AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fracassante Cassie....[LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Lun 5 Mai - 20:47

Tel un Ghost Rider sur sa moto, Cassie filait à vive allure à travers les rues de New-York, prenant un malin plaisir à slalomer entre les voitures qui n'hésitaient pas à klaxoner sur son passage. Mais que lui importait ce bruit inutile, elle ne se retournait même pas ni ne faisait un seul geste en leur direction, ce qu'elle voulait, s'était profiter de la vitesse et des nouvelles sensations que sa nouvelle moto au couleur sombre, lui procurait. Depuis peu, Cassandra s'était ralliée du côté sombre de la force, elle se demandait sans cesse si elle avait fait le bon choix. Mais chaques jours qui passent, quand elle regarde au dehors, quand elle voit le comportement des gens elle se rassure et se dit que croire en des idéaux de paix n'est vraiment qu'une p*tain d'utopie que seuls les naïfs d'esprit peuvent encore déblatérer.

Dans sa vie, Ballistic n'a que trois amours. Le bitume, l'alcool et la nicotine. Et après avoir roulé des heures, il est temps pour elle de trouver un bar sympa lui offrant la meilleure bière que l'on puisse trouver dans cet état. Cassie est une femme qui ne reste pas en place. Impossible pour elle de rester plus d'un mois dans le même état. Le mois dernier elle se trouvait au Texas, que faisait-elle dans un pays de Cow-boys ? Ca, elle seul le sait. Quoiqu'il en soit, le mois dernier, c'était y a à peine quelques jours. Passer des grands espaces désertiques à la ville sophistiquée, n'est, pour Cassie que quelques minutes d'adaptaion, pour elle, le territoire que représente les Etats-Unis, n'est qu'une immense jungle. Enfin bref.

Ce n'est pas la première fois que Ballistic met les pieds à New-York et, à chacune de ses visites, dès le premier jour de son arrivée, elle s'empresse de se diriger vers son bar favoris. Un pub irlandais de la 13 ème avenue. A vrai dire, elle n'en a jamais vraiment visité d'autres. Non loin de ce bar, on peut déjà entendre les vrombissement du moteur de sa cylindrée, grillant les feux tricolores et évitant de peu quelques accidents, il est temps pour elle d'arriver à destination. Arrivée qui ne se fait ni dans la douceur ni dans la discrétion. Un magnifique dérapage contrôlé tout en beauté dans un leger demi-tour en plein milieu de l'avenue pour se garer devant ledit bar.

Coupant le contact de sa moto et enlevant son casque, Cassie secoue légèrement la tête afin de remettre ses longs cheveux noirs en place. Casque sous le bras, elle pousse les portes du bar, comme elle pousserait les portes d'un saloon, sans un regard pour l'assemblée présente dans ce trou, elle se dirige prestement vers le comptoir. Ses pas laissent quelques trainées de poussières, un cliqueti métallique les accompagnant. Vêtue de noir de pied en cape, jean, débardeur noir et veste en cuir, elle pose son casque sur la tabouret d'à côté, et hèle le barman, afin d'obtenir son elixir.


" Une bière, barman !"

Plongeant sa main dans sa poche, elle sort un paquet de cigarette "Red Apple", coince une clope entre ses lèvres et l'allume grâce à allumette. Pour se mettre plus à l'aise, elle ôte sa veste en cuir, laissant ses bras dénudés où apparraissent quelques cicatrices, tantôt vieilles, tantôt toutes fraîches et surtout... son bras droit cybernétique, attisant le regard et la méfiance des autres.


Dernière édition par Ballistic le Lun 5 Mai - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Lun 5 Mai - 21:45

"J'en ai ma claque!"
La voix résonna dans la cabane du contremaître, tout comme le bruit mat des deux mains de James sur son bureau. Le regard bleu, pénétrant, fixé dans celui du petit gros qui lui servait de chef, James bouillonnait. La vie de chantier, c'était pas terrible, mais ça payait et puis ça restait supportable.
Enfin supportable, ça dépendait, depuis que ce type était contremaître sur le chantier, Kronos n'avait eu que des emmerdes. Non seulement letype ne lui lâchait pas la grappe, le suivant sur tout le terrain, observant ses moindres faits et gestes, mais en plus, il lui déduisait tout et n'importe quoi de son salaire, le moindre clou gaspillé, le moindre outil légèrement abîmé.
Trois mois... Il avait tenu trois mois sans broncher, sans élever une seule fois la voix, sans protester. Mais là, c'en était trop! Le type se foutait ouvertement de lui, et d'autres ouvriers s'y mettait. James les aurait bien corrigé, mais il évitait de faire trop démonstration de son pouvoir en publique. Il préférait garder un peu d'anonymat sur sa condition, c'est plus pratique pour trouver un boulot et pour plein d'autres choses aussi.


Le contremaître suait à grosses gouttes. Il était de ceux qui se cachent derrière leur titre, et n'hésite pas à en abuser, mais qui sont totalement désemparés et incompétent quand grogne la révolte. Et James avait beau ne pas être très grand ni très costaud, il pouvait tout de même être impressionnant quand il était en colère. Et puis le contremaître avait un mauvais pressentiment, comme l'idée d'une bombe à retardement...
Il se resaisit pourtant, tentant de faire bonne figure, et réussit même à lancer un sourire narquois et dédaigneux au mutant.


"Moi aussi j'en ai ma claque, figures-toi! J'en ai ma claque de te voir gaspiller ou abîmer du matos, et d'avoir en plus l'audace de venir te plaindre. C'est toi le fautif dans l'histoire..."

James serra les poings, il serrait si fort que ses jointures blanchirent. Un rictus haineux se dessina peu à peu sur son visage, au fur et à mesure que la sauce montait. Ce petit gros avait le chic pour lui taper sur le système, et en plus il osait encore se foutre de lui...
S'il ne s'arrêtait pas rapidement, il allait le payer.


"Tout ce que je demande, c'est de pouvoir travailler tranquille, et de gagner mon salaire entier. J'apprécierai aussi que vous cessiez de me compter le moindre impact sur un marteau ou la moindre vis vrillée. J'ai un loyer à payer..."

Il avait dit tout cela les dents serré, comme si chaque mot lui coûtait. Ses yeux lançaient des éclairs. Et le contremaître sentit la tempête venir, car il effaça son sourire.
Ce n'est pas pour autant qu'il lâcha le morceau, entêté et borné qu'il était, l'idée de faiblir devant l'un de ses ouvriers lui était insupportable. Il en allait de sa réputation sur tout le chantier.


"Moi aussi j'ai un loyer à payer. Et j'ai une famille aussi, moi."

C'était le mot de trop. La famille, c'était un sujet qu'il ne fallait pas évoquer avec Kronos, c'était souvent le déclencheur de sa colère. Et cette fois-ci ne fit pas exception. Il colla son poing sur le nez du contremaître, à une vitesse stupéfiante.
En réalité, il avait utilisé son pouvoir pour accélérer son mouvement, lui faisant prendre de la puissance.
Le contremaître tomba en arrière, avec sa chaise, et resta allongé sur le sol. Son nez saignait abondamment, et il semblait inconscient.
Le rictus de James ne se disspia pas pour autant, et il quitta la cabane à grandes enjambées, le souffle court.

Il passa par le vestiaire, et se changea, laissant son bleu de travail et son casque sur place, et récupérant ses habits civils, ses pumas, un jean's bleu foncé, un chemise bleue marine et sa veste en cuir.
Il quitta le chantier sans se retourner, de toute façon, il était viré...
Il avait la gorge sèche, et il lui vint l'idée d'apaiser un peu la sècheresse avec une bonne bière. Il connaissait un pub irlandais pas très loin du chantier, les ouvriers s'y retrouvaient souvent après le boulot.


Quand il pénétra dans le bar, la fumée le prit à la gorge, et accentua la sécheresse qui y régnait. Il s'approcha rapidement du comptoir et s'intalla à côté d'une superbe créature tout de cuir et noir vêtue. Il devait bien avouer que la jeune femme était très jolie, et sa dégaine trahissait une attitude assez garçonne. Une dure à cuir...
Mais par-dessus tout, ce qui l'intrigua, ce fut le bras robotique qu'elle dévoilait en partie...
Quand la bière qu'il avait commandé arriva, il en but une longue gorgée, qui en plus de le déslatérer, le calma un peu.
Il osa enfin s'adresser à la jeune femme.


"Sympa votre ouvre-boîte intégré..." Dit-il en faisant un signe de tête vers le bras cybernétique. "Ca doit être pratique au camping."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Lun 5 Mai - 22:48

Que lui importait le regard des autres ? Que dalle. Cassandra attrapa son verre aussitôt que celui-ci fut posé sous son nez. Elle bu une longue gorgée et le reposa sans douceur sur le zinc. Sa clope fumée à la vite, elle écrasa son mégot dans un cendar non loin d'elle, piqué à son voisin en réalité. Elle se retourna vers l'assemblée. C'était un p'tit bar, du genre convivial, les jeunes aimaient se retrouver là pour parler autour d'un verre ou bien pour faire une partie de billard à l'étage du dessus et blablabla.

Bref, un bar comme un autre en soit. Puis, un type pénètre dans ledit bar, avançant d'un pas préssé vers le comptoir pour venir poser son popotin sur un tabouret juste à ses côtés. Elle en profita, et cela non sans culot, pour matter de haut en bas ce mystérieux jeune homme. Plutôt beau gosse y a pas à dire, un peu jeunot peut-être. Il se commande une bière, en bu une rasade avant d'apostropher Ballistic de façon, incongrue. Ce à quoi elle répondit, en se tournant légèrement de son côté tout en esquissant un léger rictus répprobateur.

" Ouvre boite ? Camping ? Hein..."

J'attrape une nouvelle fois mon verre le vidant d'une traite tout en plantant un regard noir dans celui de mon interlocuteur.

"Tu veux tâter de l'ouvre boite peut-être ? Histoire de voir que pour ta prochaine partie de pêche, il fonctionne à merveille pour accompagner ta morue de petit-pois ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mar 6 Mai - 0:18

Kronos accusa le coup. Il se doutait que la nana n'aurait aucun humour. A croire que ses implants éléctroniques lui avaient grillé les zigomatiques...
En même temps, il se doutait bien que sa vanne passerait difficilement, il aurait pu trouver mieux comme entrée en matière.

Devant les menaces de la jeune femme, il ne fut nullement impressionné, le nombre de fois où on l'avait menacé, et le nombre de fois où finalement c'est lui qui avait eut le dernier mot...
Il sourit, amusé, et finit même par partir dans un éclat de rire qui se noya dans le bruit ambiant.
En tout cas, comme il s'en doutait, elle avait du caractère et la réplique facile. Elle lui faisait un peu penser à sa grande soeur, pas physiquement, mais dans l'attitude. Enfin à sa grande soeur avant qu'elle ne le renie et le traite comme un monstre.
Il effaça se souvenir de sa mémoire et but une autre longue gorgée de sa bière, une Guiness. Après tout, quoi de plus normal dans un bar irlandais que de boire de la Guiness. C'est comme ça qu'on finit par se faire bien voir du patron irlandais pure souche, et qu'on se fait offrir des verres...
Une techniques qui avait déjà fait ses preuves!

Il observa la femme mi-robot mi-humaine, le bras cybernétique ne lui enlevait pas de son charme, au contraire. On pouvait même trouver qu'il donnait une impression de force et de puissance, ce qui n'était pas pour déplaire au mutant, il aimait mater les forts et les puissants.
Quand il s'adressa à nouveau à elle, se fut sur un ton décontracté, qui laissait clairement entendre qu'il avait complètement occulté les menaces précédemment dites.


"Puisqu'on se tutoie... Moi c'est James. Et toi? Je vais t'éviter le surnom de Robocop, je crois que t'apprécies pas vraiment l'humour..."

Il lui tendit une main franche. Si elle tentait de lui briser les os avec son bras metallique, il pourrait toujours arrêter le temps autour de sa main, pour la dégager. C'était pratique quand même ce pouvoir, ça évitait tout un tas de situations dangereuses et douloureuses.

"J'adore ton cuir, au passage..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mar 6 Mai - 22:39

[Tiens une image de Cassie en "vrai", c'pas un robocop xD http://i43.servimg.com/u/f43/12/23/42/62/balli710.jpg]

Cassie se retourna vers le comptoir et s'assit alors correctement sur son tabouret jouant frénétiquement de son zippo qu'elle avait laissé trainer sur le zinc. Elle regardait son compagnon de comptoir à travers la vitre qui se trouvait juste en face d'elle, vous savez, comme on trouve assez fréquemment dans les bars. Elle le laissa parler un p'tit moment, le temps pour elle de commander une autre bière et de se rallumer une clope. Mine de rien, ce p'tit gars là, il se croit vraiment rigolo ! Alors, histoire de faire plaisir à.. ce dénommé James, puisque c'est ainsi qu'il dit s'appeler, Cassandra esquissa un bref sourire en sa direction, teinté d'hypocrisie.

"Moi c'est Cassandra alias Ballistic et non Robocop."

Ceci dit malgrè son ton un peu froid et distant, Cassie attrapa la main de James et la serra, il pouvait ressentir à travers cette ... euh... poigne de fer, une certaine force et une certaine froideur dû au métal. Il vint ensuite lui faire un compliment sur son cuir. Etrange, il aurait pu la complimenter sur autre chose tout de même.

"
Hmm, merci... C'est d'la top qualité... Mis à part ça le... Clown... Qu'est-ce qui t'amènes dans ce genre d'endroit ? Tu fais quoi dans la vie ? J'suis prête à parier que t'es d'la même espèce que moi, non ? Sinon, tu serais pas venu me parler.."
[Désolée pour la longueur du message, court, j'ai pas l'inspi là =]]


EDIT Malicia : Attention, le nombre de lignes rp minimum complètes est de 10. Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mer 7 Mai - 1:27

Ballistic hein? Drôle de nom pour une nana. Il préférais Cassie, c'était plus féminin et ça ressemblait à peu de chose près à un nom de fruit. De baie, pour être exact, le cassis est une baie...
Il détailla Cassie, il n'était pas certain que le reste ne ressemblait pas au bras, après tout, tout ce qui était couvert était susceptible d'être en métal, l'idée de draguer un robot le freina un peu. Il n'aimait pas vraiment les mauvaises surprises. Du genre de celle que l'on peut avoir au Carnaval de Rio quand on decide de rentrer avec une splendide créature à la plastique de rêve.


"Ballistic, hein? Ca fait pas super féminin... Mais j'aime bien. Enfin je préfère Cassie."

Dans le cas de cette beauté fatale, la plastique de rêve se laissait aisément deviner, mais si c'était pour tomber sur une carapace cybernétique, c'était tout de suite moins attirant.
Quand elle lui serra, le contact froid du métal le fit légèrement frémir, mais la poigne dure prenait sa main comme dans un étau, évitant que cela ne se remarque.
Il devait reconnaître que malgré tout elle était jolie, et qu'elle devait même avoir un an ou deux de plus que lui. Bah, elle était dans sa tranche d'âge, et puis elle l'intriguait.
Elle l'intrigua davantage quand elle lui parla d'espèce, au moins elle était directe. L'idée d'espèce lui paraissait assez péjorative pour les êtres supérieurs qu'ils étaient, ils n'étaient pas de simples animaux, mais des surhommes. Enfin une surfemme dans son cas.


Un sourire énigmatique s'élargit sur le visage de Kronos, alors qu'il se demandait si elle était réellement aussi dure qu'elle semblait le laisser penser.

"On possède un gêne en commun, c'est vrai. De là à nous traiter d'espèce, t'y va un peu fort." Il avait parlé dans un murmure. Non pas qu'il avait peur des humains, mais il aurait apprécié pouvoir encore boire quelques coups à l'oeil avant que le patron commence à le regarder de travers et à rechigner de le servir. Si les mutants étaient rentré dans les moeurs, la discrimination existait encore bel et bien.

"Oubli James, appelles-moi Kronos. De toute façon, c'est sous ce nom-là qu'on me connait ici. La plupart de mes "collègues" sont pas capables de retenir les prénoms normaux. A croire même que ça les énerve si t'as pas ton surnom..."

Il finit sa bière, faisant claquer le cul du verre sur le comptoir au moment de le reposer. Signe rapide et clair qu'il fallait le remplir. C'était comme ça qu'on reconnaissait un habitué, il hélait pas le barman, il lui faisait passer le message en morse.
James chercha le regard de son interlocutrice.


"Dis-moi, Ballistic, t'es de passage à New York, ou c'est pour un moment?"

En une phrase, il venait de lui poser une question et de lui faire comprendre que sa nouveauté se lisait sur son visage. Parler le moins possible mais en faire comprendre le plus possible, c'était comme ça qu'on pouvait communiquer entre mutant sans risquer d'être mal vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Sam 10 Mai - 20:04

Quand j'y pense, c'est pas moi qui ait choisit Ballistic comme surnom, c'est mon ancienne équipe qui est entièrement fautive. Ma foi je leur en veux pas, je crois que Ballistic est assez explicite comme indication de pouvoir. J'aime les armes, je les manipules avec habilité et rapidité, je connais tout sur ces engins là, elles me le rendent bien. Mais j'avoue j'ai quelques difficultés à comprendre n quoi ça sonne pas féminin, c'est pourtant un nom féminin, mais bon, chacun sa vision des choses comme qui dirait.

"Tu m'appelles comme tu veux, hein. Perso, moi aussi je préfère t'appeler James, parce que Kronos, ça fait un peu gros costaud, Dieu vivant... T'as rien de tout ça."

J'esquisse un large sourire, le premier de la journée, le premier depuis très longtemps d'ailleurs, il va pouvoir se féliciter d'avoir réussit à me faire sourire celui-là. Bref. Je détourne mon regard, je m'aperçois que ce bar n'est pas très bondé, mais après tout, nous sommes qu'en plein milieu de l'après midi. J'étais partie pour me recommander une bière, mais j'oublie pas que je dois conduire. Partant dans le vague de mes pensées, j'en oubliait totalement James, qui réagit à mes propos.

"Ouais, c'bien c'que j'ai dis, on est une espèce. Je crois pas y'aller un peu fort d'ailleurs en disant ça, je suis sûre, tu demandes à n'importe quels mutants qui passent et ils te dira qu'il est une espèce à part et blablabla, mais perso, j'ai pas vraiment envie de m'atteler à la tâche de t'raconter ma philosophie de la vie et ma vision de tout ce merdier. Je voudrais pas t'emmerder par ailleurs. "
Contrairement à lui je ne baisse pas le ton, de toute manière, je vais pas rester encore très longtemps dans ce bar, juste le temps de trouver quoi faire et op, adios. Et sur cette affirmation, j'en profite pour reporter mon attention sur mon interlocuteur, approchant quelque peu mon visage du sien et le regardant droit dans les yeux.

"Mais dis donc, t'es un fin observateur toi.... Je suis là pour un moment si ça t'intéresse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Dim 11 Mai - 18:21

Eh ben, elle était pas bien agréable la demoiselle! James faillit s'étouffer avec sa bière quand elle lui fit la remarque de son surnom. Il n'était peut-être pas un gros costaud plein de muscles qui n'existe pas, ni un Titan, mais il pouvait arrêter l'un et l'autre dans leur élan d'un simple regard. Alors il considérait que Kronos n'était pas si mal comme nom.

Il avait lu pas mal de trucs sur la mythologie grecque, et il avait découvert qu'il existait un Cronos et un Chronos, l'un était un Titan, père de Zeus, l'autre un Dieu primordial associé au temps. Comme quoi, à une lettre près, on n'avait pas la même personne.

Kronos ne fit pourtant aucune remarque, car il constata qu'il arrivait tout de même à faire sourire la jeune femme. Comme quoi, tout n'était pas perdu. Il continua à boire sa bière, un peucomme s'il occupait sa bouche pour ne pas qu'elle parle.
Il était d'accord avec le point de vue de Ballistic, mais n'était pas d'accord sur les termes. Il comprenait aussi que la politique n'était pas le lot quotidien de la cyborg, et comprenait qu'elle puisse s'en lasser rapidement. Lui-même n'appréciait que la politique de comptoir, et encore, quand elle allait dans le sens de ses convictions. Dès que cela commençait à devenir trop technique il perdait le fil et commenaçt à s'ennuyer.
Là non plus il décida de ne pas en rajouter, il pouvait sentir le ras-le-bol de Cassie, et cela le mis mal à l'aise. Il lui accordait qu'il n'était pas forcément très doué pour démarrer une discussion, mais de là à saouler son interlocuteur dès les premières minutes, c'était un record!

Il libéra enfin sa bouche, posant le verre aux trosi quarts vide sur le comptoir. Il pris le temps de s'essuyer la bouche, il n'était pas une bête tout de même.
Il profita de la dernière réponse pour enchaîner sur le sujet de sa présence en ville. Quitte à en découvrir un peu plus sur elle, autant commencer par ses intentions.


"Ouais ça m'intéresse. J'suis un curieux. Et tu viens pour du boulot, de la famille? Un p'tit ami peut-être?"

Pas très fin. Mais bon, elle ne faisait pas vraiment dans la dentelle, il se dit qu'un peu plus de franchise lui vaudrait peut-être une meilleure opinion. Mais il n'était pas convaincu, Cassie semblait assez complexe comme personnalité, et sa platique de rêve ne l'aidait pas à se concentrer.
Il loucha peut-être un peu trop dans son décolleté. Il faut dire qu'il y avait de quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Lun 12 Mai - 0:13

Cassie remarqua que sa réflexion l'avait quelque peu surpris et même véxé, à tel point qu'il failli s'étouffer en buvant sa bière. Elle tapota alors le dos du jeune homme, un sourire incrusté sur ses lèvres.

"T'étrangle pas pour ça mon vieux. Allez, je t'offre ta prochaine bière pour la peine."

Cassie fit signe au barman de resservir une tournée, pour son compagnon de comptoir ainsi que pour elle même, même si elle s'était jurée de pas reboire de la journée. Mais l'appel de la bière est plus fort, et puis, si tu vas dans un bar sans boire, je vois pas pourquoi on y vient. Bref. Je vois bien que James n'as pas encore finit le sien mais il le sera bientôt d'après ce que je peux en voir. Après un p'tit moment ou le silence s'est installé. James repris la parole afin de me demander ce qui m'amenait ici. Boulot, famille ou p'tit ami. A vrai aucun de ces choix n'est correct. Et, à vrai dire, je ne sais pas vraiment ce qui m'amènes ici, j'hausse un sourcil, histoire de montrer que je réfléchis à la question.

"Non rien de tout ça. J'aime voyager, c'est tout. Je n'aime pas être fixé à un point. Je dois bouger. Ceci dit, à force, je reprends mon ancien job, et je suis interdite de séjour dans quelques états. Va falloir que je me calme, sinon je pourrais plus bouger très longtemps."

J'esquisse un sourire en coin, un brin carnassier, tout en me rallumant une clope. Si avec ce que j'ai dis il commence pas à se méfier... Je suis son regard un moment, mais c'est qu'il serait un brin voyeur sur les bords par dessus le marcher!

"Et toi, tu fais quoi dans cette jungle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Lun 12 Mai - 12:43

Elle lui offre une autre bière pour faire passer la couleuvre, bon c'est pas une si mauvaise fille finalement. Il finit la gorgée qui lui restait à lamper, et reposa le verre sur le comptoir, juste à temps pour voir arriver une autre Guiness. Le patron devait avoir fait ça toute sa vie, James n'avait jamais vu un barman servir des bières aussi vite. Mais bon, le type savait ce qu'il faisait, c'était clair.

Quand elle répondit à sa question, elle laissa pas mal d'interrogations. James se dit qu'elle le faisait certainement exprès, et qu'elle n'attendait qu'une chose, qu'il pose les question pour qu'elle l'envoie bouler. Le fait qu'elle soit interdite de séjour dans plusieurs Etats signifiait clairement que c'était une criminelle. Bah, lui aussi était un criminel, un tueur même, si on grattait un peu. C'est vrai, les affrontements des Confréristes contre les forces de l'ordre humaines dégénéraient rapidement en pugilat, et une fois que les armes à feu étaient sorties de leur étui, les pouvoir se réveillaient.
Des quelques échauffourées auxquelles il avait participées, il ne retenait que les bruits et le sang. Lui se contentait généralement de se défendre, et de neutraliser les humains. Mais quand on vous met une balle dans la cuisse, généralement vous le prenez assez mal. Du coup, il lui était arrivé de voir rouge.
Pourtant, il ne s'attaquait jamais aux blessés, ni au ennemis qui déposaient les armes. Ce n'était pas le cas de tous les Confréristes, et d'ailleurs il n'appréciait pas cette façon de faire. C'était être lâche que de s'attaquer à quelqu'un qui ne pouvait ou ne voulait plus se défendre.

Il se demandait si Cassie étaient de ces mutants, de ceux qui tuent de sang froid, femmes, enfants et vieillards, pour la simple jouissance de la violence et du meurtre.
Il n'y a pas pire qu'un fou convaincu d'être dans son droit, parce qu'il ne se fixe aucune limite, et ne nourrit aucun regret.
Il s'extirpa de sa conteplation désintéressée de la poitrine de son interlocutrice, et ce fut pour croiser son regard à la fois amusé et réprobateur.
Il se dépécha de détourner le regard, et de fixer son attention sur sa Guiness. Il en but une gorgée et répondit à la question de la cyborg.


"Bah jusqu'à il y a une petite heure, j'étais ouvrier dans le bâtiment. A quelques rues d'ici, mais vu que j'ai mis mon poing sur la gueule de mon contremaître, je crois que c'est plus vraiment d'actualité.
Le pire, c'est que je pourrais certainement pas retrouver de chantier, ces connards se connaissent tous, et l'autre m'aura surement grillé auprès des autres boîtes."


Il fixa son regard dans celui de la jeune femme, prenant au passage le temps de mieux détailler ses traits agréables. Il trouvait dommage qu'une si jolie femme puisse être amochée comme ça. Bien sûr ça ne l'enlaidissait pas vraiment, mais elle perdait un peu de son charme. Il essayait de se l'imaginer sans ses membres cybernétiques, avec un bras fait de chair et d'os. Elle devait être encore plus jolie avant.

"Je sais que tu vas surement pas vouloir me répondre, mais qu'est-ce qui t'as mis dans cet état? Enfin, j'veux dire, comment t'en est arrivée à te faire poser des implants cybernétiques? Ca doit pas être donné comme matos."

Encore une question dont il ne pensait pas qu'elle répondrait. C'était le genre de nana qui planquait tout derrière un masque de froideur et de haine. Il avait toujours eu du mal à comprendre cet état d'esprit. Pourtant, il aurait eut pas mal de raisons d'y adhérer. Mais pour lui, mieux valait cacher ses émotions derrière un masque de rire et de bonne humeur, il était plus difficile de deviner que quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mar 13 Mai - 18:05

Je crois que lui offrir une bière n'était pas une si mauvaise idée, avec un peu de chance, je viens de grimper d'un point dans son estime, donc d'après mes calculs, je devrais avoir... un point ! Hmm, pas si mal. Je m'amuse de ma réflexion. Elle observa attentivement le comportement du jeune homme lorsqu'elle laissa planer quelques interrogations sur ses dires. Et, d'après ce qu'elle pouvait en voir, il n'avait pas vraiment l'air choqué ni quoi que ce soit d'autre. Il avait presque l'air de s'en foutre totalement, comme si lui aussi avait quelque chose à se reprocher. Décidement, elle n'arriverait peut-être pas à étonner son compagnon de comptoir, histoire de quitter les lieux en laissant un souvenir marquant. J'attrape mon verre et boit quelques gorgées lentement. Mon regard s'attarde quelque peu sur les différentes présentes ici, un groupe de jeunes vient de pénétrer à l'intérieur du bar, j'en profite pour regarder ma montre, hmm, c'est la fin des cours, ils viennent prendre du bon temps avant de rentrer chez eux, faire leur devoir, se faire engueuler par les parents, j'souris un instant, peut-être même que dans ce tas il y a un ou deux mutants en devenir... Je sors de ma contemplation, pour écouter James me parler de son boulot, enfin, ex-boulot maintenant.

"Ca sert à rien de bosser, en tant que mutant tu peux avoir tout ce que tu veux, que ce soit par la voix légale, ou non...J'avoue, et je crois que tu l'auras compris, j'ai jamais gagné ma vie de façon honnête."

Je tripote un instant mon zippo, l'envie de me rallumer une clope est plus forte que tout, mais, en regardant ce qui me reste dans mon paquet, si j'en fume une maintenant, ce sera finit pour la journée, et là je suis a sec pour me racheter un paquet... Quoique mais non, en y reflechissant bien, j'en ai un autre dans une sacoche de ma moto. Ca va alors. J'me grille la derniere clope de mon paquet. Pendant que je l'allume, James en profite pour me poser une autre question, d'ordre un peu plus personnel. Je me laisse le temps de la réflexion, à savoir si je dois lui répondre ou non, mais je l'étonnerais en répondant de façon calme et posée, comme si, ce qui m'étais arrivée, m'était totalement égale.

"Au risque de t'étonner, beau brun, je vais te repondre. Lors de ma dernière année de lycée, je sortais avec un type, il faisait partie de l'équipe masculine de base-ball et moi, j'étais capitaine de l'équipe féminine de base-ball. Seulement, il commençait sérieusement à m'étouffer, j'en avais marre, je voulais le larguer, ça lui a pas plu. Bref, le truc habituel quoi. Sauf que, je m'attendais pas à ce qu'il vienne me trouver à la sortie d'un entrainement pour venir me peter le bras en milles morceaux avec une batte de base-ball. J'peux te dire que j'ai jonglé. J'ai décidé de quitter ma ville, de errer dans les routes avec ma becane, bien que j'avais toujours le bras en compote, la volonté est plus forte que la douleur, bref, je rencontre un groupe de jeune, ils sont comme moi, comme toi, tu vois. Ils étaient fanatioque de tout ce qui est mécanique, informatique, et tous les trucs cybernétiques. Ils avaient un projet, enfin, projet, bien grand mot, ils voulaient plutôt faire une expérience sur des implants cyborg. Je crois que, je tombais à pic. Je fais une pause parmis tout ce blabla pour tirer sur ma clope et boire une gorgée de ma bière. Et dans tout ça, je suis sure que mon baratain ca l'interesse même pas, au fond. Je reprends.
Alors forcément je me porte volontaire et je me retrouve quelques heures plus tard avec un bras cybernétique et un oeil bionique. Je te rassure, tout le reste de mon corps est bien en chair et en os."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mer 14 Mai - 0:21

C'est vrai que la vie d'hors-la-loi était tentante, il y avait même goûté. Mais était-on vraiment libre si l'on passait son temps à fuir? Il avait réussit à se faire oublier de la police, et à réintégrer la ville sans trop de soucis. Il n'était pas certain que la police l'ai réellement oublié. Il n'avait pas l'intention d'attirer leur attention, voilà pourquoi il se bonrait à faire des boulots honnête pour gagner son fric honnêtement.


"J'ai moi aussi eu ma période hors-la-loi, quand t'as rien à manger et que tu crève de froid dans la rue, tu finis par voler, et puis t'y prend goût et tu vole plus. Puis tu t'attaque à des bâtiments plus gros, du style banque. Et tu te rends compte que ces saloperies de caméra on réussit à filmer ton identité, et au final tu te retrouve avec le SWAT qui sonne à ta porte."


C'était sa façon à lui de cracher des infos sur sa propre expérience... C'était pas très fin. Mais il avait connu la traque et l'inquiétude de se faire choper. Il s'en était sortit et n'avait plus l'intention de fuir, c'était bien trop éprouvant.
Puis elle lui raconta, la raison de son bras cybernétique, dans les moindres détails. Il fut plutôt stupéfait qu'elle n'oppose aucune résistance, même de principe. Qu'est-ce que c'était que ce genre, de pa rouspéter? C'était pas fair play ça!
Son expression étonné fut bien vite effacé par un sourire, il riait de ses propres pensées. Il devenait gâteux...
Ne sachant plus trop quoi répondre, il tenta de pousser un peu plus loin l'investigation. Après tout, elle semblait encline à cracher ses infos, alors pourquoi ne pas en profiter?


"Waaw... Ca pas du être facile tous les jours. Mais je suppose que ton pouvoir ne s'arrête pas à un bras et un oeil cybernétiques... Tu ne serais pas mutante sinon."

Il engloutit un quart de sa bière offerte. Il appréciait qu'elle se montre généreuse, c'était synonyme qu'elle se décoinçait un peu, et qu'elle était moins sur la défensive.
En gros, ça voulait dire que tout pouvait encore arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mer 21 Mai - 21:37

Il me faisait rire. Du moins, ce que l'on pouvait voir sur mon visage c'était un simple et fin sourire qui semblait plutôt franche pour une fois. Je bu la dernière gorgée que pouvait m'offrir mon verre de bière et écrasa ma cigarette dans le cendrier. Mon regard s'attarde alors sur James.

"Hm, je vois. Personnellement j'ai eu un parcours professionnel, légèrement différent. Toi peut-être que tu volais des trucs, mais moi, je tuais les gens. J'étais payée pour ça, tu vois un peu le topo, j'officiais comme mercenaire. Et si aujourd'hui on me proposait de l'argent contre mes services, franchement, je crois que je ne dirais pas non." A ce stade, je vais vraiment passer pour une tueuse psychopathe, complètement névrosée (clin d'oeil), mais en fait non, juste pour une ancienne tueuse, parce qu'il ne m'as pas encore vu à l'oeuvre, donc pour la tueuse psychopathe névrotique faudra repasser.

"A part ça, que comptes tu faire en sortant de ce bar ? J'irais bien mettre les pieds à la confrérie, mais à vrai dire, je suis pas sûre de trouver quelqu'un là bas. Qu'en dis tu ?"

Il était clair que, avoir des nouvelles de la confrérie relevait de l'impossibilité. Cassie n'avait pas rencontré de confrériste depuis le coup d'Alcatraz. Peut-etre que certains d'entre eux sont restés sans pouvoir... Hmm. Cassie n'était sûre de rien, et puis, elle voulait savoir si elle avait fait le bon choix. Si ce n'était pas le cas, elle pourrait toujours officier en tant qu'agent double ou quelque chose dans ce genre là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Jeu 22 Mai - 15:58

C'est sûr que savoir que la jolie jeune femme à laquelle t'es entrain de t'adresser est une tueuse de sang froid, du style machine de guerre: ça calme.
Mais Kronos ne se laissa pas démonter, après tout, il fallait bien gagner sa vie, et bien qu'il ne soit pas partisan du meurtre, il n'en était pas moins lui-même un meurtrier. Alcatraz avait été une expérience assez rude, et il avait dû non seulement se battre pour éviter d'être tué, mais aussi pour tuer. Le but était de récupérer l'enfant.

Il avait vu pas mal de ses connaissances mis en pièces par les X-Men, ou par les soldats. Mais le pire avait été l'intervention de Phoenix. Il s'en souviendrait toute sa vie. Il n'avait pas mis longtemps avant de déguerpir à toute vitesse. De toute façon rester aurait été du suicide.
Il se sentait un peu lâche, mais il n'avait pas fuit toutes ses années pour mourir d'une manière aussi stupide pour un vieux fou inconscient.
Magneto avait abattu la mauvaise carte en laissant le Phoenix en liberté.

Quand elle lui parla de la Confrérie, il souleva un sourcil intrigué. Une Confrériste? Il aurait pu s'en douter, c'est vrai, mais le fait qu'elle ne soit pas de New York l'avait un peu embrouillé. Il engloutit rapidement, le reste de sa bière, si elle voulait voir la Confrérie, il pouvait lui montrer le chemin. Il connaissait pas mal de monde là-bas, il était même plutôt apprécié. Enfin généralement des plus jeunes, les plus vieux le considérant généralement comme un petit con.
Bah, on ne pouvait pas plaire à tout le monde.


"Eh bien je dirais que j'ai mes entrées là-bas... Il y a toujours quelqu'un à la Confrérie, on est bien plus nombreux que ne le laisse entendre le gouvernement. Je pourrais t'indiquer le chemin. Mais faudra me prendre sur ta moto, j'ai pas de véhicule."

Il lui décocha un grand sourire. Et ne put s'empêcher un rapide coup d'oeil à la taille de Ballistic. Après tout, il n'y avait aucun mal à en profiter un peu, si?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Ven 30 Mai - 22:49

"Hey, ouais, ce serait pas de refus que tu me montres le chemin, j'ai jamais foutu les pieds là dedans, étant donné que je vagabonde un peu partout aux USA, et puis, j'ai pas d'endroit où crécher, j'aimerais avoir un toit au dessus ma tête, sans me demander quand est-ce qu'on va me foutre à la porte parce que j'ai plus eun thune pour payer une chambre d'hôtel..."

Cassie le regarda finir son verre de bière qu'elle venait de lui offrir. Au fond, et au fur et à mesure que le temps passait dans ce bar miteux, parce que oui, en fait, elle en avait connu des plus classe, mais bon, c'pas le sujet là, quoiqu'il en était, tout ça pour penser que en fait, James n'était pas si mal comme type, peut-être un peu casse-bonbon, mais sympa dans le fond, avec l'air serviable, c'était cool. Cassie ne rencontrait pas des gens comme ça tous les jours. Mais bon, ici, la donne changeait. Ils faisaient tous deux parti du même camp, avaient presque les mêmes opinions, quoique ... Bref. Cassie leva son cul de son tabouret, elle referma son blouson en cuir jusqu'en haut, et attrapa son casque de moto.

"Par contre, tu m'excuseras mais j'ai qu'un casque, j'pas pour habitude de faire monter quelqu'un avec moi, alors je prévois pas. Oh et je conduis un peu... vite, voire brutalement, j'espère que tu n'as pas le mal des transports. En voiture Simone !"

Cassie sortit du bar. Sa moto se trouvait juste sur le trottoir, elle était imposante, de couleur très sombre, tout ce qui était métallic "brillait" anormalement, et des flingues étaient "dessinés" sur les flans du véhicule. Elle s'installa et attendit Kronos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Confrériste expérimenté de catégorie 3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 125
Age : 30
Camp + groupe : Confrérie
Pouvoirs : Chronokinésie
Date d'inscription : 05/05/2008

Mutant life
Métier: Chômeur
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Mar 3 Juin - 1:05

Youhou! C'était vraiment la classe, se tenir de très près à une jolie brune aux courbes généreusement moulée dans un complet cuir, aux manettes d'un bolide peinturluré de flingues et autres joyeusetés. Kronos n'était pourtant pas hyper-rassuré, se trimballer sans casque ne le dérangeait pas réellement, c'était plutôt de se trimballer à 200 à l'heure sans casque qui lui posait un petit problème de confiance en lui.
Il se rassurait en se disant que si jamais il tombait, il lui suffirait d'arrêter le temps pour ne pas se vautrer lourdement, car il pouvait aussi utiliser son pouvoir sur lui-même. Il pourrait ralentir sa chute et se fair beaucoup moins mal, voir même pas mal du tout.

Mais tout ça bien sûr s'il tenait un bon timing et qu'il restait concentré. La porte du bar claqua derrière lui, et il sentit la douce châleur du soleil de fin d'après-midi. Bon sang, il avait glandé toute l'après-midi dans ce bar, ce n'était pas raisonnable du tout ça... S'avançant d'un pas sûr vers la moto, Cassie assise dessus, son casque déjà sur la tête, il grimpa à l'arrière, nouant ses bras qu'il maudissait d'être aussi peu musclés autour de la taille de sa chauffeuse. Inspirant à fond, il attendit que le démarrage se fasse, il redoutait d'avoir à lâcher un bras pour indiquer la bonne direction, mais il se dit que tout irait bien, au pire il ralentirait lui-même la moto pour se rassurer.
Ca ne plairait certainement pas à Ballistic, mais en y pensant rien, il n'en avait pas grand chose à claquer, sa sécurité passait avant le fun de la conductrice cybernétique.

Collé au dos de la mutante, il retint une réaction naturellement masculine, et empêcha ses mains d'aller se ballader ailleurs qu'autour de sa taille, il n'avait jamais subit pareille torture, le nez collé contre sans pouvoir touché. Il ne préférait pa contrarier Cassie, elle lui avait semblé plutôt... Explosive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-thecure.1fr1.net/confreristes-f40/james-nogan-a
Ballistic
Confrériste confirmé de catégorie 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 80
Age : 30
Camp + groupe : Confrériste
Pouvoirs : Habilité, Agilité, Oeil bionique, bras cybernétique.
Date d'inscription : 03/05/2008

Mutant life
Métier:
Jauge de pouvoirs:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   Dim 8 Juin - 12:54

Bien. Maintenant que tout le monde avait prit place sur la dangereuse cylindrée, Cassie pouvait à présent démarrer. D'ailleurs, elle n'attendit pas vraiment que Kronos soit bien assit sagement derrière elle pour commencer le périple jusuq'à la confrérie. Elle sentit les bras de Kronos autour de sa taille. Elle n'avait jamais prit quelqu'un avec elle, alors cette sensation lui était étrange. Mais bref. Dans un bruit sourd, la cylindrée dérapa sur le trottoir pour se mettre dans le même sens que les autres véhicules, bien que rouler dans le mauvais sens ne l'aurait absolument pas dérangé. Elle roulait à vive allure sur la route, si Kronos avait le réflexe de regarder le compteur des kilomètres, il se serait casser le nez dessus. La moto de Cassie ne possédait pas de compteur, elle ne voulait pas se prendre la tête à savoir à combien elle roulait, trop de soucis pour rien. Ceci dit, elle pouvait estimer la vitesse à environs 280km/h. Bien sûr, elle pouvait grimper encore, mais elle risquerait de perdre le contrôle de son véhicule. Lancé à une certaine vitesse, les moto quelles quelles soient ne répondent plus. Cassie avait les yeux rivés sur la route, elle grillait les feux rouges, des voitures se rentraient dedans pour l'éviter, pour elle, c'était chose commune.

"J'espère que tu flippes pas trop, parce que je compte pas ralentir pour tes beaux yeux."

Kronos lui indiquait le chemin, ils étaient presque arrivés selon lui. Jusqu'à ce qu'il lui indique un bâtiment. Cassie s'arrêta dans un dérapage contrôlé qui laissa une énorme trace de pneu sur le bitume. La cylindrée s'était stoppée juste devant un portail à quelques millimètres de celui-ci, en position latérale.

"C'est là ? Je m'attendais à mieux..."

[Si tu veux t'as qu'à faire un topic à la Confrérie xD]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fracassante Cassie....[LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fracassante Cassie....[LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto
» [INFO] Faire un kit main libre voiture pour 20 € ou moins sans Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ X-Men : The Cure :: { Whole World :: New York :: Nord :: Bar The Clurichaun-
Sauter vers: