier ? Possible. Pousser un peu plus la barrière psychiques de la jeune fille lui permettrait de découvrir son passé, mais Emma s’abstint, souhaitant respecter l’intimité de la mutante. Tous les mots employés par Hamilton étaient savamment choisis dans le but de dénigrer les mutants ‘aux bonnes intentions’ – tout cela n’était qu’une question de point de vue. Elle ne s’en insurgeait point, sachant très bien que celui qui dominait l’assemblée avait un plan bien précis en tête. Mutants, humains, pour lui, tous paraissaient être pions sur l’échiquier géant formé par cette planète. La jeune mutante souleva plusieurs points et Emma pensa que cette jeune fille avait un sacré cran et que toutes ses paroles étaient mûrement réfléchies ; pas de mots lancés avec impulsivité… Charles Xavier faisait du très bon boulot avec ses élèves.

    Un brouhaha de pensées incohérentes s’éleva après que la mutante en ait fini avec ses répliques. Emma observa sereinement les individus qui l’entouraient, ne quittant pas son dossier, alors que plusieurs personnes s’échanger des murmures.


    * C’est que cette jeune fille vous donnerait du fil à retordre… Heureusement pour vous que vous n’avez pas le don d’empathie en ce moment même, je peux vous assurer que cela vous ferait rougir… *

    Emma restait amusée par la situation et elle pencha légèrement la tête sur le côté, un vague sourire étirant ses lèvres charnues. La suite du débat s’annoncer haut en couleur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Sam 7 Juin - 15:07

Tout le monde commençait à chutchotter autour d'eux mais Mathéo ne regardait pas du coin de l'œil tous ces hésitants mais guettait plutôt l'arrivée d'un humain partisans des anti-mutant. Dans toute cette foule il serait facile d'utiliser un couteau et de disparaître dans le flot de monde. Après tout, un tel individus pourrait surgir à tout moment. Cette Jeune fille à ses côtés venait presque ouvertement d'avouer son appartenance au camp mutant... Mathéo se surprit même à avoir peur pour cette petite inconnue... Elle ne semblait pas très âgée et il n'avait pas l'intention de se retrouver à côté d'un jeune cadavre.

Quoi qu'il en soit, cette petite avait de l'éloquence et semblait s'énerver. Mathéo en déduit que soit elle connaissait quelqu'un qui s'était trouvé à Alakatraz, soit elle y avait été elle même... Il pouvait se tromper totalement mais il aimait imaginer ce petit bout de chou face à une vague d'ennemis. Il jeta encore quelques regard attentif aux personnes les entourant. Il ne semblait pas y avoir de personnes belliqueuses. Pour le moment...

Mathéo reposa alors ses yeux maudits sur l'orateur. Le préfet qui avait osé se lever contre lui tout à l'heure semblait plus calme et même résigné. Flakser ne s'en formalisa pas et s'en fichait pas mal d'ailleurs. S'il s'était tut si rapidement c'est que c'était un humain. Les mutants n'avait pas besoin d'un humain peureux de leur côté. C'était un coup à donner une nouvelle mauvaise image d'eux comme quoi il n'arrivait à rallier que les faible d'esprit ou autres âneries comme pourrait en élucubrer des personnes comme cet Hamilton...
Les iris noisettes du mutant commencèrent à se modifier légèrement et son regard passa au dessus de ses lunettes pour aller observer encore une fois de plus prêt ce Xander. Il ne le voyait pas assez bien à son goût et son pouvoir pouvait aisément rectifier ce petit inconvénient. Il vit ce regard rouge sang se reporter plusieurs fois sur un point précis de l'assemblée. Mathéo ne put s'empêcher de s'intéresser à ce qui distrayait le politicien. Ses yeux se posèrent sur une jeune femme magnifique et très bien vêtu. Encore une fois il se demanda pourquoi les vigiles l'avait laissé passer avec son look débraillé. Il sourit alors en pensant à ce qu'ils avaient dû se dire ne le voyant entrer ici, tous ces politiciens engoncés dans leurs costumes... Cette déconcentration ne manqua pas de laisser partir ses iris en vrille, commençant à faire n'importe quoi et à lui donner le mal de mer à force de grossir, dégrossir la salle. Il ferma rapidement les yeux, s'enfonça dans son fauteuil, appuya une nouvelle fois sur ses paupières, rajusta ses lunettes et soupira. Lorsqu'il rouvrit les yeux, ses yeux se réajustèrent grâce aux verre spéciaux de ses lunettes et il se remit à surveiller les gens qui entouraient la jeune fille. Il n'y avait toujours rien à signaler et leurs plus proches voisins semblait plus préoccupé par leur propre personne que par celle de la lycéenne. Il en profita pour se pencher légèrement vers elle tout en reportant son regard sur l'orateur immonde et l'élégante jeune femme dont il n'avait eut le temps que d'examiner la condition vestimentaire... sa voix faible et chuchotante ne parvint qu'aux oreilles de sa destinataire.


-Vous devriez faire plus attention à ce que vous dites mademoiselle. Certaines personnes dans ce monde n'hésiteraient certainement pas à faire disparaître une mutante de plus et disparaître la seconde suivante...

Il se redressa et ne lui accorda toujours aucun regard, surveillant l'orateur encore sur le piédestal.

-Ce n'est pas une menace ne vous inquiétez pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Xander Hamilton
Modérateur
Neutre de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 30
Camp + groupe : Le mien
Pouvoirs : Hémokinésie
Date d'inscription : 24/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mar 10 Juin - 1:41

Une petite intelligente, qui savait où mettre le doigt, mais elle n'avait aucune chance face à lui, il était rompu à l'exercice politique, depuis plusieurs années il s'entraînait, et avait même commencé en prison, alors qu'il purgeait sa peine. Il fixa ses pupilles sanguines sur la jeune fille. Si elle pensait persuader quiconque dans cette salle qu'il y avait matière à polémiquer, elle allait avoir une surprise de taille.
Il se félicitait d'avoir si bien travaillé sa campagne, elle ne laissait aucune faille, aucune brèche, il avait réponse à tout, et le fait que cela énerve ses opposants était pour lui le plus beau des cadeaux.

Alors que son sourire s'étirait davantage, laissant presque voir ses dents, d'un blanc éclatant, une expression de compassion s'crinvit sur son visage, feintant d'être désolé que la pauvre petite se sente ainsi bafoué. Il allait s'amuser un peu...


"Un recensement, non effectivement, il n'y en a eu aucun... Mais personne ne peut empêcher les gens de faire courir les rumeurs, les ragots, d'avancer les théories les plus folles pour se rassurer... "Oui, il y a des mutants qui pensent à nous, pauvres humains...", balivernes et bilvesées! Rien qu'un mythe pour oublier plus facilement les dizaines de morts d'Alcatraz. Les jeunes gens comme vous ont besoin de héros, aussi vous en inventez-vous pour vous sentir plus en adéquation avec votre environnement. Ces X-Men sont vos héros, mais il ne sont rien de plus que des personnages imaginaires simplement là pour vous aider à affronter la dure réalité de cette vie..."

Un beau lancé. La faire passer pour une enfant déstabilisée, qui ne savait plus trop à quoi s'en tenir, une jeune fille perdue à la recherche de repères. Il n'était pas avare de louanges sur lui-même.
Puis la réponse de la jeune femme en blanc lui parvint enfin. Comme si elle l'avait mûrement réfléchie. Les arguments étaient facile à trouver dès lors que l'on savait où les chercher. La peur, voilà ce qui faisait que des gens comme lui avaient encore voix au chapitre.
La peur était un sentiment tellement humain, tellement stupide, mais tellement pratique.


*Au contraire, il n'y a absolument rien de plus facile... C'est un jeu auquel il peut être très amusant de jouer. Je vous le conseille... J'aurais certainemetn besoin de gens comme vous, des gens avec des épaules solides et des sourires rassurants.
Je ne pourrais certainement pas gagner cette campagne seul...*


La proposition était sans équivoque. Il pensa très fort au fait qu'il avait besoin d'aide, afin d'appuyer son propos, la réalité était qu'il se sentait bien assez efficace pour conquérir le monde seul, mais cela il ne devait pas le laisser transparaître, aussi étouffa-t-il cette idée, ravalant pour quelques temps son égo.
Le temps viendrait où cette serait à ses côtés, il l'espérait, elle serait plus que pratique pour se faire bien voir...
Puis la jeune fille repris la parole, inlassalbe dans sa défense acharnée des mutants. Cela en devenait lassant, il n'était pas là pour débattre de la véracité de l'existence des X-Men. Ces derniers se chargaient eux-même de leur mauvaise pub, le seul fait qu'ils travaillent dans l'ombre en faisaient des fantômes aisément balayable d'un revers de manche dans un débat politique, si la preuve de leur non-existence n'était pas avérée, celle de leur existence, aux yeux des humains seulement, non plus. mais il ne tentait de convaincre les mutants, seuls les humains importaient.


"En effet, je ne me base sur rien... Et vous, sur quoi vous basez-vous, jeune fille? Vous les avez peut-être vu? Peut-être même êtes vous très amie avec eux? Ou bien encore en faîtes-vous partie?"

Il avait dit tout cela comme si chaque proposition était plus absurde que la précédente, et il n'hésita pas à surenchérir par un rire aussi bref qu'il était dénué de joie.

"Vous semblez très attachés au fait que je parle sans apporter de preuves. Mais vous n'en apportez pas plus. Et même si vous arriviez à prouver leur existence, qui nous fera croire qu'ils oeuvrent pour notre bien et pas le leur?
Si vous n'avez pas autre chose que des hypothèses à apporter à votre propos, je vous conseille de pas vous aventurer plus loin sur cette pente glissante..."


Son regard se fit plus dur alors que les mots de la mutante en blanc résonnait dans sa tête, comme pour le narguer. Elle semblait trouver un malin plaisir à faire irruption dans ses pensées, sans prévenir.
Il n'aimait que très moyennement cela, il avait tout de même droit à un peu d'intimité.


*Je vous prierais mademoiselle de bien vouloir laisser mon esprit tranquille. Nous auront tout le loisir de discuter après cette conférence, j'en ai terminé de toute façon.*

Se râclant la gorge et souriant à pleine dents, il balaya l'assemblée des yeux.

"Messieurs-Dames, ce fût un plaisir que de vous exposer démocrativement mes vues. J'espère que désormais vous y réfléchirait à deux fois avant de considérer un mutant comme un compatriote...
Merci à vous!"


Puis, sous les acclamations, il salua la foule d'un geste austère. Puis alors que le lieu se vidait, il sortit en même temps que l'auditoire, ses fiches sous le bras, il se posta à la sortie de la salle pour serre des mains et sourire allègrement. Mais surtout il attendait la mystérieuse femme en blanc, dont il était impatient de découvrir les charmes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mar 10 Juin - 2:13

A peine avait-elle finit de poser ses questions que l'homme à ses côtés se mit à lui parler. Une voix à peine audible, reservé qu'à elle même, même si cet homme ne lui portait pas la moindre attention comme pour appuyer le fait qu'il ne s'adressait uniquement à elle. Il l'a mit en garde contre la réalité de ce monde. Effectivement se positionner de la sorte pouvait être dangereux, mais que risquait-elle vraiment ici ? Un meurtre de mutant dans une salle qui suivait le discours d'un homme politique ferait franchement tache. De plus, elle ne laissait pas sous entendre son statut, elle se montrait plus comme une personne defendant la statut des ces personnes misent à l'écart à cause de ce qu'elle pouvait faire. Une injustice qu'elle aurait été tout à fait capable de defendre en étant humaine. Parce qu'après tout c'était un de ses traits de caractère humain, défendre tout le monde à chaque instant. Elle avait foi en l'hummanité, et personne ne pouvait lui faire changer d'avis. Un leger sourire se dessina sur son visage, elle ne setourna pas vers le jeune homme à ses cotés, mais répondit de la même manière que lui quand ila nnonça que ce n'était vraiment pas une menca et qu'elle ne devait pas s'inquiéter de ses recommandations.

"Je suis nullement inquiéte, mais croyez bien que je suis assez amuser de laisser croire au fait que je suis une mutante. Défendre leurs causes n'a jamais été le signe que j'étais comme eux."

Hamilton reprit finalement la parole. Sa réponse ne se faisait d'ailleurs pas attendre. Ca donnait froid dans le dos de voir à quel point il avait travaillé chaque points de son programme. Aucune question ne le laissait en deroute, aucun points n'avaient étés mégligés. Il avait réponse à tout, et ça n'annonçait jamais rien de bon. De plus son discours se tenait très bien. une simple jeune fille perdu dans ce monde cherchant du reconfort dans le fait que des heros existent quelques part, caché dans l'ombre. Des regards compatissant se possèrent sur elle, et elle ne trouva rien à redire. Soyons honnete, après cette défense qui serait prêt à la croire ? personne, le poids des paroles d'Hamilton avait bien plus de poids que son propre raisonnement de gamine de 16 ans. Oui, la défense d'Hamilton était bien trop réfléchie et Kitty ne pu pas en trouver la moindre faille. Elle ne trouva rien à redire, bouillant interieurement de la joie que cela allait procurer. Un débat perdu d'avance, jamais elle ne ferai entendre son point de vue.

Hamilton ajouta qu'elle ne se basait sur rien non plus. C'était vrai, à la seule différence qu'elle parlait en connaissance de cause, qu'elle avait été à Alcatraz et qu'elle avait su ce qui s'était passé. Un détail non negligeable, mais qu'elle ne pouvait pas dire. Oui, elle en faisait partie de ces fameux X-men. Oui elle faisait partie de ces gens qu'Hamilton s'efforcait de faire passer pour un mythe, une histoire inventé pour rassurer les jeunes paumés comme elle. Mais il était hors de question d'annoncer ce genre de chose, cela ne lui attirerait que des ennuis et son discours serait à nouveau detruit comme un chateau de garde par le politicien. Trop de risque pour aucun résultat. La raison voulait qu'elle se taise. Et souvent raisonnable c'est ce qu'elle fit. Mais elle avait tout de même un certain sentiment de malaise, une sensation d'impuissance et l'impression que quelque chose se préparait. Tout recommencait donc sans fin ? Un jour tout va bien, mais ce n'est qu'une apparence avant que tout se remette à deconner. Elle suivait à contre coeur le recommandation d'Hamilton qui lui disait de ne pas s'aventurer sur cette voix. Il avait horriblement raison, et rien que de penser ça la degoutait même si elle gardait un semblant de sourire sur les lèvres.

Le politicien remercia l'assemblée qui commençait à se lever dans des applaudissements. Un acte auquel, Kitty ne participa pas. Tout le monde se dirigeait vers la sortie et la jeune fille prit le temps de ranger son bloc note et son stylo dans un sac qu'elle porta à son épaule. Hamilton avait déjà disparu de l'estrade, et c'était pas un mal. Kitty sortie à son tour, légèrement emporté par la foule de personne qui sortait en même temps. L'impression d'etouffer autour de toutes ses personnes qui avaient applaudit Hamilton. Envie de sortir et vite. Elle pressa le passa, se faufillant entre les gens -sa taille aidant à ce genre de chose- jouant même des coudes si il le fallait. Quelques minutes plus tard elle se retrouvait dehors, respirant un plein poumon l'air qui semblait lui manquer au milieu de cette foule.

Une fois qu'elle eue reprit toute sa contenance, elle alla chercher un banc sur lequel elle se posa, un peu à l'écart. Le but était de retirer ses chaussures à talons qui allaient parfaitement à sa tenue vestimentaires, mais que ses pieds appréciaient beaucoup moins. Toute façon, elle avait tout prevu, une petit paire de basket avait été mise dans son sac pour la fin du discours. Cela denoterai parfaitement avec sa façon de s'habiller, mais elle s'en contre foutait royalement. Elle n'avait plus que quelques minutes à passer ici, le temps de faire son changement de chaussures et après elle partirait à son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Emma Frost
Neutre de catégorie 5
avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 31
Camp + groupe : Aucun, pour le moment
Pouvoirs : Télépathie, Contrôle Mental, Peau en diamant
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mar 10 Juin - 15:34

    Courageuse était la jeune fille qui avait prise la parole, seulement, c’était peine perdue contre quelqu’un de l’envergure de Xander Hamilton. Les politiciens étaient comme les avocats et les hommes d’affaires… Des requins. Même le plus pertinent des arguments trouverait à être retourné par ce genre d’individu, perdant tout impact et consistance. Ce qu’il pouvait y avoir de plus agaçant encore que les paroles qu’il débitait toujours avec brio, c’était le sourire qu’il employait comme provocation perpétuelle. Il prenait un malin plaisir à rabaisser la jeune mutante, et il ne fallait pas être télépathe pour voir cela. Emma était toujours très amusée par ce spectacle. Et voilà qu’il traitait la jeune fille d’utopiste, trop attirée par les films de supers-héros. Jouer cette carte était réellement mesquin. La jeune femme reçut alors les pensées d’Hamilton à son intention. Elle arqua un sourcil, son sourire s’élargissant d’amusement. Besoin de gens comme elle ? Xander Hamilton voulait se servir d’elle, mais si elle pouvait se servir aussi de lui, ne serait-ce pas ce que l’on appellerait une association fructueuse ? Oh si il pouvait gagner cette campagne seul, et elle savait pertinemment que les pensées qui occupaient l’esprit du politicien étaient tout aussi bien réfléchies que les mots qui franchissaient ses lèvres.
    Alors qu’il continuait son discours à l’égard de la jeune fille, celle-ci ne dit plus un mot, s’étant sûrement rendu compte que cela ne mènerait à rien. Emma posa ses yeux azurés sur elle avec douceur, pouvant sentir la déception et la résignation habiter tout son être. Elle trouverait du réconfort, elle en était certaine. Charles Xavier s’occupait bien de ses élèves et même si ils se sentaient menacés par le monde extérieur, il saurait les préserver.

    Xander Hamilton lui adressa alors une autre pensée, la priant de ne plus s’introduire dans son esprit, ce qui lui arracha un sourire. Se sentir persécuter dans son intimité avait quelque chose de très gênant, mais pour la télépathe qui respectait souvent la vie privée des autres, cela avait quelque chose de fascinant. Lui faire croire qu’elle serait pleinement disponible à se faire manipuler était quelque chose qui naissait dans son esprit de plus en plus. Hamilton remercia alors l’assemblée pour clore son discours et tous applaudirent le politicien comme si l’espoir était en eux. Bon nombre d’entre eux étaient hypocrites, c’était certain, mais Emma savait que plus de la moitié de la foule avait été conquise. Elle se leva prestement et se dirigea comme le reste des individus vers la sortie de la salle. De nombreuses pensées lui parvenaient de la foule en ébullition, que ce soit de la déception ou de l’excitation. Elle brisa le lien psychique, fermant son esprit à tout cela pour ne pas se sentir dépassée, puis elle attendit que tout le monde sorte pour ne pas être gênée par cette masse. Alors qu’il ne restait que quelques personnes dans la grande salle du Capitole, Emma se dirigea enfin vers la porte dégagée et discerna la silhouette de Xander Hamilton, s’occupant à serrer les dernières mains. Ses lèvres sensuelles s’étirèrent dans un sourire en coin puis elle s’arrêta prés de lui, plantant ses yeux dans les siens avec franchise. Alors qu’un autre homme se tenait prés de lui, le front transpirant, dans le souhait de lui tenir la jambe jusqu’à la fin de la journée, Emma entreprit de tendre sa main vers le politicien.


    « Monsieur Hamilton… Emma Frost. » Lança-elle d’une voix suave. « Laissez moi vous dire que votre discours était d’une éloquence sans pareille… »

    Elle plissa malicieusement les yeux alors qu’elle jetait un regard en coin à l’homme angoissé qui se tenait prés d’Hamilton qui abordait une mine beaucoup plus confiante et intéressée en la voyant.

    « Vous paraissez occupé… » Ajouta-elle en regardant à nouveau son interlocuteur. « Peut-être souhaiteriez-vous repousser notre petite entrevue ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Ven 13 Juin - 23:54

C'était terminé alors... Comme ça... Sur cette conclusion... Hamilton s'en sortait sans problème. Il avait le soutient de tous ces hypocrite et partisans... Mathéo ne se leva pas lorsque les gens commencèrent à applaudir. Il gardait les mains jointe, les lèvre collées à ses phalanges, il regardait l'orateur sortir. Il remarqua encore la jeune femme voluptueuse... Il la regarda se déplacer avec grâce puis, s'extirpant de ses pensées, il compris qu'il était le dernier dans la salle. Il se leva et se dirigea rapidement vers la sortie. Là il vit la sublime jeune femme discuter complaisamment avec le politicien morbide sans aucune difficulté. Il resta debout à les regarder, ne laissant presque rien transparaitre de ses pensée sur son visage. Peut-être était-il possible de déceler un peu de dégoût mais il aurait fallu faire vite car déjà il passer entre les deux personne, donnant un léger coup d'épaule à la larve qui tournait autour de Xander et n'accordant aucun regard aux deux autre protagoniste en pleine conversation mondaine.

Lorsque Mathéo arriva dehors, il s'arrêta une nouvelle fois en haut des marche, inspira profondément et se demanda ce qu'il allait faire. Il regarda sa montre de qualité secondaire et s'informa du temps qu'il lui restait avant son train qui le ramènerai à New York, vers son appartement qui ne le serait bientôt plus...
Il regarda le ciel bleu magnifique et lui sourit finalement. Après tout, il avait toujours vécu au jour le jour, pourquoi s'en faire maintenant. Il descendit gaiment les escaliers du capitole et se mit à sillonner les sentier artificiels, longeant des gazons finement taillé, admirant les papillons passer au dessus des parterre de fleurs et les oiseaux traversant les cieux.

Soudain le bruit des graviers disparut sous ses pieds et une douleur lui traversa le genoux, descendant, fulgurante, dans le tibia. Il étouffa un sifflement de douleur et un juron en s'étalant sur le banc qui lui sembla moins dur qu'il ne l'aurait imaginé... Il rouvrit les yeux sur un tissu assez chic et s'empressa alors de se remettre sur ses deux jambes, oubliant qu'il venait de shooter avec entrain dans un bloc de pierre taillé en forme de banc. Il sautilla un instant à cloche pied et s'assit finalement sur le banc à côté de la demoiselle, se tenant, plié en deux, le tibia et le genou à deux mains, fermant les yeux dans l'espoir d'apaiser la douleur, soufflant vivement sa douleur hors de son corps.


-Désolé pour ces manières mais vous me manquiez déjà voyez-vous...

Il souriait de nouveau bien qu'il souffrait pas mal. La jeune femme portant le tissu assez chic se trouvait être sa voisine de conférence. Sa chute n'était aucunement calculé mais voila... Le hasard fait bien les choses parfois. Il pourrait mieux discuter peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Dim 15 Juin - 20:56

Kitty attachait sa deuxième basket quand un bruit se fit entendre. Le genre de bruit qu'un être humain est capable de produire après une vive douleure. Le genre de bruit difficilement expliquable et qui était particulier à chacun. Dans le cas présent, cela pouvait être assimilé à une sorte de sifflement provoqué par le fait de vouloir être étouffé. L'envie de rire lui aurait peut être traversé l'esprit si elle avait vu les causes à effet de cette douleur, mais vu qu'elle ne pu que constater le résultat, elle n'éprouva pas la sensation de rire. La personne s'assit rapidement sur le banc ou elle était. Un visage qu'elle pu reconnaitre assez facilement puis que cet homme était assis quelques minutes auparavent à ses côtés durant la conférence. D'ailleurs comment aurait-elle pu oublier ce visage et cette tenue qui avait fortement denotée avec le reste des personnes présentes. Sans parler du fait qu'il lui avait suggerer de faire attention à ce qu'elle disait car plus d'une personne pourrai tuer sans le moindre remord un mutant et disparaitre sur le champs.

L'adolescente n'eu pas le temps de s'assurer qu'il allait s'en remettre qu'il se releva presque aussi rapidement, sautillant légèrement sur un pied non douloureux avant de finalement se rasseoir, les mains tenant son tibia. Il semblait vraiment souffrir, et Kitty se sentait franchement impuissante face à ça. Elle ne se balladait pas avec un anti-douleur en permanence sur elle et ne possedait pas de competence en soins de tous les jours. Enfin, elle tentait de se dire qu'il n'avait rien de cassé. Etrangement, c'est lorsque que ça se cassait que cela fasait le moins mal, du moins les premieres minutes. Le cerveau delivrant suffisament d'endorphine en cas de rupture atténuait pas mal le douleur. Malheureusement ce n'était pas vraiment le cas pour les chocs soudain et violents.

Elle se tourna légèrement vers lui, ouvrant la bouche pour dire quelque chose. Mais elle se ravisa rapidement se rendant compte de ce qu'elle s'appretait à dire : "Ca va ?". La question aurait été stupide et déplacée, il n'avait pas l'air d'aller bien. Enfin peut etre que si, si on oubliait la douleur qu'il semblait ressentir, mais là n'était pas vraiment la question. Elle s'en voulait betement de ne pas savoir quoi dire d'intelligent à ce moment précis, histoire de voir si elle pouvait lui être d'une aide quelconque. Mais cette étrange pression qu'elle se mettait à elle même retomba au moment même ou c'est lui qui se mit à parler. Kitty laissa même échapper un éclat de rire à cette approche qui denotait franchement avec l'attitude doulourante qu'il pouvait avoir. Elle abordait alors un visage souriant et peut être même un peu taquin.


"J'vais finir par croire que c'est vous qui avez été embauché pour tuer discretement toutes personnes defendant le statut des mutants, et qui par deduction injustifiée pourrait l'être... Bien que pour la discretion et la fait de repartir sans être aperçue, faudra repasser..."

Marmonner quelques jurons à travers des sifflements de douleurs, n'avaient effectivement rien de très discret. Puis, il lui faudra surement quelques minutes avant de pouvoir repartir sur ses deux jambes. Enfin, tout ça n'avait pas réellement d'importance puisque Kitty n'avait pas songer une seule seconde à une eventuelle veracité de ses dires, truc qui lui semblait complêtement absurde. Elle prit finalement un air un peu plus sérieux, ne retirant pas pour autant ce petit sourire qui la qualifiait assez bien.

"Ca va aller votre jambe au moins ?"

Soucieuse de tout et de rien, elle avait préféré s'assurer qu'il allait bien en designant le tibia de l'homme du bout des doigts. Elle savait absolument ce qu'elle pourrai faire si ce n'était pas le cas, mais elle avait besoin de savoir pour une raison qui restait inconnue... Un trait de caractère qui ne la quittait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 16 Juin - 1:56

La douleur se dissipa et la voix de la jeune fille lui parvint. Elle semblait apaisante ou bien ce n'était qu'un hasard... Ou peut-être même que ce n'était que le fait que c'était la seule personne à se soucier de son bien être depuis bien des années... Il la regarda un instant, l'air perdu, plié en deux, se tenant encore le tibia. Quand il reprit ses esprits, il vit un doigt fin pointé sur sa jambe. Il regarda le doigt, puis la jambe et se redressa rapidement comme pris en faute.

-Oh ça! Non... Oui... Enfin... Non ce n'est rien c'est bon! Ça va déjà mieux! Ce n'est qu'un petit bleu de rien du tout...

Il s'appuya contre le dossier du banc et regarda le ciel en soupirant, appréciant un instant le soleil sur son visage et admirant les fins nuages sur le fond bleu et magnifique. La douleur s'apaisait encore un peu et bientôt il ne sentirai plus grand chose. Il le savait. Il ne resterait alors plus qu'une jolie marque bleu foncé qui virerai au vert pour finalement disparaitre.Ce genre de collision avec des obstacles plus ou moins dur lui arrivait souvent. Fuyant la réalité il regardait souvent là où il ne fallait pas et surtout pas où il mettait les pieds.
De nouveau apaisé, il se reporta sur la demoiselle. Elle avait quitté ses élégantes chaussures pour de belles basket dont une pas encore terminé d'être lassée. Cela ne le choqua pas le moins du monde lui, même au regard du reste de sa tenue toujours aussi étriquée... Après tout il n'aurait pas eu grand chose à dire avec son pull détendu et ses basket encadrant son pantalon trop large. Il n'était même pas bien coiffé et ses lunettes étaient de travers... Un vrai plouc. S'il n'avait pas eu cette carrure, cette démarche insouciante et surtout cette odeur de propre, les vigiles du capitole ne l'aurait certainement pas laissé passer, le refoulant comme un simple clochard auxquels il ressemblait et qu'ils allaient bientôt devenir. Oui... Il serait bientôt à la rue... Ce soir peut-être même. Il sourit au ciel comme pour lui montrer qu'il n'en avait rien à faire.
Mathéo appuya ses coudes sur ses cuisses et tourna sa tête vers elle.


-Alors? Cette conférence? Vous allez en faire quoi de vos notes?

Il désigna d'un signe de tête le sac aux pieds de la jeune fille dont le calepin dépassait légèrement.

-Simple curiosité, ne vous inquiétez pas. Comme vous l'avez dit, je pourrai très bien être un anti-mutant mais je peux très bien être un humain.. Ou même un mutant... Après tout, qu'est-ce qui m'en empêcherai? Je suis peut-être même un de ces "X-Men" que vous affectionnez tant...

Il lui sourit de plus belle puis regarda le parterre de fleur devant eux. Il marqua une légère pose mais ne la laissa pour autant pas répondre.


-Oh ne répondez pas! ce serait trop facile. Si j'étais un anti-mutant je pourrai très bien vous tendre un piège grossier pour tenter de déterminer votre identité... Si vous êtes un X-Men, vous m'auriez sauté dessus en me soutenant que vous ne m'aviez jamais vu à l'institut Charles Xavier... Si j'étais un humain je pourrais vous dénoncer et si je ne le faisais pas, à quoi cela me servirait-il de découvrir de quel côté vous vous trouvais?

Il regarda une tulipe un instant l'air pensif puis étouffa un pouffement de rire, laissant tomber sa tête.

-Je vous demande pardon pour ces élucubrations... Je suis fatigué et nous sommes dans une période sombres pour tous, humains et mutants réunis... Je me pose trop de questions certainement... Oublions ça; Je ne cherche pas à savoir qui vous êtes mais seulement à discuter de ce que je viens d'entendre dans ce bâtiment. Je vous en prie, faites attention à rester anonyme et à en prendre l'habitude... Ce serait dommage qu'à l'âge d'aller au lycée vous ne puissiez déjà plus vivre comme vous l'entendez...

Il se redressa et s'appuya de nouveau au dossier, passant cette fois les deux bras par dessus la pierre et posant son tibia douloureux au dessus de son genoux sur l'autre jambe.

-Si je vous dérange avec mon discourt de papa poule gâteux dites le s'il vous plait. J'ai un train pour New York plus tôt que celui que j'avais prévu et si je vous suis indésirable je peux toujours l'attraper en me dépêchant.

Il avait dit ça en fixant une horloge assez lointaine mais encore visible tout de même pour ne pas révéler son pouvoir à sa voisine au cas où elle aurait remarqué quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 16 Juin - 18:10

Kitty se mise à sourire en voyant le regard de l'homme vogué entre son doigt et le tibia qu'il pointait. La façon dont il se redressa était tout aussi amusante sans pourtant avoir lieu de se moquer. C'était... Heu... C'était mignon en fait. En tout cas, la jeune fille fut soulagée d'apprendre qu'il n'avait rien de grave et que la douleur se dissipait déjà. Un simple mauvais coup qui faisait mal sur l'instant et qui ne laisserait qu'une marque temporaire. Kitty se mise à hocher la tete dans son eternel petit sourire aux coins des lèvres.

"Tant mieux alors" Elle s'inetrrogea une seconde sur ce qu'elle venait de dire avait de reprendre rapidement "Enfin, pas tant mieux que vous vous soyez fait mal, mais que ce soit pas grave, hein ?"

Elle baissa le regard en secouant doucement la tête, l'air de se traiter d'imbécile profonde. C'était vraiment une sale manie de ne pas savoir si elle savait se faire comprendre ou pas, de ne pas savoir reflechir avant de parler dans certaine situation pour pas que ses phrases puissent avoir plusieurs significations possibles. Enfin bref, l'homme profita du soleil un court instant avant de reporter son regard sur elle, ou sur ses chaussures. Ce qui rapella à la jeune fille qu'elle n'avait pas fini de lasser la dernière. Elle nota donc mentalement de le faire avant de se decider à partir et de se retammer lamentablement en se prenant les pieds dans un lacet anarchique qui aurait décidé d'en faire qu'à sa tête.

C'est quand il parla des notes qu'elle avait prise qu'elle porta son regard sur le sac. Elle n'avait pas lieu de sauter dessus pour enfoncer un peu plus ses notes étant données qu'elle 'navait fait que reporter les dires que l'homme avait entendu lors de la conférence. L'étudiante porta un regard interrogateur à l'homme en se demandant le pourquoi de cette question, mais il semblait l'avoir deviné car il donna bien vite les raisons de cette question... Simple curiosité. Kitty se mise à sourire. S'en suis une tirade sur le fait qu'il pouvait très bien être x-men, mutant isolé, humain ou anti-mutant. Pour ce qui était du fait d'être un x-men, Kitty avait acquis la certitude que c'était faux, elle trainait depuis bien assez longtemps dans l'intitut pour reconnaitre une personne qui s'y trouverait. Mais elle n'ajouta rien sur ce fait, et de toute façon il lui demanda également de ne rien dire. Une longue tirade pour dire qu'il n'avait pas lieu de savoir qui elle était ou ce que lui était. Et Kitty eu bien du mal à retenir un gentil petit rire.

L'homme finit tout de même par s'excuser en expliquant qu'il souhaitait simplement parler de ce qu'il avait entendu aujourd'hui. Il ajouta aussi qu'elle devait prendre l'habitude à être anonyme pour demeurer un minimum libre. Elle se mise à sourire à nouveau. La liberté était une notion assez relative en fait, elle n'etait aps convaincue de vivre sa vie comme elle l'entendait, mais faisait simplement en sorte qu'elle se passe de la meilleure manière qu'elle souhaitait. Enfin bref, le debat n'était pas à la philosophie, alors elle le laissa finir avant de pouvoir prendre la parole à son tour. Il prit le parti de finir sur le fait qu'il avait un train un peu plus tôt et qu'il pouvait le prendre si jamais il était trop ennuyant aux oreilles de Kitty. Cette dernière jeta un coup d'oeil sur la pendule, et bien qu'elle du plisser les yeux pour bien definir l'heure, elle ne trouva rien de bien particulier au fait que lui l'ai fait. Une avait un super bonne vue, en même temps, il portait aussi des lunettes pour ameliorer cette derniere, alors était-ce vraiment etonnant ?


"Je m'en voudrai de vous faire courir pour avoir un train, en vue du coup que vous venez de recevoir. Du coup, je peux affirmer que vous ne me derangez pas et cela, qui que vous soyez."

Elle posa son regard sur lui en souriant pour montrer qu'il ne la derangeait absolument pas. Kitty n'avait jamais été contre une discusion que un sujet donné, et même si celui ci portait sur l'avenir peut brillant qu'attendait les mutants. Bien au contraire. elle se trouva même interloquée par le fait qu'il ne veuille pas savoir ce qu'elle était. C'était un peu ce que tout le monde voulait savoir pour savoir si on peut ou non parler à telle ou telle personne: Mutant ou pas mutant ? Humains pour mutant ou anti-mutant ? Mutant de chez charles ou de chez magneto ? Les gens trouvaient qu'ils fallaient absolument se rassembler et parler à ceux du même groupe qu'eux. Enfin bref, elle appréciait aussi de pouvoir parler à quelqu'un sans avoir son statut detaillé de A à Z. Elle tendit la main vers son interlocuteur.

"Je m'apelle Katherine, j'espère que vos paroles n'excluait pas le fait de donner au moins un prénom." D'un signe de tête elle designa son sac avec ses notes prises "Je suis en stage pour le new Times, et je dois rendre un article sur la conférence d'aujourd'hui. Ho, bien sur il ne sera jamais publier, mais c'est un de ses exercices sur lesquels des profs trouvent interessant de juger et noter les jeunes." Puis dans un brin d'humour "Bien evidement si vous êtes un x-men, je voudrai bien une interwiew pour que ma note augmente considérablement, enfin si on me prend pas pour une folle."

Elle n'essayait pas de savoir ce qu'il était, et encore moins de se positionné dans un des groupes. En tout cas, c'est ce que laisser sous entendre son ton amusé, et elle esprait que ce soit prit de cette manière. Elle se mise donc à poursuivre d'un ton un peu plus serieux.

"Je n'ai rien contre le fait de discutter sur ce qui vient d'être dit. Mais cela impliquerait surement une prise de position qui irait à l'encombre de votre demande de ne pas devoiler de quel coté je peux eventuellement me positionner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mar 17 Juin - 1:07

Cette fille était tordante. Elle n'arrêtait pas de s'excuser alors que rien ne pouvait le froisser lui... Pour oser s'habiller comme ça, il fallait savoir accuser les railleries... Alors qu'étaient donc ces quelques malheureux mots mal agencés face à des insultes à foison qu'il se prenait dans le dos depuis bien plus longtemps que le temps qui s'était écoulait depuis qu'elle avait appris à parler.

Elle était bien étudiante à l'écoute de ces nouvelles paroles. Les profs avaient parfois de biens bizarres méthodes de travail se dit Mathéo. Envoyer une gamine d'une quinzaine d'années à une conférence du capitole... La pauvre... En tout cas, elle avait eu l'air d'apprécier et il en conclu donc que le professeur devait bien la connaitre cette Katherine. Mathéo était entrain de se replonger dans ses souvenirs d'étudiant et cela ne pouvait pas durer longtemps. Il n'aimait pas ça et il trouvait toujours un élément perturbateur facile qui le tirait sans faute de ce genre de recoin de sa mémoire. Cette fois ce fut la main de la jeune fille. Il venait de la remarquer alors que ça devait faire un petit moment qu'elle la tendait.
Mathéo souriait de plus belle. Elle l'écoutait bien alors qu'elle venait de le rencontrer..; Il en fut un peu fier et un peu inquiêt... Fier d'apprendre que malgré cette allure dégeanté qu'il arborait, on arrivait encore à le prendre au sérieux; inquiêt pour elle en se demandant si elle n'était aps un peu trop influençable.


-O.K.! Moi c'est Mathéo. Tu peux m'appeler Mat'... heu... Kat'...?

Il lui sera enfin la main en souriant alors que ces paroles sortaient de sa bouche. Son champs de vision lui permit de voir sans problème qu'il n'y avait personne à proximité.

-On va régler le problème rapidement : je suis un mutant sans aucun réel point de vue politique et ne cherchait ici qu'à trouver une voix... Chose que je n'ai pas réussit à faire malheureusement.

Il avait dit ça en regardant un point invisible d'où il pouvait voir presque la totalité des gens un peu trop près d'eux pour voir s'ils ne s'approchaient pas grâce à ses yeux de mutant.
Il reposa son regard sur la jeune fille, un sourire plus décontracté qu'à l'instant sur les lèvres.


-Lorsqu'une jeune fille encore un brin ingénue ose affronter un politicien en pleine assemblée on devrait pouvoir oser lui faire confiance sans trop hésiter lorsqu'elle défend votre situation, non? Si ce n'est pas le cas tant pis. Je n'ai pas grand chose à perdre... Pour vous enfuir c'est le moment. Un mutant est classé comme dangereux désormais vous savez?

Son air amusé ne le quitta pas de toute sa tirade. Oh qu'il aimait ça pouvoir se la jouer un peu! Pour une fois qu'il pouvait en mettre plein la vue à quelqu'un, lui, le pauvre sans emploie et bientôt clochard... Cette pauvre petite n'avait pas grand chose à craindre mais il ne comptait pas vraiment sur ce point. il voulait lui montrer qu'un aveux pouvait entrainer de grandes conséquences et qu'elle ne s'en tirerai pas toujours aussi facilement que tant tôt. tous ses grands airs avait une espèce de gravité dans le fond et il avait bien pesé les dangers avant d'avouer ce qu'il venait de dire. Il espéra qu'elle s'en rendrait compte et y penserai la prochaine fois.

Entre mutants, il fallait au moins communiquer à ses cadets les quelques stratagèmes sociales que l'on avait appris au cours de sa vie... Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mar 17 Juin - 3:37

Bien sûr que l'allure qu'il abordait n'était pas commune, bien au contraire. Mais Kitty n'y prétait pas vraiment d'attention. Elle était intimement convaincue que le principal problème de l'humanité était les préjugés et la crainte que pouvait apporter des gens différents. Ces différences allant de la couleur de peau, du statut social, des gènes, et d'un choix vestimentaire peut orthodoxe. Alors, il aurait été bien mal aviser pour elle de tourner le dos a ce type, et de penser qu'il ne pouvait pas avoir une discusion censée vu que sa tenue laissait sous entendre une attitude 'j'men foutisme'. De toute façon, c'était pas vraiment son genre de tourner le dos à quelqu'un alors qu'il venait lui parler. Enfin tout dependait de la manière dont on lui parlait. gentille, mais pas totallement c*nne pour autant. Ce trait de caractère la faisait souvent passé pour une fille naïve aux tendances utopiques, mais ça elle s'en contre foutait royalement du moment qu'elle s'y retrouvait.

Il mit un certain temps a tendre sa main, à son tour. Ce qui eu pour réaction de faire sourire la jeune fille. Elle le trouvait reveur. En tout cas, assez pour se prendre un coup dans le tibia et pour ne pas voir tout de suite que quelqu'un lui tend la main. Elle hocha la tête dans un léger "enchanté" quand il annonça son nom. Et finit par approuver le diminutif de kat', bien qu'habitué à Kitty. Mais, loin d'elle l'idée de se formaliser pour un surnom, puis ça changeait au moins . De son côté, Math' ça lui convenait parfaitement. Quoiqu'il en soit elle perdit bien vite son sourire pour afficher une mine carrement perplexe à la suite des paroles de l'homme. Il venait d'annoncer directement qu'il était un mutant. Sa première réaction fut de regarder autour d'elle, mais personne ne semblait être dans les parages. Elle se tourna à nouveau vers lui se demandant pourquoi il venait de lui dire cela !

La première chose qui lui venait à l'esprit était le fait que ce type se foutait royalement d'elle. Aucun mutant ne prendrai le partit de dire ce qu'il était à la première personne venue. Surtout quand cette dernière s'annonce comme journaliste pour un magasine. Il n'y avait pas plus dangereux comme révélation. les seuls capables de faire ce genre de chose étaient ceux qui était sous le couvert de Magnéto, qui eux revendiquaient leurs status de mutant sans la moindre gène. C'est pour la première fois qu'une lueur inquiéte traversa le regard de la jeune mutante. Une réaction qui lui fit réfléchir à deux fois à la proposition de fuir. cela semblait être une sage decision, et surtout une decision plus sûr ne sachant pas réellement à qui elle pouvait avoir à faire. Mais la raison et l'insoucience de l'age était souvent en conflit perpétuel dans son esprit.


"Lorsque qu'une personne vous annonce de but en blanc que c'est un mutant, je reste tout de même septique sur le fait de devoir lui faire confiance !"

Elle avait reprit cette phrase sur le même temps que sa question sur le fait qu'elle s'était exprimée face au politicien. Defendre le point de vue des mutants et annoncer qu'on l'était était une chose bien différente. Une chose qu'elle ne comprenait pas vraiment. Bien sur, elle aimerait que les gens puissent afficher clairement ce qu'ils sont, mais pour le moment ce n'était pas le cas, alors pourquoi lui le fasait ? Simplement parce qu'elle avait defendu un point vue mutant à la conférence ? c'était un peu léger comme raison.

"Une prise de position ou de defense lors d'une coférence ne constitut pas, selon moi, une preuve suffisante de confiance. Surtout quand j'annonce que je suis stagiaire pour le New York Times. Vous imaginez le scoop que je crois detenir en me disant ça ? Vous êtes le premier a dire que les mutants sont classés comme dangereux et implictement que les gens sans dans une optique de peur. je connais votre visage, j'ai un prenom qu'il doit vrai ou faux, il me sera facile de faire faire un portrait robot et de demander une publication dans le journal. Vous savez combien ca vaux se genre d'info ? les gens prendront pas la peine de verifier ce que je dit ou pas, ils vous chercheront et quand ils vous trouverons, je ne suis toujours pas convaincue qu'il prendront la peine de verifier votre statut."

Sa voix n'avait pas été menacante, et encore moins elevée. Elle verifiant regulièrement que personne n'arrivait dans les parages pour pouvoir parler librement. Elle trouvait carrement insoucient de sortir ce genre d'info à la première venue. Cette attitude semblait même la depasser un petit peu. Elle ne contait pas fuir comme il l'avait proposer en souriant, mais elle préférait rester sur ses gardes. Le fait de se devoiler de cette manière ne lui inspirait franchement pas confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mar 17 Juin - 22:56

Mathéo n'arrivait pas à faire disparaitre son sourire. C'était impressionnant de voir comment il pouvait réussir à sourire malgré toutes la gravité des dires de la jeune fille. Il risquait gros en disant une telle chose. Sauf qu'il le savait. Il savait qu'elle ne ferait pas ce qu'elle avait annoncé. Il savait que cette jeune fille n'était pas assez mauvaise pour le dénoncer et tenir toutes ces sombres prédictions.

-Je doute qu'après avoir tenu tête à un homme qui prônait tout ce que vous venez de dire, vous suiviez maintenant ses préceptes. Vous n'aviez pas l'air convaincue à la fin de cette conférence. J'en conclue que vous n'avez pas changé de point de vue, donc que vous me soutenez toujours, moi et mes semblables... Peut-être que vous en faites parti après tout...

Mathéo souriait toujours doucereusement et passa une jambe pliée, celle qui n'avait pas mal de préférence, sur le banc pour mieux se tourner vers la jeune fille.

-Quand j'ai parlé de faire attention à ne pas se dévoiler, je ne voulais pas dire devenir paranoïaque ou renfermé... Je voulais dire faire attention aux personnes avec qui on parlait...

Il écarta les bras pour montrer les gens autour d'eux et vérifia que personne ne se trouvait trop prêt avant de reprendre d'une voix plus basse.

-Ici, par exemple, si je cris que je suis un mutant, je me retrouve demain dans je ne sais quel pétrin... Peut-être même ce soir...

Il ramena ses bras sur sa jambe pliée, un sourire enfantin sur le visage.

-Alors qu'à vous je peux vous faire confiance. On ne défend pas des gens en publique avec un air si impliqué à votre âge sans croire réellement en ce que l'on dit. J'ai confiance en vous jeune demoiselle.

Sur ce il se releva.

-Cependant j'ai peur de trop vous effrayer alors je vais y aller. J'ai déjà beaucoup moins mal.

Il leva le genoux en grimaçant. Il aurait encore un bon moment à attendre sur les banc de la gare avant l'arrivée de son train. La douleur passera bien vite avec le temps et le repos qu'il y trouvera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Xander Hamilton
Modérateur
Neutre de catégorie 4
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 30
Camp + groupe : Le mien
Pouvoirs : Hémokinésie
Date d'inscription : 24/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mer 18 Juin - 13:22

[En réponse à Emma, avec un peu de retard...]

Quand la jeune femme blonde, tout de blanc vêtu s'avança vers lui d'une démarche régalienne, il s'attarda sur ses courbes généreuses et attirantes, remontant le long de ses jambes sans fin, détaillant sa taille de guèpe, sa poitrine voluptueuse, jusqu'à un cou que l'on avait envie de mordre tant il semblait apétissant.
Ses yeux se posèrent enfin dans deux pupilles d'acier, d'un bleu presque blanc, une couleur cristalline, incroyablement pure...
Qui contrastait complètement avec ses propres pupilles, luisantes d'une lueur sanguine malsaine, il n'y avait pas plus souillée comme couleur.

Il eut un sourire à la fois lubrique et amusé, le sourire que pourrait avoir un violeur ou un bourreau. Elle se présenta à lui sous le nom de Frost, Emma Frost. Un nom qui caratérisait bien l'apparence de la jeune femme, une beauté de glace, insensible et indomptable... Une femme comme il allait en avoir besoin. Même s'il ne remportait pas les éléctions, il devait se former une équipe efficace, cela lui permettrait d'être sur plusieurs fronts, et de ridiculiser celui ou celle qui l'aurait doublé sur le siège du pouvoir. Et si jamais il était élu, il convaincrait mieux en présentant une équipe qu'un homme seul.

Il allait lui prendre la main pour y déposer un baiser, quand il vit arriver un petit personnage grasouillet, tout transpirant et gesticulant, lui demandant une audience. Son sourire s'évanouit, et il jeta un regard furieux sur l'intrus, avant de lui répondre d'une voix glaciale, mais calme.


-Je ne donne pas d'audience... Revenez une prochaine fois.

Puis il oublia immédiatement le petit gros pour se tourner à nouveau vers Emma, un sourire à nouveau sur les lèvres. Il la retint alors qu'elle proposait de le laisser à ses affaires. Hors de question qu'il rate une entrevue pour un vulgaire grouillot qui voulait lui déblatérer ses inepties sur la façon de s'y prendre en politique. Il savait ce qu'il devait faire, il n'avait besoin de personne pour lui monter la voie.
Il attrapa au vol la main de la jeune femme et y déposa enfin un baiser, le contact de cette peau douce lui éléctrisa les sens, elle était sensuelle jusqu'au bout des ongles.


-Ne partez pas... Je suis libre et tout à vous. Si vous vouliez bien me suivre dans mon bureau, nous pourrions discuter de votre avenir au sein du gouvernement. Etre l'associé d'un député n'est pas sans avantages...

Il sourit de plus belles, dévoilant ses dents blanches immaculés. Il allait avoir besoin de tous ses jokers pour la convaincre, mais il n'entendait pas qu'elle lui oppose un refus, au final. Elle serait dans son camp, où elle serait son ennemie, c'était aussi simple que ça. Il n'y avait pas de place pour une vision autre que manichéenne, les nuances de gris importent peu, puisqu'elles ne sont que des nuances, Noir ou blanc, voilà les deux seuls couleurs qui pouvait être acceptables...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Pryde
Elève X-men expérimenté de catégorie 3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 32
Camp + groupe : x-men
Pouvoirs : Traverse la matière
Date d'inscription : 31/05/2008

Mutant life
Métier: etudiante à l'institut
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Mer 18 Juin - 19:33

L'idée qui traversa l'esprit de la jeune fille, fut que ce type était complêtement inconscient. C'est vrai quoi ! Il venait de se dévoiler, elle lui annonçait que cela était franchement dangereux comme revélation. Et lui... Lui, il continuait de sourire. Ce qui l'amena sur une deuxième théorie. Dire qu'on est mutant n'est pas forcement quelque chose de sur et certain. Les mutants s'annonçait souvent en tant qu'humains, alors le contraire devait forcement etre possible. Un raisonnement qui la dépassait un peu car elle ne comprenait pas qu'on puisse agir dans ce sens. Dire qu'on est mutant, alors que c'est un statut dangereux, sans l'être vraiment tenait vraiment de l'inconscience pur et simple. Sauf que, l'homme avait peut être une tenue qui sortait de l'ordinaire, il était peut être complêtement a part dans on genre, mais en aucun cas il avait l'air totalement félé ! Ce qui laissait suposer qu'il n'avait pas mentit. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi il l'avait dit !

Il apporta tout de même une raison à cette révélation. Il expliqua qu'après le discours qu'elle avait tenue à Hamilton, il était fort propable qu'elle soit du coté des mutants, voir même qu'elle en fasse partie. D'accord, c'était franchement pas faux. Mais la raison restait tout de même peut recevable. Le gouvernement était vraiment prêt à plein de choses et pour y arriver, il pouvait mettre le pire des stratagème en place. Une situation qui pouvait être verifié par de nombreux evenements, qu'il reste inutil de preciser encore et encore. Bref, cela pouvait tout à fait être une idée fumante que de balancer une personne pronant un discours pro-mutant, pour ensuite voir si il y avait des retomber. Le raisonnement était peut être poussé à l'extreme, mais Kitty avait apprit à se mefier depuis pas mal de temps maintenant. Une descente dans une ecole d'adolescents -mutant, certes- avait bien été approuvée quelques années auparavent. Alors pourquoi cette methode serait elle vraiment hors propos ?

Paranoïaque ou renfermé ?! Kitty ne se voyait pas vraiment dans ces adjectifs. Elle était surement un peu des deux dans le fond, mais c'était du à la mefiance qu'elle avait acquis suite aux incidents qu'elle avait vécu. Mais elle était loin d'etre renfermée, bien au contraire. Et elle croyait trop à la bonne nature de l'individu pour etre totalement paranoïaque. Un point qui meritait peut être d'etre revue. Mais elle était jeune et utopiste, ce trait de caractère allait peut être s'arranger avec l'age... Ou pas... Il fit une demonstration des ses paroles en ouvrant le sbras pour designer les gens aux alentours, pour finir sur le fait qu'il faisait confiance à Kitty. Son jeune age semblait être une raison particulièrement interessante. Avoir des idées aussi arretés à cette age, montrait apparemment une certaine implication qui laissait place à une certaine confiance. L'adolescente se mise à sourire un peu timidement à cause de ces paroles. Dans le fond elle devait s'en sentir un peu flattée, même si elle ne trouvait pas que cela soit si exeptionnel que cela. Enfin bref.

Mais avant qu'elle n'est pu trouver quelque chose à re dire, l'homme se releva. Il prétexta qu'il devait surement trop l'effrayer pour rester. Kitty eu un leger hochement de tête interrogateur et surpris. Qu'est ce qui lui faisait dire cela ? Elle ne comprenait peut etre pas les raisons qui l'avait poussé à lui dire qu'il était mutant, mais elle trouvait tout de même interessant d'essayer de comprendre ce point de vue. Un point de vue qui finalement pouvait se comprendre avec les raisons qu'il venait de fournir. La légère grimace qu'il fit, n'echappa pas vraiment à Kitty qui 'lavait regarder se relever.


"Attendez !"

Elle se releva, sans faire le moindre pas. Dans la foulée, elle attrapa son sac contenant ses notes et reporta rapidement son attention sur l'homme. L'étudiante trouvait dommage que la discusion se finise de cette manière. Et si elle avait été effrayé, cela n'avait pas durer bien longtemps, juste le temps d'ecarter l'hypothèse que ce soit un confrériste. Peut être que finalement, elle avait trouvé le raisonnement convainquant, même si elle ne se serait pas arreter à si peu, pour elle même.

"Je suis désolé si je vous ai laissé penser que j'était effrayer ou un truc dans le genre. C'est vraiment pas le cas, je suis juste surprise que quelqu'un puisse annoncer de telle chose. c'est pas tous les jours qu'on croise une personne qui vous balance cela aussi rapidement et sans préavis. En réalité je trouve tout ça assez interessant."

Le ton s'étant fait un plus élevé, elle n'avait rien dit qui puisse être compremettant pour qui que ce soit. Une précaution qu'elle avait prise après s'être assuré que, de toute façon, personne n'était assez proche pour faire attention à ce qu'elle pouvait dire. Kitty n'avait toujours pas fait le moindre pas, et c'était heureusement pour elle. En effet, cette dernière avait oublier de finir d'attacher son dernier lacet, qui était venue se caller sous l'autre pied. Moralité, au premier pas s'en suivrait un déséquilibre important qui entrainerait surement une chute. Mais ça, elle n'en avait pas conscience pour le moment. Elle avait simplement son regard braqué sur l'homme avec un sourire sur les coin des lèvres.

"J'ai un train à prendre aussi, alors peut etre que je pourrai faire le trajet avec vous ? Enfin sauf si ça vous derange bien evidement !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Mathéo Flakser
Neutre de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Camp + groupe : neutre
Pouvoirs : vue ultra développée/vitesse accrue
Date d'inscription : 11/05/2008

Mutant life
Métier: sans emploi
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   Lun 23 Juin - 23:54

Mathéo appuya légèrement sur sa jambe pour commencer à s'habituer à la douleur. Alors qu'il allait s'élancer d'un pas certainement boiteux mais décidé, la voix de la jeune fille se fit de nouveau entendre. Il n'était pas réellement surpris du fait qu'elle veuille le suivre. En effet, il avait la fâcheuse tendance à devenir bien vite attachant le Mat'... C'était pas toujours un problème mais c'était surtout amusant pour lui qui trouvait en cette attirance une certaine forme d'intérêt de sa personne... Chose dont il avait bien souvent manqué durant sa vie. Elle était perplexe et il le comprenait tout à fait. Lorsqu'on cherche à être hors norme, on s'attend à être regardé bizarrement de temps en temps. elle lui demandait de l'accompagner jusqu'à la gare et cela ne lui posa pas de problème morale majeur. Accompagner une jeune fille sans défense dans les rues de Washington lui sembla une occupation caritative assez prometteuse. Et puis il pourrait peut-être en apprendre plus sur cette jeune fille. Elle semblait se méfier quelque peu de lui tout en voulant en apprendre plus sur lui... c'est le sentiment qui lui parvenait. Il en sourit encore un peu et accepta de l'accompagner, heureux qu'elle ai écouté ses mises en garde et conseils sociales.

-Allons y alors mademoiselle Kat. Le train part dans peu de temps.

Il fit un pas, encaissant sans broncher la douleur peu puissante qui lui mordit le tibia avant d'en enchainer d'autres. Cette fois-ci c'était sûr, il aurait un beau bleu demain. Ils avaient une bonne demi-heure mais Mathéo pourrai peut-être payer un taxi... Il fouilla dans sa poche et reconnu quelques pièce et deux trois billets... Ses dernières ressources pécuniaires... Très bien, il devait largement y avoir de quoi payer un simple taxi et un billet de train.


[HRP]Vraiment désolé pour la petite taille du post... Je vous ai peut-être habitué à mieux mais je n'ai pas eu d'inspiration sur ce coup là...[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/acceptation-de-vos-personnages
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrôle et Domination [Libre, n'hésitez pas à venir nombreux]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Merci aux nouveau inscrits de venir se présenter!
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [WIDGET] EXTENDED CONTROLS : contrôler votre smartphone rapidement[Payant]
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: Washington :: Capitole-
Sauter vers: